Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause méditation

  • Pause méditation du lundi 20 novembre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Je vous donnerai un cœur neuf et je mettrai en vous un esprit neuf ; j’enlèverai de votre corps le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair
    Ézéchiel 36,26

    2017-11-20-pardonne-moi.jpgSeigneur, pardonne moi parce que je suis pêcheur en pensée ou par action, par omission ou par indifférence ;
    Si prompt à juger et à condamner ;
    Si facile à me réfugier dans ma tour d’ivoire, sur mon quant à soi ;

    Seigneur, pardonne moi d’oublier mon imperfection ;
    De m’en satisfaire comme d’une excuse pour tout m’auto pardonner ;

    Contre le fracas de mes pensées auto centrées, je ferme les yeux et fait silence en moi ; j’accorde ma respiration à ton amour inconditionnel, profonde, calme et régulière.

    Dans le silence et la vérité de mon cœur, je m’accueille avec bienveillance et accepte l’autre dans sa différence, dans son fracas discret, ses rêves et ses désirs, si différents.

    J’entends le sermon de mon prochain, sa surprise, sa déception, sa colère ou son interrogation ;
    J’entends le sermon de mon cœur qui retrouve son vœu de toujours : discrétion et chasteté ;

    Et dans la tristesse infinie de s’être égaré sans le vouloir, je fais silence.

    Céline

  • Pause méditation du lundi 13 novembre 2017

    2017-11-13-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    « Le Royaume des cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces... »

    Matthieu 25,1

    Seigneur à l'approche du bout du chemin ou plutôt du grand « passage » ; rappel-moi en ce lendemain de Toussaint que quelque soit l'étape où je me trouve de ce « cheminement », plus ou moins chaotique, que l'important ce n'est pas le but (l'idéal, la perfection) mais vaille que vaille d'être en chemin « humblement avec ton Dieu». Oui, l'humilité est un chemin de sainteté et donc de tolérance, miséricorde, tendresse et douceur avec soi-même et ses sœurs et frères en humanité.

    • « L'important ce n'est pas le but, mais d'être en chemin »
    • « Ce qui est grave, ce n'est pas de « chuter », mais de refuser la main tendue pour se relever et poursuivre sa route »
    • « Jamais en règle, mais toujours en chemin... »

    M. Legrain, théologien

    Va, quitte ton pays, tout ce qui t'entrave, t'encombre : avoir, pouvoir, savoir, perfectionnisme, idéalisme, superflu... et le cœur léger et confiant, va le chemin que je te montrerai en cours de route ! Ton chemin, fait de doutes, tâtonnements, erreurs, impasses... mais chemin d'espérance et de sainteté. Car moi, le Miséricordieux, je suis doux et humble de cœur.

    « Elles prirent leur lampe et s'en allèrent à la rencontre de l'Époux ». (Mt 25.1)
    N'est-ce pas là l'huile « Essentiel » pour le chemin, pour toute vraie rencontre ?

    Isabelle M.

  • Pause méditation du lundi 6 novembre 2017

    2017-11-06-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.
    « Bienheureux les doux, car ils hériteront la terre. » Matthieu 5,4

     
    Seigneur, il n'y a que toi qui est doux et humble de cœur, apprend nous !

    Comment rester dans ta douceur quand nous nous sentons trahis par nos proches ?
    Comment rester humble comme toi quand nous nous croyons légitime de dire à notre prochain comment il devrait être ?
    Comment rester bienheureux sur cette terre où il y a tant de misères en nous et autour de nous ?

    Merci Infiniment de nous enseigner ta Miséricorde qui surpasse toutes nos misères que nous nous faisons à nous même, aux autres et quand les autres nous en font.
    Merci Infiniment de nous avoir laissé ta Paix qui surpasse toutes intelligences et pacifie nos guerres intérieures et extérieures.

    Qu'il est bon de te rester fidèle à chaque instant, à tout moment et en tout temps.
    Qu'il est bon de faire de toi mon meilleur ami et ma meilleure amie.
    Qu'il est bon de vivre en ton Amour-Charité.

    Votre sœur Loan.

     

  • Pause méditation du lundi 30 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2017-00-10-Pause-méditation.jpg


    L’autre jour, dans le métro, je croise une petite fille (3-4 ans pas plus) avec sa maman. Nos regards se croisent, je suis attendrie. Elle me regarde, je lui souris. Elle me rend ce sourire et soudain me fait signe de la main, comme les enfants font pour dire au revoir. Cela me touche.

    Quelques minutes plus tard, après un changement de ligne, une autre enfant, un peu plus âgée cette fois, aussi avec sa mère. Elle porte son cartable à dos, et semble pleine de vitalité. J’envie son dynamisme. Elle court et s’agite dans la rame.

    Seigneur, tu m’as parlé au travers de ces rencontres.

    « Celui qui se fera petit comme cet enfant, c’est celui-là qui est le plus grand dans le royaume des cieux. Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c’est moi qu’il accueille » Matthieu 18, 4-5

    Donne-nous, s’il te plaît, Seigneur, de garder un cœur d’enfant, de nous faire tout petits mais confiants en ton Amour.

    « Mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère. » Psaume 131(130)

    Elisabeth S.

     

  • Pause méditation du lundi 23 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2017-00-10-Pause-méditation.jpg

     
    Interpellation

     

     

    Silence du groupe réuni pour partager l'évangile de Mathieu sur le baptême de Jésus.
    Se laisser habiter par la parole. Partage.
    « Celui-ci est mon fils bien aimé. » Cette phrase a jailli du cœur d'une participante.
    Vous rendez vous compte, un père qui dit cela à son fils adulte !
    Quelle déclaration d'amour!
    Qui oserai aujourd'hui dire cela à son enfant adulte ?
    Stupeur.
    Mes entrailles, mon cœur sont saisis, retournés.
    Je suis bouleversée par cette interpellation.

    Ô oui Seigneur comme j'aurais aimé entendre cette phrase simple, pleine de tendresse, d'affection, d'amour.
    Aujourd'hui Seigneur, Toi, tu combles ce non-dit de toute ta présence, celle qui fait de moi, « une enfant de Dieu, bien aimée du Père ».

    Elisabeth L.

  • Pause méditation du lundi 16 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2017-00-10-Pause-méditation.jpg

    Pause méditation,
    Pause pour respirer,
    Fermer les yeux.


    Chaque jour, je m’oublie et me détache de ce qui m’appartient ;
    Car ce qui m’appartient vraiment est plus grand que ce que j’ai déjà.

    Je m’oublie pour mieux m’accueillir ; mieux accueillir mes colères, mes méconnaissances, mes faiblesses, mon orgueil ;
    Je m’oublie pour mieux m’ouvrir au monde ; mieux m’ouvrir à ses colères, ses ignorances, ses divisions, son orgueil ;

    C’est ma foi car elle apporte la confiance et le bonheur et le risque de la rencontre ;
    C’est ma croix car elle demande patience, humilité… silence parfois.

    Seigneur ! Que ton silence est éloquent !

    Céline W.

     

     

  • Pause méditation du lundi 9 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2017-00-10-Pause-méditation.jpg« Puis il la donna en fermage à des vignerons... » (Mt 21,33)
    « La pierre qu'on rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire.... » (Mt 21,42)


    Que fais-je de mes talents, charismes...richesses... ?
    Mais aussi de mes fragilités, limites, différences....pauvretés... ?
    Suis-je persuadé(e) qu'accueillies humblement, elles peuvent elles aussi porter du fruit... ?
    Vais-je les nier, les rejeter ou en faire des Pierres d'Angle... ?

    « C'est pourquoi j'accepte...pour le Christ les faiblesses... car, lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort » (2Cor 12,10)

    « Ô homme, marche humblement avec ton Dieu... » (d’après Michée 6,8)

    Isabelle M.

  • Pause méditation du lundi 2 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     2017-00-10-Pause-méditation.jpg« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » Matthieu 11, 28-30

     

    Oui Seigneur qu'il est bon de te suivre à chaque instant.
    Oui Seigneur, c'est bien toi qui m'apprend à être douce et humble de cœur.
    Oui Seigneur auprès de toi mon âme se repose.
    Je te rends Grâce pour tous ces clincs-dieux que tu me dévoiles : toi mon Rocher sur lequel je m'appuie.
    Toi qui me fit naître sur la terre à la Saint Léger, patron de tous les anges.
    Bénis sois tu pour ce magnifique cadeau : notre fils Samuel-Lorenzo, Thai Son.
    Oui Seigneur qu'il est bon de te dire : je t'aime de tout mon cœur.

    Votre sœur Loan.

  • Pause méditation du lundi 25 septembre 2017

    2017-00-10-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     


    « Qui que tu sois, où que tu ailles,
    Il ne te quittera jamais,
    Tu es dans son regard d’amour
    Il te revêt de sa tendresse »

    Refrain d’un chant de la Communauté de la Roche d’Or

    Douceur de Dieu
    Dieu pose son regard d’amour sur chacun de nous.
    En cette période où je me sens plus fragile (la reprise des activités, le rythme répétitif des journées qui se suivent identiques, les horaires contraignants, le changement de saison, le froid qui revient), j’aime penser que le Seigneur me porte.
    Son regard posé sur moi me donne des forces, me remplit de confiance. Tant de belles choses à vivre.

    Marc 10, 21 : « Jésus le regarda et se prit à l’aimer »

    Elisabeth S.

  • Pause méditation du lundi 18 septembre 2017

    2017-00-10-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     


    Divine Douceur

    « La divine douceur est profonde paix, miséricordieuse, apaisement. C'est une main douce et maternelle qui conforte, répare sans heurt. C'est un regard comme celui de la mère sur l'enfant naissant. C'est une oreille attentive et discrète, que rien n'effraie, qui ne juge pas, qui prend toujours le parti du bon chemin d'homme, où l'on pourra vivre même l'invivable. La divine douceur est charnelle, elle est du corps. Elle est dans les mains, le regard, les lèvres...Le corps tout entier… Elle est la beauté aimante du corps humain.
    La divine douceur est sans preuve… car elle se goûte. »

    Maurice Bellet : « L'épreuve ou Le tout petit livre de la divine douceur »

    Une proposition d'Elisabeth L.