Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE

  • Pause méditation du lundi 26 septembre 2016

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quelque soit ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

     

    « Dieu de miséricorde, tu enfouis notre passé dans le cœur du Christ et de notre futur tu vas prendre soin »

     

  • Pause prière - pause regard du 22 septembre 2016

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2016-09-22-la-seule-pâquerette.jpgJe veux t'aimer, Seigneur, pour rien.
    Je veux surtout que, dans ma vie,
    la prière soit le refuge de la liberté
    et du gratuit.
    Perdre mon temps,
    ce temps si précieux, pour toi.
    Le donner largement,
    en pure perte, sans calcul.

    Ma prière est bien distraite,
    elle n'est pas une fleur de qualité,
    mais c'est la seule pâquerette
    que j'ai trouvée sur ma pelouse.

    Je ne cherche pas la gloire
    d'être un homme de prière ;
    seulement la joie de t'aimer,
    comme je peux, pauvrement.

    J'ai passé des semaines et des
    mois arides comme un désert :
    pas de fleurs à l'horizon,
    pas beaucoup de temps pour prier.

    Mais ce désert,
    je l'ai traversé parce que je t'aime un peu.
    Et cette traversée vaut peut-être
    un perce-neige dans mon bouquet.

    Il faudra encore beaucoup de patience,
    de longues heures devant toi et bien des services humbles,
    bien des déserts aussi, pour atteindre la gratuité.

    Je te la demande, Seigneur.
    Je n'ai rien pour la payer.
    Mais comment paierait-on une telle richesse ?

    Michel Serin

     

    0000 2016-09 Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous somme en action de grâce pour le ministère de paix du pape François, tous les artisans de paix, jeunes, femmes et hommes qui œuvrent pour la réconciliation, les actes de solidarité au quotidien, en cette fête de saint Vincent de Paul.

    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour notre frère P. et son travail social si complexe, F., notre ami M. en sa fête, D,. et tous les siens, A. et sa famille ainsi que ses projets de vie, A., P., N. en son anniversaire et sa famille, la communauté de la Roche d'Or, F., R., les sœurs de la Croix de Chavanod, D-D., la fraternité des religieuses dominicaines de Béthanie à Turin, les rencontres de notre frère prieur en Italie ces prochains jours.

  • Pause méditation du lundi 19 septembre 2016

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quelque soit ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

    « Une des pures joies d’Evangile est d’avancer encore et toujours vers une simplicité du cœur qui entraine à une simplicité de vie. Simplifier ne signifie jamais opter pour un rigorisme glacial, sans bienveillance, tout empli de jugements sur ceux qui n’entrent pas dans une même voie. Si la simplicité de vie devenait synonyme de morosité, comment ouvrirait-elle à l’évangile ? L’esprit de simplicité transparait dans des signes de joie sereine et aussi dans la gaîté du cœur. Simplifier invite à disposer le peu qu’on a dans la beauté simple de la création. »

     

     

  • Pause prière - pause regard du 15 septembre 2016

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2016-09-14-C'est-la-rentrée.jpgMerci, Seigneur,
    pour les semaines d’été,
    pour les découvertes et les rencontres,
    pour la beauté contemplée,
    pour le silence et l’amitié,
    pour l’amour renouvelé et le repos !
    Merci pour ce trésor :
    je le garde dans mon corps et dans mon cœur.
    Maintenant,
    c’est la rentrée dans le temps ordinaire.
    Mais je ne retournerai pas
    à mes pratiques du passé,
    je ne rentrerai pas
    dans mes habitudes.
    Je vais entrer en lutte,
    Je vais entrer en amour,
    je vais entrer en douceur,
    je vais entrer en miséricorde et en sourire,
    je vais entrer en clarté,
    je vais entrer en courage,
    je vais entrer en Evangile encore une fois !
    C’est ma rentrée :
    Viens avec moi, Seigneur !


    0000 2016-09 Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour P. et J.-L., tous leurs ami(es) en ce jour de fête et de joie, M., J. et sa famille, M., L., une jeune malade confié à notre prière, C. et ses enfants, un frère prêtre sur son chemin d'éternité ainsi que sa communauté et sa famille, L., M., C., M., les personnes transgenres, homosensibles sur le continent africain, la paix en notre monde, les jeunes acteurs de la paix partout dans notre monde, les femmes migrantes en proie à la violence, nos sœurs, nos frères, moniales, moines, ermites.

  • Pause méditation du lundi 12 septembre 2016

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quelque soit ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

    « Sans arrière-pensée, sans regret, sans nostalgie, cueillir les évènements, même minimes, avec un émerveillement non épuisable. Va, chemine, met un pas devant l’autre, avance du doute vers la foi et ne te préoccupe pas des impossibilités. Allume un feu, même avec les épines qui te déchirent. »

     

  • Pause prière - pause regard du 8 septembre 2016

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2016-09-08-Michel-Quoist.jpgSi l'homme est souvent malheureux intérieurement,
    s'il échoue dans sa vie, c'est qu'il veut la vivre à sa manière,
    suivant le mode humain et en comptant sur ses propres forces.
    Aussitôt qu'il démissionne entre les mains de Dieu,
    Dieu pour lui se met à l'ouvrage : la réussite
    (pas forcément la réussite humaine) est inévitable et totale.

    Le Seigneur est là, présent à toute ta vie, mais discret,
    attendant que tu lui donnes toi-même un ennui,
    que tu lui confies une tâche.
    Pourquoi garder tant de travail pour toi ?
    Pourquoi ne pas lui donner tout à porter, tout à faire,
    et ton coeur et tes mains pour qu'il s'en serve Lui-même ?
    Pourquoi lutter en lui demandant de « t'aider » ?

    Chaque soir, accepte de mourir à toutes tes préoccupations,
    tous tes soucis, légitimes ou non.
    Humblement, remets tout entre les mains du Père
    pour te réveiller chaque matin, vide de toute inquiétude,
    neuf, pur, face à la vie qui t'attend.

    Si tu veux être libre, si tu veux être jeune,
    joyeux, en paix, fort et triomphant,
    Chaque jour, chaque minute,
    jette ton souci dans le Seigneur et Lui-même te soutiendra.

    Michel Quoist

    0000 2016-09 Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous somme en action de grâce pour
    la journée de notre frère prieur auprès des sœurs dominicaines de Béthanie, lors de la fête du bienheureux père Lataste, nos sœurs carmélites de Mazille, tous les gestes de solidarité au fil de cet été.

    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour T. sur son chemin d'éternité, A., notre ami A. en sa fête et sa famille, la famille de C., G., N. et tous les siens, C., C., nos amis P. et Jean Vanier en leur anniversaire, la fécondité du livre "Foi, Homosexualité, Eglise" de nos ami(es) de Devenir Un en Christ.

  • "Foi, Homosexualité, Eglise" vient d'être publié aux Éditions Bayard par nos ami(es) de Devenir Un en Christ.

    2016-09-06-Foi-Homo-Eglise-de-DUEC.jpgA l'occasion de son 30e anniversaire, Devenir Un En Christ a désiré publier un livre qui soit le témoin de ce qui a été et est vécu dans l'association, en laissant une grande place aux témoignages. Cet ouvrage vient de paraître il y a quelques jours, et c'est avec joie que nous vous l'annonçons.

    La suite est sur http://www.devenirunenchrist.net/articles/articlessurasso/livre.html

  • Pause méditation du lundi 5 septembre 2016

    Frère Roger est un prophète pour notre temps. Il a centré toute sa vie sur le Christ, au nom duquel il accueillait toute personne, quelque soit ses origines, son passé, son âge, sa religion. Homme de prière, le fondateur de la communauté œcuménique de Taizé n’a cessé d’encourager les hommes à se réconcilier. Son testament spirituel continue de soutenir ceux et celles qui souhaitent développer un monachisme intérieur. Nous vous proposons des paroles et des prières de Frère Roger pour nourrir chaque semaine la vie intérieure à la suite du Dieu Trinité. (Citations tirées du livre « Vivre pour aimer » Ed. Les Presses de Taizé, 2010.)

     

    Frère Roger

    « Accueilleras-tu le jour qui vient comme un aujourd’hui de Dieu ? Sauras-tu découvrir des éveils poétiques en chaque saison, aux jours de pleine lumière comme dans les nuits glacées de l’hiver ? Sauras-tu égayer ton humble demeure par des signes qui épanouissent le cœur ? »

     

  • [Prieur] Je vous donne un cœur de chair

    Aujourd'hui : « Je vous donne un cœur de chair » Ézéchiel 36, 26

    2016-09-01-Jean-Michel.jpgSur le ton de la confidence à une amie, à un ami :

    Une douce soirée d'été, au bord du lac d'Annecy, en Haute-Savoie.
    Avec Marie, une amie, je parle du développement de notre Communion Béthanie.
    « Ne te regarde pas trop, regarde Jésus qui console, qui appelle à Béthanie » me dit-elle spontanément.
    Cette parole amicale fait son chemin en moi. Véritable appel à la conversion.
    « Il faut refaire l'homme du dedans. C’est ce que l'évangile appelle conversion, métanoïa » Paul VI

    Ne pas trop se regarder, le regarder lui.
    Ou plutôt se regarder à la lumière de son regard.
    En parlant, lors de notre dernière retraite au carmel de la paix à Mazille, du monachisme intériorisé, je ne pensais pas qu'il creuserait, en moi, un tel sillon.
    En effet, un moine, une moniale fait vœu de conversion. Il s'engage à la conversion, rien que pour aujourd'hui... Car Jésus appelle toujours plus loin à tous les instants.

    Les événements que nous vivons en ce moment, dans notre monde, nous invitent à ne pas nous mentir à nous-mêmes.
    Nous mentir à nous-mêmes nous éloigne de notre propre vérité et blesse le corps et l'âme.
    Lorsque je me regarde, je vois en moi, mes dons, mes qualités, ma générosité, mes limites aussi, de la peur, de la colère, de la violence, une grande difficulté à aimer l'autre différent, de l'orgueil...
    Là, dans la vérité de mon être, Jésus me regarde.
    Là, dans la vérité, de mon être, je me laisse regarder, non par un regard de jugement, de condamnation mais par un regard d'exigeante miséricorde.

    2016-09-01-Ecrire.jpgA la toute fin de mes vacances, je passais pour l'eucharistie dominicale, dans une abbaye.
    Vers la porte de l'église, un cahier où l'on pouvait s'exprimer...
    Je me sens pousser à écrire : « Jésus, merci de me sauver. Tu es mon unique Sauveur »

    Oui, merci de sauver en moi mes dons, mes qualités, ma générosité, mon humilité...
    Qu'ils fleurissent là où je vis, je travaille, j'essaye d'aimer ! Rien que pour aujourd'hui.
    Oui, merci de me sauver de la peur, de la colère, de la violence, de mon orgueil...
    « Désarme-moi, désarme-nous, désarme les » frère Christian de Tibhirine

    Je ne veux pas sombrer dans un quelconque repli identitaire fut-il « chrétien » !
    Je ne veux pas me radicaliser. Cela ne guette pas que les autres !
    Je souhaite vivre le radicalisme, c'est-à-dire la racine de l'Évangile.
    Le Dieu de l'Évangile à qui j'offre ma foi est un Dieu désarmé qui invite à se désarmer pour pouvoir désarmer l'autre...
    Je désire vivre en sauvé.
    Vulnérable, fragile à l'extrême, je serai plus libre et plus crédible dans mon vœu d'aimer.
    Au seuil de cette rentrée scolaire, pastorale..., au seuil de cette nouvelle étape, j'entendrai, avec mes sœurs, frères, ami(es) en Communion Béthanie :
    « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J'enlèverai votre cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair » Ézéchiel 36, 26

    Encore un fécond souvenir de cet été :

    2016-09-01-Maison-du-Grand-Pré.jpgCe matin-là, je priais avec des religieuses amies, les sœurs de la croix de Chavanod.
    Sœur Monica nous offre cette prière de contemplation :

    Seigneur, tu m'as toujours donné le pain du lendemain, et bien que je sois pauvre, aujourd'hui, je crois.
    Seigneur, tu m'as toujours tracé la route du lendemain, et bien qu'elle soit cachée, aujourd'hui, je crois.
    Seigneur, tu m'as toujours donnée la paix du lendemain, et malgré mon angoisse, aujourd'hui, je crois.
    Seigneur, tu m'as toujours donné la force du lendemain, et bien que je sois faible, aujourd'hui, je crois.
    Seigneur, tu m'as toujours donné la lumière du lendemain, et malgré mes ténèbres, aujourd'hui, je crois.
    Seigneur, tu m'as toujours parlé quand j'étais dans le doute, et malgré ton silence, aujourd'hui, je crois.
    Seigneur, tu es ma vie, tu es ma joie éternelle, jusque dans la mort, pour toujours, je crois.

    Bonne route... Aujourd'hui, si tu le veux, accueille un cœur de chair, un cœur vulnérable, un cœur qui fait vœu d'aimer.

    Ton frère, Jean-Michel+ prieur de la Communion Béthanie

  • Pause prière - pause regard du 1er septembre 2016

    Vos frères et sœurs, présentent dans la prière quotidienne les attentes, les espérances, les souffrances de notre peuple homosensible et transgenre ainsi que celles de tous nos frères en humanité.
    Puisse cette année de la Miséricorde dilater les cœurs, les esprits, les oreilles, afin que nous puissions entendre cette Parole dite à la Samaritaine: « Si tu savais le don de Dieu! ».
    Admiratifs de la miséricorde divine, nous nous abandonnons à elle pour qu'elle enveloppe chacun d'entre nous et l'aide à avoir de la compassion pour la fragilité de toute personne.
    Communion Béthanie: terre de silence, terre de miséricorde, refuge entre les bras d'un Père qui nous attend, qui nous aime, qui nous offre son pardon.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    Passons l'été avec « Prier 15 jours avec Frère Roger de Taizé » par Sophie Laplane aux éditions Nouvelle Cité :

    2016-07-07-Prier-15-jours--avec-Frère-Roger-de-Taizé.jpgLes chrétiens sont à l'heure où la vocation d'universalité, de catholicité, déposée en eux par l’Évangile, peut trouver un accomplissement sans précédent...

    Auront-ils le cœur assez large, l'imagination assez ouverte, l'amour assez brûlant, pour répondre à un des appels premiers de l’Évangile : dans chaque aujourd'hui, prendre le risque de se réconcilier, être ainsi levain de confiance entre les nations, entre les races, dans toute la pâte de la famille humaine qui, pour subsister, aspire à une unité sur la terre.





    Au fil de l'été, vos sœurs et frères de la Communion Béthanie prient avec vous et pour vous. En effet, notre désir est de vivre notre quotidien, éclairé de l'intérieur par Jésus le Christ. Nous souhaitons demeurer proche de celles et ceux qui traversent des épreuves.

    Nous reprendrons le service des intentions de prière le 8 septembre prochain.