Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE - Page 6

  • Pause prière - pause regard du 2 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Heureux ceux qui sont assez humbles
    2017-02-02-détermination.jpgHeureux ceux qui sont assez humbles pour accepter d'être jugés.
    Heureux ceux qui ont assez de délicatesse pour porter la souffrance comme si c'était la leur.
    Heureux ceux qui sont assez ouverts pour chercher un chemin nouveau, différent de l'agressive affirmation de soi.
    Heureux ceux qui s'efforcent de vivre effectivement dans la grâce. Ils ne jugeront pas précipitamment et ne seront pas lents à pardonner.
    Heureux les hommes et les femmes intègres, qui s'opposent à l'injustice engendrée par un exercice subtil du pouvoir.
    Heureux ceux qui sont conscients d'être responsables de la paix.
    Heureux ceux qui sont prêts à accepter la persécution qui attend les hommes intègres,
    qui, en présence d'un pouvoir implacable, s'engagent pour la justice et pour la paix.
    Remplis de joie, allons dans le chemin du Seigneur !
    Seigneur, bénis-nous maintenant, car nous avons le désir de vivre à ta manière au milieu des conflits d'aujourd'hui !

    Anonyme

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour les femmes, les hommes, les jeunes, les enfants qui œuvrent pour la paix, les chercheurs de ton visage, toutes les formes de vies consacrées dans l'Eglise, les baptisés qui cherchent à « vivre le peu de l'Évangile qu'ils ont compris » cf. frère Roger de Taizé.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour les victimes de l'attentat au Québec, les familles touchées par ce drame, les habitants de ce pays, notre amie J., nos ami(es) musulmans, I., I. et C. et C., G., P.-Y. et son ami D., C., P., R. et sa santé, le père de notre frère A., J. en son anniversaire, C., A., M., nos ami(es) sur le continent africain, les jeunes du Refuge,  les personnes engagées dans cette association, la rencontre du samedi 4 février dans le diocèse d'Aix-en-Provence et Arles, père C., père M.-P., G., A., notre sœur F., petite sœur I. prieure générale, la famille monastique de Bethléem.

  • Pause méditation du lundi 30 janvier 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

     

    Dans la paix du cœur se dissipent les inquiétudes sur toi-même.

     

    Le plus important pour toi est de découvrir que Dieu t’aime. Et son amour est présence et pardon. C’est parce que son pardon rayonne la confiance que la paix du cœur est possible et même certaine.

     

    Il t’aime même si tu penses ne pas l’aimer. Et viendra un jour où tu lui diras : je t’aime, peut être pas comme je voudrais, mais je t’aime.

  • In memoriam – Malinca

    « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »
    Matthieu 11, 25


    2017-01-24-Nature.jpgA-Dieu, chère et bien-aimée Malinca.

    Malinca, une amie inter-sexe de notre Communion Béthanie est sur son chemin d'éternité depuis ce mardi 24 janvier.
    Nous l'accompagnons de notre affection et de notre prière fervente.

    Née dans la prière et pour la prière, au service des plus-petits, des plus fragiles, des personnes « non présentables », notre Communion Béthanie poursuit sa route.

    Malinca a tant souffert de l'exclusion, dans la société, dans l'Eglise.
    Je me souviens de dialogues téléphoniques où elle me partageait sa route escarpée.
    Une de nos sœurs a été pour elle visage d'exigence, de patiente écoute, de bonté.
    Là est la beauté de notre famille spirituelle, là est le sens de notre vœu de charité, tout le reste est vain bavardage.

    « Quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu »
    1 Jean 4,7

    Ensemble accueillons notre petitesse, notre vulnérabilité.
    Seule la fragilité révèle.

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

     

  • Pause prière - pause regard du 26 janvier 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-01-19-Solitude.jpgEn tout homme se trouve une part de solitude qu'aucune intimité humaine ne peut combler, pas même l'amour le plus fort entre deux êtres.
    Qui ne consent pas à ce lieu de solitude connaît la révolte contre les hommes, contre Dieu lui-même.
    Pourtant tu n'es jamais seul.
    Laisse-toi sonder jusqu'au cœur de toi-même, et tu verras que tout homme est créé pour être habité.
    Là, au creux de l'être, là où personne ne ressemble à personne, le Christ t'attend.
    Là se passe l'inattendu.
    Passage fulgurant de l'amour de Dieu, le Saint-Esprit traverse chaque être humain comme un éclair dans sa nuit.
    Par ce passage, le Ressuscité te saisit, il se charge de tout, il prend sur lui tout ce qui est intolérable,
    Après coup seulement, parfois longtemps après, tu le comprendras: le Christ a passé, sa surabondance a été donnée.
    Le Christ n'anéantit pas l'homme de chair et de sang.
    Dans une communion avec lui, pas de place pour les aliénations.
    Il ne brise pas ce qui est en l'homme.
    Il n'est pas venu pour abolir, mais pour accomplir.
    Quand tu écoutes, dans le silence de ton cœur, il transfigure le plus inquiétant en toi.
    Quand tu es enveloppé par l'incompréhensible, quand la nuit se fait dense, son amour est un feu.
    À toi de regarder cette lampe allumée dans l'obscurité, jusqu'à ce que l'aurore commence à poindre et le jour à se lever dans ton cœur.

    Frère Roger

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour la semaine de prière pour l'unité de l'Eglise qui vient de s'achever, les fruits spirituels de ce temps de rencontre, de prières communes, les communautés de prière et de réconciliation, les personnes qui voient en chacun le visage de Jésus et qui agissent en conséquence.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour L. sur son chemin d'éternité et notre sœur C. éprouvée par ce décès, nos sœurs en alliance, la famille dominicaine en cette fête de saint Thomas d'Aquin, É., nos ami(es) en Belgique, la rencontre de ce samedi 28 janvier dans le diocèse de Lille, M., I., J.-B., F., S. et sa famille, les victimes des catastrophes naturelles en Italie, le chemin de notre Communion Béthanie en Italie.

  • Pause méditation du lundi 23 janvier 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

    Il pourra amener que l’étonnement de ton amour amène à dire :

    « Ce Jésus ressuscité était en moi et pourtant je ne ressentais rien de lui. Si souvent je l’ai cherché ailleurs. Tant que je fuyais les sources déposées par lui au creux de mon être, j’avais beau aller loin, très loin, je me fourvoyais sur des chemins sans issue. Une joie en Dieu paraissait introuvable. 

     

    Mais vint le temps où je découvris que le Christ ne m’avais jamais quitté. J’osais à peine m’adresser à lui, mais il me comprenait, et déjà il me parlait. Quand s’est levé le voile de l’inquiétude, la confiance de la foi est venue éclairer jusqu’à ma propre nuit.

  • Rencontre proposée par la pastorale familiale du diocèse d’Aix et Arles le 4 février 2017

    La Pastorale Familiale du diocèse d’Aix et Arles vous invite à


    Une journée de rencontre et d’échange pour
    les personnes concernées par l’homosexualité

    2017-02-04-de-la-honte-à-la-lumière.jpg

    avec Jean-Michel Dunand, fondateur de la communion « Béthanie » (Alliance de prière et réseau de partage) et le père Michel-Pierre Morin, délégué épiscopal pour l’accueil des personnes homosexuelles

    Prière, témoignages, échange en petits groupes, accompagnement possible…

    La date :              le samedi 4 février 2017
    Le lieu :                Foyer de Charité de Branguier
    Le programme :

    9h30      accueil
    10h        temps de prière
    10h15   parole d’un témoin (JM Dunand)
    11h30   échange en petits groupes
    14h        éclairage biblique (MP Morin)
    15h        questions-réponses / accompagnement possible
    16h30   temps de prière
    17h        fin


    D’autres informations et bulletin d’inscription : http://www.catho-aixarles.fr/evenement/aborder-lhomosexualite/

    Imprimer

  • Pause prière - pause regard du 19 janvier 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-01-19-Dieu.jpgAugmente en nous la foi !

    Cri de tes disciples et notre cri !
    Elle est parfois bien chancelante, notre foi !
    Devant les atrocités du monde et la difficulté de reconstruire,
    Devant les bandes qui se défient,
    Devant les victimes de voitures piégées,
    Devant les détourneurs de fonds,

    Nous avons envie de Te dire : Où es-Tu ? Que fais-Tu ?

    Et puis l’indifférence nous guette aussi.
    On passe devant une église comme devant un cinéma,
    On cherche son intérêt en premier.
    La solidarité est une vertu parfois oubliée.
    Oui, où es-Tu ? Je me décourage !

    Et Toi, Tu nous proposes d’augmenter notre foi
    Pour nous rendre capables de déraciner les montagnes,
    Nous qui ne sommes mêmes pas capables de bouger notre voisin !
    Pas bien efficace,
    Pas bien enthousiaste
    Nous comptons trop sur nous et nous nous cassons la figure !

    Tu nous proposes alors un dernier essai
    Pour rendre plus efficace notre foi : devenir serviteurs !
    Serviteurs ordinaires qui n’agissons pas par intérêt,
    Mais qui donnons gratuitement,
    Agissons petitement.
    Apprends-nous le service gratuit
    De nos frères, de la terre
    Pour qu’elle aille mieux
    Et que, comme la Tienne,
    Notre vie ait servi à quelque chose !

    Yves Garbez

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour le mouvement œcuménique, les gestes, les paroles d'unité, au sein des Églises, les artisans d'unité et de paix.

    Nous te demandons pardon pour nos refus de reconnaître dans l'action de grâce la beauté, la singularité de l'autre, de sa communauté, de son Eglise.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour l'unité de l'Eglise en cette semaine de prière, S. et nos ami(es) musulmans, S. et nos ami(es) de Turin, P., F., S., V., Agnès et Marie-Agnès en leur fête, G. et tous les enfants malades, L., les personnes âgées qui souffrent de la solitude, les personnes qui cherchent un travail, un toit, une patrie, les personnes homosensibles et transgenres sur le continent africain.

  • Pause méditation du lundi 16 janvier 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

     

    Amour de tout amour, le Christ est brûlure en toi. Et quand l’amour est pardon, ton cœur éprouvé se remet à vivre. La contemplation de son pardon devient rayonnement de miséricorde dans un cœur tout simple. Et la sainteté du Christ n’est plus l’inatteignable.

  • Rencontre proposée par la pastorale familiale du diocèse de Lille le 28 janvier 2017

    2017-01-28-Pastorale-familiale.jpg


    Oser Vivre en Vérité oser.vivre.en.verite@gmail.com nous a écrit le 2 janvier :

    Bonjour,

    Le Pape François a publié l’exhortation apostolique « La Joie de l’Amour » :
    Est-ce une bonne nouvelle pour les personnes homosexuelles et transgenres ?

    C’est le thème d’une rencontre que propose la pastorale familiale du diocèse de Lille :
    Date : Samedi 28 janvier 2017 de 10h à 16h
    Lieu : Accueil Marthe et Marie, Quartier Humanicité, 1 Place Erasme de Rotterdam 59160 Lomme
    Métro Saint Philibert 06 85 18 30 45

    Programme :
    - Une lecture de l’exhortation apostolique pour les personnes LGBTI - Michel Anquetil (Pastorale familiale).
    - Témoignages de Loan et de Brigitte (Communion Béthanie).
    - Repas sorti du sac.
    - Échanges en petits groupes.

    Bienvenue à chacune et à chacun !
    Vous êtes proche le Lille ? N’hésitez pas à venir !

    Imprimer

     

  • Pause prière - pause regard du 12 janvier 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Le poème de l'Eglise

    2017-01-12-paysage.jpgSeigneur, je veux chanter le bien
    que tu fais, toi, dans l'Eglise,
    et dire mon poème à l'amour que tu lui portes.

    Elle est faible, mais combien d'actes de vie,
    de lieux de consolation et d'espérance portent son nom!
    Qui donc est sa force ?

    Elle est souvent distraite en sa prière.
    Mais dans combien d'églises, de chapelles,
    dans combien de rues des villes, dans combien de villages,
    se tiennent des hommes et des femmes
    qui vont vers toi ?
    Qui donc habite ces cœurs ?

    Je te dirais, Seigneur, le poème de l'Eglise,
    elle est plusieurs, elle se déchire parfois,
    mais tant de fois elle se laisse pardonner, réconcilier,
    Qui donc est son espérance ?

    Elle peut être incompréhensible
    et cependant elle nous nourrit, nous accueille, nous baptise,
    et la Parole au milieu d'elle est largement ouverte.
    Qui donc est sa nourriture ?

    Façonne-la, Seigneur,
    unifie- la et garde- la colorée de mille couleurs,
    parlant tes langues de la terre,
    célébrant toutes les liturgies,
    chantant toutes sortes de chants.

    Et moi, je trouverai ma place, ma place unique,
    que rien ni personne ne pourra m'ôter.

    Sœur Myriam, diaconesse de Reuilly

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous te rendons grâce pour les artisans de paix, de réconciliation, les jeunes qui s'engagent au service des autres, des plus fragiles, les Petits Frères des Pauvres, les femmes et les hommes de prière.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour J., F., R., R., M., D., C., F. et son travail d'écriture, père J.-L., E., G., N. et sa famille, J.-D., nos sœurs du carmel de Chambéry, nos sœurs et frères ermites, nos sœurs moniales, nos frères moines.