Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause méditation - Page 5

  • Pause méditation du lundi 11 avril 2016

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    « Quand on veut avoir une influence morale sur les autres, il faut s’attaquer sérieusement à sa morale personnelle. » « C’est ainsi que vivent les hommes. Ils se servent de l’autre pour se laisser persuader d’une chose à laquelle, au fond de leur cœur, ils ne croient pas. On cherche dans l’autre un instrument pour couvrir le son de sa voix intérieure. Si chacun de nous écoutait seulement un peu plus sa voix intérieure, s’il essayait seulement d’en faire retentir une en soi-même, alors il y aurait beaucoup moins de chaos dans le monde. »

  • Pause méditation du lundi 4 avril 2016

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    « Je ne vois pas d’autre issue : que chacun de nous fasse un retour sur lui-même et extirpe et anéantisse en lui tout ce qu’il croit devoir anéantir chez les autres. Et soyons bien convaincus que le moindre atome de haine que nous ajoutons à ce monde nous le rend plus inhospitalier qu’il n’est déjà. »

  • Pause méditation du lundi 8 Février 2016

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    Alors que notre monde contemporain traverse une crise de sens, une jeune femme juive peut nous aider à traverser l’épreuve et à garder l’espérance. 

    De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum tient un journal d’une densité exceptionnelle. Elle consigne dans 11 cahiers les dernières expériences de sa vie. Cet extraordinaire document est un véritable testament spirituel. On y découvre sa foi indéfectible en l’homme alors même qu’il accomplit ses plus noirs méfaits durant la seconde guerre mondiale. Etty Hillesum est morte à Auschwitz le 30 novembre 1943 après avoir passé les derniers mois de sa vie au camp de transit de Westerbork au service de ses frères juifs.

     

    « Il faut d’abord apprendre à se pardonner ses défauts si l’on veut pardonner aux autres.

    C’est peut-être l’un des apprentissages les plus difficiles pour un être humain, je le constate bien souvent chez les autres, que celui du pardon de ses propres erreurs, de ses propres fautes.

    La condition première en est de pouvoir accepter, et accepter généreusement, le fait même de commettre des fautes et des erreurs. »

     

  • Pause méditation du lundi 1er Février 2016

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    Alors que notre monde contemporain traverse une crise de sens, une jeune femme juive peut nous aider à traverser l’épreuve et à garder l’espérance. 

    De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum tient un journal d’une densité exceptionnelle. Elle consigne dans 11 cahiers les dernières expériences de sa vie. Cet extraordinaire document est un véritable testament spirituel. On y découvre sa foi indéfectible en l’homme alors même qu’il accomplit ses plus noirs méfaits durant la seconde guerre mondiale. Etty Hillesum est morte à Auschwitz le 30 novembre 1943 après avoir passé les derniers mois de sa vie au camp de transit de Westerbork au service de ses frères juifs.

     

    « Même si l’on doit connaître une mort affreuse, la force essentielle consiste à sentir au fond de soi, jusqu’à la fin, que la vie à un sens, qu’elle est belle, que l’on a réalisé toutes ses virtualités au cours d’une existence qui était bonne. »

  • Pause méditation du lundi 25 Janvier 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    Alors que notre monde contemporain traverse une crise de sens, une jeune femme juive peut nous aider à traverser l’épreuve et à garder l’espérance. 

    De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum tient un journal d’une densité exceptionnelle. Elle consigne dans 11 cahiers les dernières expériences de sa vie. Cet extraordinaire document est un véritable testament spirituel. On y découvre sa foi indéfectible en l’homme alors même qu’il accomplit ses plus noirs méfaits durant la seconde guerre mondiale. Etty Hillesum est morte à Auschwitz le 30 novembre 1943 après avoir passé les derniers mois de sa vie au camp de transit de Westerbork au service de ses frères juifs.

     

    « Dans ce monde saccagé, les chemins les plus courts d’un être à un autre sont des chemins intérieurs. (…) On ne connaît pas la vie de quelqu’un si l’on n’en sait que les événements extérieurs. Pour connaître la vie de quelqu’un, il faut connaître ses rêves, ses rapports avec ses parents, ses états d’âmes, ses désillusions, sa maladie, sa mort. »

     

  • Pause méditation du lundi 18 Janvier 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    Alors que notre monde contemporain traverse une crise de sens, une jeune femme juive peut nous aider à traverser l’épreuve et à garder l’espérance. 

    De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum tient un journal d’une densité exceptionnelle. Elle consigne dans 11 cahiers les dernières expériences de sa vie. Cet extraordinaire document est un véritable testament spirituel. On y découvre sa foi indéfectible en l’homme alors même qu’il accomplit ses plus noirs méfaits durant la seconde guerre mondiale. Etty Hillesum est morte à Auschwitz le 30 novembre 1943 après avoir passé les derniers mois de sa vie au camp de transit de Westerbork au service de ses frères juifs.

     

    « La plupart des gens ont une vision conventionnelle de la vie, or il faut s’affranchir intérieurement de tout, de toutes les représentations convenues, de tous les slogans, de toutes les idées sécurisantes, il faut avoir le courage de se détacher de tout, de toute norme et de tout critère conventionnel, il faut oser faire le grand bon dans le cosmos : alors la vie devient infiniment riche, elle déborde de dons, même au fond de la détresse. »

  • Pause méditation du lundi 11 Janvier 2016

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    Alors que notre monde contemporain traverse une crise de sens, une jeune femme juive peut nous aider à traverser l’épreuve et à garder l’espérance. 

    De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum tient un journal d’une densité exceptionnelle. Elle consigne dans 11 cahiers les dernières expériences de sa vie. Cet extraordinaire document est un véritable testament spirituel. On y découvre sa foi indéfectible en l’homme alors même qu’il accomplit ses plus noirs méfaits durant la seconde guerre mondiale. Etty Hillesum est morte à Auschwitz le 30 novembre 1943 après avoir passé les derniers mois de sa vie au camp de transit de Westerbork au service de ses frères juifs.

     

    « Ce ne sont jamais les choses du monde extérieur qui m’attristent, c’est toujours ce sentiment en moi, abattement, incertitude ou autre, qui donne aux choses extérieures leur coloration triste ou menaçante. Généralement, les mesures les plus menaçantes – et elles ne manquent pas en ce moment – viennent se briser sur ma certitude intérieure et ma confiance et, ainsi filtrées en moi, perdent le plus clair de leur caractère menaçant. »

  • Pause méditation du lundi 4 janvier 2016

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah ! 
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+

     

    Etty Hillesum2.jpg

     

    Sur les Vivantes Traces d'Etty Hillesum

     

    Alors que notre monde contemporain traverse une crise de sens, une jeune femme juive peut nous aider à traverser l’épreuve et à garder l’espérance.

    De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum tient un journal d’une densité exceptionnelle. Elle consigne dans 11 cahiers les dernières expériences de sa vie. Cet extraordinaire document est un véritable testament spirituel. On y découvre sa foi indéfectible en l’homme alors même qu’il accomplit ses plus noirs méfaits durant la seconde guerre mondiale. Etty Hillesum est morte à Auschwitz le 30 novembre 1943 après avoir passé les derniers mois de sa vie au camp de transit de Westerbork au service de ses frères juifs.

     

    « Si la paix s’installe un jour, elle ne pourra être authentique que si chaque individu fait d’abord la paix en soi-même, extirpe tout sentiment de haine pour quelque race ou quelque peuple que ce soit. »

  • Message à l'occasion de la COP21

    La Prière seule peut transformer en profondeur les cœurs et les comportements.

    2015-12-07-COP21.jpg« La création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. »
    « Nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'accouchement. »

    Dans son épître aux romains, l'apôtre Paul résume en quelques mots les souffrances, les attentes et les transformations tant espérées pour notre création :
    pour la terre, ses strates et ses minéraux, ses roches et ses failles,
    pour la mer, sa fluidité et sa pureté, sa vie innombrable,
    pour les végétaux, les fleurs, les arbres, les champs et leurs couleurs arc-en-ciel,
    pour les animaux des plus minuscules aux plus grands, leur patience et leur empathie envers Le vivant,
    pour le ciel, reflet de la beauté du Très-Haut, pour l'équilibre de ses visitations,
    pour la femme et l'homme dans leur responsabilité, créée elle aussi à l'image et à la ressemblance du Créateur.

    Tous interdépendants - les uns de l'Autre - pour la plus grande Joie de la Vie et de son Auteur !
    La Communion Béthanie vous invite à partager sa prière, au long des jours et particulièrement pendant la COP21, pour la sauvegarde de la création.

    Brigitte,
    sœur de la Communion Béthanie



    (La pause méditation du lundi revient en janvier !)

     

     

  • Pause méditation lundi 23 novembre 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2015 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    femme en méditation.jpg

    « Regardez-Moi et soyez sauvés! .. Il ne s'agit pas d'un regard furtif. Il s'agit de poser sur Moi un vrai regard, le regard de celui qui aime et qui contemple l'Ami»

    22 novembre, Vivre par l'Esprit.