Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

In memoriam

  • In memoriam – Malinca

    « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »
    Matthieu 11, 25


    2017-01-24-Nature.jpgA-Dieu, chère et bien-aimée Malinca.

    Malinca, une amie inter-sexe de notre Communion Béthanie est sur son chemin d'éternité depuis ce mardi 24 janvier.
    Nous l'accompagnons de notre affection et de notre prière fervente.

    Née dans la prière et pour la prière, au service des plus-petits, des plus fragiles, des personnes « non présentables », notre Communion Béthanie poursuit sa route.

    Malinca a tant souffert de l'exclusion, dans la société, dans l'Eglise.
    Je me souviens de dialogues téléphoniques où elle me partageait sa route escarpée.
    Une de nos sœurs a été pour elle visage d'exigence, de patiente écoute, de bonté.
    Là est la beauté de notre famille spirituelle, là est le sens de notre vœu de charité, tout le reste est vain bavardage.

    « Quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu »
    1 Jean 4,7

    Ensemble accueillons notre petitesse, notre vulnérabilité.
    Seule la fragilité révèle.

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

     

  • In memoriam

    Nous venons d'apprendre le décès, ce samedi 9 avril au matin, de mère Marie-Thérèse.

    Nos sœurs du Carmel de la Paix à Mazille s'expriment ainsi :

    « Elle nous laisse la trace brûlante d'une vie donnée jusqu'au bout pour sa communauté, pour l'Eglise, pour la seule gloire de Dieu »
    Pour notre part, nous garderons de Mère Marie-Thérèse ce visage de bonté, ce doux sourire lors de nos retraites d'été au Carmel.

    2016-04-12-Mazille.jpgC'est avec cœur et gratitude que notre Communion Béthanie s'unira à la célébration d'A-Dieu ce mercredi 13 avril à 11h.

    En communion de joie pascale,

    votre frère, Jean-Michel+

    prieur de la Communion Béthanie

  • In memoriam - Émile Letertre, prêtre et militant

    La Communion Béthanie prie pour le père Émile Letertre qui s'est engagé sur son chemin d'éternité ce 5 juillet.

    emile_letertre.jpgChrétien, résistant pendant la dernière Guerre, il était aussi défenseur des droits des personnes LGBT. En 1972, il participe à la création de l'association David et Jonathan. Il a beaucoup œuvré pour la reconnaissance de la déportation des homosexuels par les nazis, étant pour cela en lien avec Jean Le Bitoux. Il a également créé un forum pour les chrétiens LGBT d'Europe. Vous pouvez d'ailleurs le découvrir ici, rappelant la fondation de ce Forum.

    Pierre-Yves Lebrun, ancien président du Centre LGBT de Nantes, lui rend hommage en le décrivant comme « un prêtre ouvert sur le monde, pétillant et empli de générosité... Toujours engagé dans les combats en faveur de l'Égalité et de la Justice, il nous manquera à toutes et tous. »

    Hussein Bourgi, président du Mémorial de la Déportation homosexuelle, le qualifie de « facétieux. Il s'était fait élire représentant des pensionnaires au conseil de la maison de retraite. Il donnait beaucoup de fil à retordre au directeur de la structure qu'il m'avait décrit comme un administratif un peu matérialiste qui avait oublié qu'il était un humain au service d'autres humains, fussent-ils en fin de vie. »

    Sur son site le diocèse de Nantes, qui n'évoque pas ses engagements, rappelle son parcours.

    Émile Letretre est né à Châteaubriant (Loire-Atlantique) le 22 août 1924 et est ordonné prêtre en 1950.

    Vicaire à Frossay (1951-1952), puis à Saint-Gildas-des-Bois (1952-1955), il est ensuite aumônier au Loquidy (1955-1960) puis au lycée de la Baule (1960-1964) avant d’être vicaire à Saint-Étienne-de-Montluc (1964-1967).

    A la disposition du vicariat général aux Armées (1967-1971), le père Letertre est ensuite chargé du centre Saint-Augustin (1971-1981) puis chargé du quartier de Beaulieu (1982-1988), à Nantes. Après avoir été délégué diocésain à la Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs (1988-1994), il est chargé de Mission de la Pastorale du tourisme (1994-2002).

    Le père Émile Letertre se retire au Bon Pasteur en 2003, où il s'est éteint le 5 juillet dernier, à 90 ans.

    Sa sépulture a eu lieu mercredi 8 juillet à 15h en l’église Saint-Nicolas de Châteaubriant, suivie de son inhumation au cimetière de Châteaubriant.

    Dans la prière, la Communion Béthanie reste proche de ses ami.e.s, des membres de sa famille, ainsi que de nos ami.e.s de David et Jonathan qui perdent un de leurs piliers.


    Stéphane,
    frère de la Communion Béthanie