Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE

  • Weekend spirituel pour les personnes transgenres du 24 au 26 mars 2017

    2017-03-24-26-Centre-spirituel-de-saint-Hugues-de-Biviers.jpg


    La Communion Béthanie propose un weekend spirituel pour les personnes transgenres
    et celles concernées indirectement.

    Quand ?               Du vendredi 24 mars 2017 à 12h au dimanche 26 mars à 15h.
                                  Possibilité d'arriver le jeudi soir et si contraintes le vendredi soir mais avant 18h.

    Où ?                     Centre spirituel de saint Hugues de Biviers en Isère, près de Grenoble
                                  313, chemin de Billerey / 38330 Biviers
                                  (
    http://www.sainthugues.fr/) Tel : 04 76 90 35 97

    Thème :               « Fragilité… »

    Coût :                   Environ 200 € tout compris : hébergement, repas et animation.

    Intervenants       Jean-Michel, frère prieur de la Communion Béthanie
                                  Frère Grégoire, dominicain.
                                  Isabelle, sœur de la Communion Béthanie

    Des informations pratiques suivront.

    Le ton sera celui d'une grande liberté fraternelle, d'un profond respect du cheminement particulier, d'une réelle confidentialité : temps de partage, temps de méditation dans un cadre naturel magnifique, convivialité.

    Merci de diffuser largement ce message.

    Vous pouvez déjà exprimer une première inscription à
    isabelle.marre@yahoo.fr ou au 04 79 37 83 75

    Sororellement et fraternellement,
    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie.

  • Pause prière - pause regard du 23 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Le Dieu qui est en toute vie
    2017-02-23-Sénanque.jpgLa vraie vie, la Vie éternelle, ici et maintenant, la véritable communion entre les hommes, c’est l’échange de l’Infini, ici, maintenant. Notre véritable demeure, c’est le Ciel intérieur à nous-mêmes, ici, maintenant.

    Et quand nous avons le privilège si rare de rencontrer un visage humain parfaitement lumineux, parfaitement ouvert et totalement dépouillé de lui-même, nous l’accueillons par ce Centre intérieur, par ce Centre unique, par ce Point où l’espace et le temps se condensent en une Présence infinie…

    C’est pourquoi, c’est dans le recueillement le plus profond, dans le silence intérieur le plus parfait, que nous avons à joindre nos bien-aimés qui sont cachés dans la lumière du Seigneur et qui vivent dans ce Ciel intérieur à nous-mêmes, où nous rencontrons à la fois leur visage et celui du Seigneur…

    Il n’est d’autre chemin pour rejoindre nos chers défunts qui ne sont pas dans un ailleurs mais qui sont au-dedans de nous, comme Dieu Lui-même, que d’intérioriser notre vie.

    Il s’agit d’atteindre le niveau le plus profond de l’existence, car c’est là, dans ce cœur à cœur avec le Seigneur que nous retrouverons, éternisé, le visage de ceux que nous aimons que nous ne cesserons jamais d’aimer et avec lesquels nous pouvons toujours échanger la même respiration de tendresse que dans les suprêmes moments d’ici-bas : qui est le Dieu en qui tout est Vie.

    M. Zundel relayé par la « Sainte Famille Bordeaux »

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour la rencontre de notre conseil à Paris, la naissance de Clara, la préparation spirituelle du chapître de nos sœurs dominicaines de Béthanie, les chrétiens qui vivent et qui prient en Orient, les personnes soignantes au service des malades.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour P., A., R. et C. et ses parents, D., A., S. et son père malade, O., frère M., nos sœurs et nos frères chartreux, J.-M., Y.-M., K., père J., S. et son fils, père C. et sa santé.

  • Pause méditation du lundi 20 février 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

     

    Esprit Saint, Esprit consolateur, nous tenir en ta présence dans un silence paisible, c’est déjà prier. Tu comprends tout de nous, et parfois même un simple soupir peut être prière.

  • Pause prière - pause regard du 16 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2017-02-16-Exode-20,4.JPG« Tu ne te feras pas d’image taillée… »
    ni de Dieu, ni de quoi que ce soit.
    Tu ne figeras pas Dieu dans une image…
    Pourtant, chaque mot que nous prononçons sur lui
    et chaque nom que nous lui donnons : Éternel, Seigneur, Père…
    deviennent des images où nous limitons sa vie, sa gloire, son amour.

    « Tu ne te feras pas d’image taillée… »
    ni de Dieu, ni des autres.
    Pourtant, quelques mots suffisent pour dépeindre une personne,
    tailler une réputation, se forger une opinion, ciseler un portrait,
    couler l’autre… dans un moule.
    C’est facile, tellement facile de se tailler une image de l’autre,
    en se fiant aux apparences et aux bavardages,
    en restant aux premières impressions,
    en le figeant dans un épisode de sa vie ou dans l’échec d’une rencontre.

    « Tu ne te feras pas d’image taillée… »
    ni de Dieu, ni des autres, ni de toi-même.
    Car chacun forge sa propre image.
    Comment alors discerner le visage sous le masque,
    la fragilité sous l’assurance,
    la blessure sous la gouaille,
    la tendresse sous la froideur ?

    Il est difficile de casser les images que l’on s’est faites des autres,
    d’aller vers l’autre et de lui dire :
    « C’est toi que je veux rencontrer et connaître,
    et non l’image qu’on m’a donnée de toi,
    et non l’image que tu donnes de toi ».

    Il est difficile de briser l’image que les autres se font de nous,
    ou que nous avons voulu donner de nous-mêmes,
    d’aller vers l’autre et de lui dire :
    « Oublie les images que tu as de moi.
    Rencontrons-nous vraiment.
    Connais-moi tel que je suis ».

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour les chemins d'authenticité dont nous sommes les témoins, nos pasteurs, les personnes au service des plus pauvres, des plus fragiles.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour le conseil de notre Communion Béthanie réunit en ces jours ces jours à Paris, notre mère Bernadette, en sa fête et sa communauté du carmel de Chambéry en cette étape nouvelle, nos sœurs du monastère de la Paix-Dieu, mère E., S., J.-F., J., une religieuse confiée à notre prière, S., R., V., S., A., J., T. en grand désespoir, nos ami(es) du Carrefour des Chrétiens Inclusifs.

  • Pause méditation du lundi 13 février 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

     

    Chante mon âme : je suis au Christ, je suis du Christ. Imperceptible changement au dedans, la transfiguration de l’être se poursuit au long de l’existence. Elle donne de vivre dans le moment présent, elle fait de chaque jour un aujourd’hui de Dieu. Déjà sur la terre, elle est commencement de la résurrection, le début d’une vie qui n’a pas de fin.

  • Pause prière - pause regard du 9 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-02-09-Tissage.jpgTisse ta vie
    La vie est comme un tissage
    Avec patience, file la laine,
    passe les fils avec courage.
    Par chaque geste de la semaine,
    le temps s'écoule et la vie change.
    Dans le tissu, les couleurs se mélangent.

    La vie est comme un tissage.
    Tu n'es pas seul sur ton ouvrage.
    Bien d'autres mains construisent ta vie.
    Mais pour les autres tu tisses aussi.
    Tisse ta vie avec espoir,
    tu as place dans la fresque de l'histoire.

    Parfois des trous, des mailles sautées,
    garde courage, Dieu peut tout sauver.
    Il est venu pour nous aider à renouer les fils cassés.
    Avec amour, il s'est donné pour remailler les vies brisées.

    Tisse ta foi, change de points, donne du relief à ton dessin.
    Garde courage, Dieu tisse avec toi,
    compagnon de route, il vient nourrir ta foi.
    Écoute son appel,
    tu peux tisser ta vie nouvelle.

    Voulant comprendre où mène la vie,
    nous regardons l'immense foule.
    Sur le métier nos vies s'enroulent, nous travaillons dans la nuit.
    Nous ne verrons le résultat
    qu'après la mort dans l'au-delà.

    Revue du Prado

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour les rencontres fraternelles à Lille et à Aix-en-Provence, la soirée avec sœur Véronique Margron à Nîmes, l'élan de générosité et de service qui habite le cœur de tant de jeunes à travers notre monde, les chercheurs de ton visage, les espaces et les lieux où cette recherche peut s'exprimer.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour le petit G. sur son chemin d'éternité et sa sœur ainsi que son frère et ses parents, A. et sa famille, M., nos sœurs et frères malades en cette journée de prière pour les malades, notre sœur Béatrice en sa fête, G., J., E., P., M. et sa recherche d'emploi, F. et son travail d'écriture, les personnes qui souffrent de la solitude, les personnes qui souffrent d'addictions, les personnes amoureuses, en recherche de l'amour, blessées sur le chemin de l'amour, en cette fête de saint Valentin.

  • Pause méditation du lundi 6 février 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

    Par son Esprit Saint, le ressuscité traverse pour le transfigurer, même le plus déconcertant en toi. Les pessimismes que tu portes sur toi même se dissolvent. Fais la chasse aux impressions sombres que peut secréter l’imagination. Et s’éclaire une paix du cœur.

     

  • Pause prière - pause regard du 2 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Heureux ceux qui sont assez humbles
    2017-02-02-détermination.jpgHeureux ceux qui sont assez humbles pour accepter d'être jugés.
    Heureux ceux qui ont assez de délicatesse pour porter la souffrance comme si c'était la leur.
    Heureux ceux qui sont assez ouverts pour chercher un chemin nouveau, différent de l'agressive affirmation de soi.
    Heureux ceux qui s'efforcent de vivre effectivement dans la grâce. Ils ne jugeront pas précipitamment et ne seront pas lents à pardonner.
    Heureux les hommes et les femmes intègres, qui s'opposent à l'injustice engendrée par un exercice subtil du pouvoir.
    Heureux ceux qui sont conscients d'être responsables de la paix.
    Heureux ceux qui sont prêts à accepter la persécution qui attend les hommes intègres,
    qui, en présence d'un pouvoir implacable, s'engagent pour la justice et pour la paix.
    Remplis de joie, allons dans le chemin du Seigneur !
    Seigneur, bénis-nous maintenant, car nous avons le désir de vivre à ta manière au milieu des conflits d'aujourd'hui !

    Anonyme

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour les femmes, les hommes, les jeunes, les enfants qui œuvrent pour la paix, les chercheurs de ton visage, toutes les formes de vies consacrées dans l'Eglise, les baptisés qui cherchent à « vivre le peu de l'Évangile qu'ils ont compris » cf. frère Roger de Taizé.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour les victimes de l'attentat au Québec, les familles touchées par ce drame, les habitants de ce pays, notre amie J., nos ami(es) musulmans, I., I. et C. et C., G., P.-Y. et son ami D., C., P., R. et sa santé, le père de notre frère A., J. en son anniversaire, C., A., M., nos ami(es) sur le continent africain, les jeunes du Refuge,  les personnes engagées dans cette association, la rencontre du samedi 4 février dans le diocèse d'Aix-en-Provence et Arles, père C., père M.-P., G., A., notre sœur F., petite sœur I. prieure générale, la famille monastique de Bethléem.

  • Pause méditation du lundi 30 janvier 2017

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quels que soient ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

     

    Dans la paix du cœur se dissipent les inquiétudes sur toi-même.

     

    Le plus important pour toi est de découvrir que Dieu t’aime. Et son amour est présence et pardon. C’est parce que son pardon rayonne la confiance que la paix du cœur est possible et même certaine.

     

    Il t’aime même si tu penses ne pas l’aimer. Et viendra un jour où tu lui diras : je t’aime, peut être pas comme je voudrais, mais je t’aime.

  • In memoriam – Malinca

    « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »
    Matthieu 11, 25


    2017-01-24-Nature.jpgA-Dieu, chère et bien-aimée Malinca.

    Malinca, une amie inter-sexe de notre Communion Béthanie est sur son chemin d'éternité depuis ce mardi 24 janvier.
    Nous l'accompagnons de notre affection et de notre prière fervente.

    Née dans la prière et pour la prière, au service des plus-petits, des plus fragiles, des personnes « non présentables », notre Communion Béthanie poursuit sa route.

    Malinca a tant souffert de l'exclusion, dans la société, dans l'Eglise.
    Je me souviens de dialogues téléphoniques où elle me partageait sa route escarpée.
    Une de nos sœurs a été pour elle visage d'exigence, de patiente écoute, de bonté.
    Là est la beauté de notre famille spirituelle, là est le sens de notre vœu de charité, tout le reste est vain bavardage.

    « Quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu »
    1 Jean 4,7

    Ensemble accueillons notre petitesse, notre vulnérabilité.
    Seule la fragilité révèle.

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie