Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Terrorisme

  • [Prieur] Barcelone, solidarité et prière confiantes plus fortes que la folie meurtrière

    En ces heures estivales où nous parvient l'écho d'une nouvelle folie meurtrière sur Les Ramblas à Barcelone, c'est en communion que je vous rejoins suite à ce nouvel attentat.

    Je prie intensément en communion avec et pour ces victimes innocentes et leurs familles. Pour toutes les personnes présentes sur La Rambla, qui en quelques secondes ont vu défiler devant leurs yeux des images d'horreur absolue, de peur panique, déjà vécues ailleurs.

    Comment en cet instant ne pas être aussi, humbles et pauvres, en communion avec notre sœur Montserrat, notre sœur en alliance, quand sa terre est meurtrie de la sorte.

    « Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent; Pleurez avec ceux qui pleurent. »  Épitres de saint Paul aux Romains 12:14-15.

    icone essai.JPGDans ma prière, je fais miennes ces paroles difficiles et douces à la fois. Aussi, je pleure avec toutes celles et tous ceux qui pleurent. Barcelone, Ouagadougou au Burkina Faso, Nice, Paris, Londres, et tant d'autres.

    Aucun de nos frères et sœurs en humanité blessés ou qui nous sont soustraits n'est oublié. Jésus de Nazareth je te présente chacun de leur visage.

    Dans le silence de notre prière en Communion Béthanie germe un vacarme d'Espérance, le désespoir surmonté selon Bernanos.
    En el silencio de nuestra oración en Comunión Betania germina un estruendo de Esperanza, la desesperación superada según Bernanos.


    Avec vous, au service de la paix,
    Frère Jean-Michel+ Dunand, prieur de la Communion Béthanie

  • Xavier, victime de la haine le 20 avril 2017

    A-Dieu Xavier

    2017-04-21-hommage.jpgXavier, victime de la haine, sur les Champs-Élysées, notre Communion Béthanie se fait toute proche de vous.
    Toute proche aussi de votre compagnon si cruellement frappé, de vos familles respectives et de vos proches.

    Notre prière exprime notre proximité avec toutes les victimes de la violence partout dans le monde.
    Notre prière exprime notre désir d'entrer dans l'Espérance.
    « L'Espérance c'est le désespoir surmonté » Bernanos.

    Dans mon esprit et dans mon cœur, cette parole de la première lettre de Pierre, chapître 3, versets 15 et 16 :
    « Soyez toujours prêts à tout moment à rendre compte devant quiconque de l'espérance qui est en vous ; mais faites-le avec douceur et respect »
    Je médite cette parole en ces heures...

    2017-04-21-Jean-Michel.jpgAlors, mes ami(es), je vais être pleinement honnête avec vous, autant que faire se peut.
    De quelle manière, je rends compte de cette espérance qui est moi ?
    En moi, même si cela ne se voit pas toujours à l'extérieur - oh ! L’hypocrisie qui fait dire au pape François : « Un athée vaut mieux qu'un catholique hypocrite » - , en moi, je ne perçois ni « douceur », ni « respect » ou si peu...
    En moi, arrogance, manque d'écoute, volonté agressive d'imposer une façon de voir, de penser et parfois un sentiment abusif de posséder la vérité.
    Autrement dit, le combat, la lutte contre la violence débute et se poursuit au-dedans de moi.
    Vous me direz : « Tu exagères » ...
    Non, aucune exagération.
    Accueillir Jésus dans mes ténèbres intérieures, c'est découvrir qu'il contredit l'instinct le plus répandu : celui qui consiste à s'affirmer en dominant les autres.
    La vérité de Jésus n'est pas quelque chose que l'on possède mais plus modestement quelque chose que l'on essaye de vivre!

    2017-04-21-plus-d'armes.jpgJe prie : « Kyrie eleison ». J'ai soif d'authenticité intérieure, de réelle fraternité.
    « Je cherche la terre pacifiée où dire Notre Père sans oublier personne » frère Christophe, moine de Tibhirine.
    J'entends l'appel des évêques de France en janvier 2015... ! : « Enracinés dans l'Évangile, portés par l'Espérance, nous devons nous interroger sur notre projet de société. Quelle société voulons-nous bâtir ensemble ?... C'est ensemble que nous construirons la société de demain. Non les uns contre les autres mais les uns avec les autres ».

    Xavier, père Jacques Hamel, toutes les victimes de la violence priez avec moi et pour moi, priez avec nous et pour nous.
    Il est grand temps de vivre l'Évangile !

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

     

  • Alep, meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie, attentat à Berlin...

    A quelques jours de Noël, des enfants, des jeunes, des femmes, des hommes vivent dans une violence sans nom dans la ville d'Alep,
    A quelques jours de Noël, un ambassadeur assassiné,
    A quelques jours de Noël, un attentat vient de frapper la capitale de l'Allemagne,
    A quelques jours de Noël, haine, pleurs, cris, larmes, tant de souffrances... Tant de visages ravagés par la douleur, partout dans notre monde.

    Notre Communion Béthanie est là, dans une pauvre mais fidèle prière.
    Je vais, pour ma part, me rendre dans « une maison de prière » en ces heures où nous allons fêter la Nativité de Jésus le Christ.
    Je pars « me cacher » quelques jours, non pas pour fuir notre monde, mais pour essayer de l'écouter en profondeur...

    Sur la route vers mon lieu de retraite spirituelle, je médite ces paroles de notre frère Roger de Taizé :
    « Quand la confiance de la foi devient parfois peu accessible, nous pouvons dire à Dieu : Ne regarde pas ma petite foi, mais donne-moi de m'appuyer sur la foi de toute l'Eglise, sur celle de tant d'humbles témoins qui ont vécu de toi incomparablement »

    Avec vous, au service de la paix, en actes et en vérité,
    Frère Jean-Michel+ Dunand, prieur de la Communion Béthanie

     

  • Attentat à Saint-Étienne-du-Rouvray du 26 juillet 2016

    Chers sœurs, frères, ami(es),

    Dans une église du diocèse de Rouen, vient de se vivre un acte de violence sans nom. Notre Communion Béthanie prie et offre cet espace de fraternité, comme nous y invite Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen.

     2016-07-26-Saint-Etienne-du-Rouvray.jpgNon, nous ne répondrons pas à la haine par la haine. Jamais! C'est là notre chemin escarpé à la suite de Jésus le Christ.

    Profitant de quelques jours de repos, je suis en train de lire un ouvrage du père Christian Salenson : « Christian de Chergé, une théologie de l'espérance ». Ce matin, je méditais à nouveau sur la prière ultime des moines de Tibhirine : Seigneur, désarme-moi, désarme-les. Prions...

    Votre frère, Jean-Michel+ prieur de la Communion Béthanie

     

  • Attentat à Nice le 14 juillet 2016

    Lorsque le non-sens semble l'emporter, lorsque la violence semble dominer.
    Jésus est là, à Nice et ailleurs...

    2016-07-10-Mazille---Silence.jpgPourquoi ce silence de Dieu?
    Il n'explique pas la souffrance, Il ne dit rien.
    Sa présence silencieuse est paix.

    À l'aube de jour où je viens d'apprendre la nuit d'horreur qui vient de se vivre à Nice, je priais cette hymne de la liturgie des heures :
    « Dieu vaincu, tu n'as plus d'autre Parole...
    Tu dis seulement : Je suis l'innocent à qui tous les bourreaux font violence »

    Notre Communion Béthanie prie.
    C'est là notre appel et notre responsabilité.
    C'est là le signe réel de notre solidarité.

    Votre frère, Jean-Michel+ prieur de la Communion Béthanie

  • Pause prière - pause regard spéciale du 16 juin 2016

    Vos frères et sœurs, présentent dans la prière quotidienne les attentes, les espérances, les souffrances de notre peuple homosensible et transgenre ainsi que celles de tous nos frères en humanité.
    Puisse cette année de la Miséricorde dilater les cœurs, les esprits, les oreilles, afin que nous puissions entendre cette Parole dite à la Samaritaine: « Si tu savais le don de Dieu! ».
    Admiratifs de la miséricorde divine, nous nous abandonnons à elle pour qu'elle enveloppe chacun d'entre nous et l'aide à avoir de la compassion pour la fragilité de toute personne.
    Communion Béthanie: terre de silence, terre de miséricorde, refuge entre les bras d'un Père qui nous attend, qui nous aime, qui nous offre son pardon.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    ______________________________________

    2016-06-16-Paix-à-tous-les-hommes-de-mauvaise-volonté.jpgPaix à tous les hommes de mauvaise volonté !
    Que cesse toute vengeance et tout appel au châtiment.
    Les crimes dépassent toute mesure,
    il y a trop de martyrs...
    Aussi, ne mesure pas leurs souffrances au poids de ta justice,
    Seigneur,
    et ne laisse pas ces souffrances à la charge des bourreaux,
    pour leur faire payer une terrible facture.
    Que tout soit payé d’une autre manière.
    Inscris en faveur des bourreaux,
    des délateurs,
    des traîtres
    et de tout homme de mauvaise volonté,
    le courage et la force spirituelle des autres,
    leur humilité,
    leur dignité,
    leur lutte intérieure constante et leur indicible espérance,
    le sourire qui étanche leurs larmes,
    leur amour,
    leurs cœurs brisés qui demeurent fermes et confiants à la mort même, oui,
    jusqu’aux moments de la plus extrême faiblesse...
    Que tout cela soit déposé devant Toi,
    ô Seigneur,
    pour le pardon des péchés,
    comme rançon pour le triomphe de la justice.
    Que le bien soit compté, non le mal !
    Et que les victimes restent dans le souvenir de ceux qui les persécutent,
    non comme un cauchemar,
    non comme des spectres attachés à leurs pas,
    mais comme des soutiens dans leur propre effort
    pour réduire la furie de leurs passions criminelles.
    Nous ne demandons rien de plus.
    Et quand tout cela sera fini,
    donne aux victimes de vivre,
    Seigneur,
    hommes parmi les hommes,
    et que la paix revienne sur notre pauvre terre,
    paix pour tous les hommes de bonne volonté
    et pour tous les autres.

    Cette prière vient des archives d’un camp de concentration en Allemagne
    Mgr Antoine Bloom in « Prière vivante »

     

    0000-Prière-pour-2016.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour la paix et la réconciliation en notre monde, C. sur son chemin d'éternité, toutes les personnes assassinées à Orlando sur leur chemin d'éternité ainsi que les proches et les familles, la marche spirituelle pour les personnes homosensibles, dans le diocèse d'Orléans, le dimanche 19 juin, R., H. en sa fête, L., T., L., nos sœurs et frères ermites en cette fête de saint Romuald, que notre vie de prière et de « monachisme intériorisé » soit au service de la non-violence et du combat contre toutes les discriminations, que toutes les religions rencontrent des personnes, estiment leur histoire, leur présent, loin de la froideur des concepts, notre conversion à l'évangile de la Miséricorde.


    2016-06-16-Orlando.jpgA la prière, nous voulons ajouter la présence dans le recueillement :
    C’est arrivé une fois de plus.
    Des victimes innocentes, qui dansent, s’amusent et vivent leur vie
    quand soudain la haine arrive
    met un terme aux vies, aux espoirs, aux rêves,
    emportant des amis, des personnes aimées, tel un voleur dans la nuit.

    Nous nous rassemblerons jeudi soir pour faire le deuil de ces vies
    pour célébrer l’amour face à la haine et la mort
    pour dire plus ensemble, en fraternité, que seul-e
    pour prier en silence et allumer une bougie
    simplement car
    à ce moment précis
    il n’y a rien d’autre à faire.

    Donc :
    Veillée aux chandelles à la Cathédrale Américaine de Paris
    Pour les victimes du massacre d’Orlando
    23 avenue George V, Paris 8e

    Jeudi 16 juin 2016, 20h30 – 22h00
    (Venez pour tout ou partie de la veillée)

     

  • Fusillade dans un club gay à Orlando, Floride - USA

    En cette heure de violence innommable à Orlando en Floride, notre prière rejoint la prière de Jésus le Christ et sa prière se fait la nôtre :
    "Père pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font" Luc 23, 34.

    Par et dans une intense prière, nous rejoignons les victimes, les familles, les proches...
    Nos larmes coulent en silence, c'est en certaines circonstances notre seule prière.

    Votre frère, Jean-Michel+
    prieur de la Communion Béthanie