Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause méditation

  • Pause méditation du 17 septembre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?


    2018-09-17-Silvacane.jpgHumblement, dans le silence de mon cœur... je me donne à toi mon Seigneur !

    Oui c'est bien dans le silence de mon cœur, qui au départ n'est que brouhaha, que petit à petit cela se pose en moi et que je peux enfin faire la pause.

    Oui c'est bien dans le silence de mon cœur que, peu à peu, je peux percevoir ce doux murmure de ta voix qui m'apaise en profondeur.

    Oui c'est bien dans le silence de mon cœur, qui se réjouit de ta Présence infiniment douce, que je peux faire l'expérience de ta Tendresse Infiniment bonne.

    Humblement, pour un jour à la foi(s)... j'apprends à te rester fidèle du mieux que je peux, car tu connais bien ma pauvreté, Seigneur.


    Votre sœur Loan.

  • Pause méditation du 25 juin 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

     

    Silence de nos cœurs dans le bruit des pensées ;
    Garder les yeux ouverts malgré la noire obscurité.
    Poser son esprit dans le creux de son âme ;
    Attendre patiemment et espérer Jésus.
    Inspirer profondément ;
    Expirer profondément.
    Respirer ;
    Accueillir.
    Brigades anti transgenres ? Expulsion de zadistes ?
    Réparer le lien cassé entre l’Église et l’État ?
    Aider les syriens et détruire leur dirigeant ?
    Essais nucléaires et espèces animales menacées.
    ...
    Silence de nos cœurs dans le bruit des pensées ;
    Penser Jésus, montrer Jésus, prier Jésus ;
    Aimer son proche, son frère, son ennemi.

    Je prie pour ceux qui cultivent les fausses images de Dieu et de l’Église ;
    Je prie pour ceux qui condamnent avant de juger ;
    Je prie pour ceux qui avancent masqué vers leur proie innocente.

    Je prie pour que mon âme s'apaise et que s'installe la patiente douceur du Christ.

    Céline W.

    Ceci est la dernière « Pause méditation » avant la pause de juillet et d’août.
    Bel été sous le regard du Dieu vivant et dans l’amour de son fils, Jésus-Christ.

    Sacha, le webmaster.

     

  • Pause méditation du 18 juin 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

    2018-06-18-Saint-Guilheim-le-désert.jpgÔ Toi qui me connaît par cœur...
    Qui fait battre mon cœur et fait respirer mes poumons.
    Tu sais bien l'instrument délicat que je suis,
    Tu connais les moindres recoins de mon Âme.
    Bénis sois tu de m'avoir donner la Vie.
    Je te rends Grâce pour cet état d'Esprit Bienheureux que tu m'inspires
    Je te loue te me rendre si vivante pour un jour à la Foi(s).
    Qu'il est bon de t'aimer et de t'adorer de tout mon cœur.
    Ô Toi qui me connaît par cœur.

    Votre sœur Loan.

     

  • Pause méditation du 11 juin 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

    2018-06-11-Saint-Guilheim-le-désert.jpgLa Demeure du Cœur

    Seigneur mon Dieu, l'état de mon cœur est si délabré et mon plus beau vêtement si minable pour t'accueillir ! Peut-être devrais-tu renoncer à faire ta demeure dans mon cœur ? Mais non, ton humilité est si profonde et ton amour si grand que rien ne pourra te faire reculer. Je te demande alors seulement de me laisser encore un peu de temps pour me préparer. Je voudrais tellement être tout à toi, tout à ta venue, tout à ton écoute… Seigneur mon Dieu, tu es si humble et si aimant, que je te sens même prêt à venir m'aider à me préparer ! Alors, viens ! Oui, viens m'aider à me préparer !

     

     Pasteur Daniel Bourguet, Extrait du livre « le dernier entretien avant la croix ».

     

    Méditation proposée par Elisabeth L.

  • Pause méditation du 4 juin 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

     

    2018-05-07-Poésie.jpg

    -1-

    J'écoute,
    et c'est toujours la même Voix :

    « Puisqu'aujourd'hui encore
    tu es là, vivant, que tu respires,
    qu'il t'est donné de respirer,
    Mystère qui t'échappe
    et qui pourtant te porte ...

    Accueille à tout moment la Vie qui revient
    dans un cœur suppliant qui ne cesse de tout perdre
    et ne peut rien garder ...

    Reprise et redonnée à chaque instant
    comme le souffle,
    Elle ne t'appartient pas ...

    Elle est dans tes mains
    comme une œuvre d'art encore inachevée
    confiée à ta garde provisoire ...

    Reste disponible pour une métamorphose
    dont tu n'as pas idée ...
    comme la chenille
    d'où va naître un papillon !

    Un Courant d'amour inépuisable
    apaisera ton cœur …
    Alors repose-toi
    dans les profondeurs de ton Mystère »


    Philippe.

  • Pause méditation du 28 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

    Eglise-de-Chalais-3.jpgComment ne pas être dans l'Action de Grâce devant tous ces dons reçus ?

    Merci de nous avoir donner la Vie...pour faire l'expérience d'être vivant-e.
    Merci de nous avoir donner une âme...pour se réjouir en conscience de ce cadeau qui est toi, la Vie.
    Merci de nous avoir donner un corps... pour incarner ton Amour sur notre Terre Mère.
    Merci de nous avoir donner un cœur qui perçoit la Tendresse... de ton Amour Infiniment Bon.
    Merci de nous avoir donner une voix...pour te chanter et louer que tu es notre Joie.

    Qu'il est merveilleux de t'acclamer à chaque instant dans notre cœur qui bat dans le souffle de ton Esprit Saint.

    Alléluia !

    Loan

     

  • Pause méditation du 21 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »


    « J’aurai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. » Jn 16,12

    2018-05-21-Eglise-de-Chalais-2.jpgOui Seigneur il y a des « réalités », des Vérités que nous ne voulons ou ne pouvons pas entendre à un moment donné... Car bien souvent elles nous renvoient à nos fragilités, limites, à notre finitude, humanité...Mais Toi avec patience et douceur, miséricorde ...en temps voulu, peu à peu à l’écoute de l’Esprit de Vérité, Tu nous ouvre les yeux et le cœur, pour sortir du déni et accueillir humblement notre humanité et de là celle de nos sœurs et frères.

    « L’Esprit de Vérité vous guidera vers la vérité tout en entière... » Jn 16,13

    Oui Seigneur il m’a fallu plus de 15 ans pour reconnaître, accueillir et incarner simplement ma transidentité et de là essayer de la faire fructifier. Rendre témoignage de ta miséricorde infinie et inconditionnelle.

    « L’Esprit de vérité...rendra témoignage...Et vous aussi vous rendrez témoignage... » Jn 1,26-27

    Merci Seigneur pour toutes ces personnes fidèles à l’Esprit de Vérité, instruments de ta patience, douceur, délicatesse et confiance, qui m’ont permis ce long cheminement, jamais fini, vers la Vérité tout entière...La mienne et celle de mes sœurs et frères en humanité.
    Cette Vérité, chemin de plus de Liberté, Vie et Amour.

    Bonne Transition- Conversion… !

    Isabelle M. (Pèlerine !)

     

  • Pause méditation du 14 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »


    « Mais je ne suis pas seul, le Père est avec moi. »
    Jean 16, 32

    2018-05-14-Eglise-de-Chalais-4.jpgNotre foi peut-elle s’égarer ?

    Dans les moments difficiles ou les situations de solitudes, nous pouvons rapidement commencer à chanceler, à douter. Jésus lui-même n’a-t-il pas douté sur la croix : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? » Matthieu 27, 46.

    Dieu pourtant nous accompagne dans ces moments. Et même si tout s’écroule autour de nous, nous devons croire en la présence fidèle du Seigneur. Il est là et nous porte.

    Que notre foi soit fortifiée de Sa bienveillance.

     

    Elisabeth S.

     

  • Pause méditation du 7 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

    2018-05-07-Poésie.jpg

    -22-

    J'écoute … au fond du Silence …
    comme une Voix qui me prie :
    « Regarde … toujours en toi la Vie se renouvelle,
    rien ne peut La décourager …
    Et quand tu penses avoir tout perdu,
    tu es encore là pour l'accueillir …
    Car les vagues de la mer meurent
    et renaissent sans cesse...

    C'est Moi qui patiemment t'ai façonné(e),
    qui vis en toi au rythme de ton cœur …
    Ne sois donc pas effrayé(e) par les remous :
    accepte d'être éprouvé(e),
    parfois même rompu(e), brisé(e) ...

    Embarqué avec vous dans cette étrange aventure,
    laissez-Moi vous rejoindre et vous rassurer,
    vous relever quand tout semble perdu …
    Elle est forte, agissante, ma Bonté !
    C'est l'heure de la joie et de la gratitude :
    vous êtes libres et pardonnés !

    Laissez-Moi seulement continuer mon ouvrage,
    travailler dans l'obscur de vos cœurs,
    prendre sur Moi tout ce qui vous accable !
    pour que Mon amour en vous porte du fruit,
    un fruit qui ne passera pas !

    Philippe

  • Pause méditation du 30 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.


    Enfin !
    2018-04-30-Chalais-en-hiver.jpgCinq jours de retraite pour « me laisser rencontrer par le Christ ».
    Je me voulais sans attente, ouverte, etc.
    Lui m'attendait au coin du bois pour m'emmener là où inconsciemment je ne voulais pas aller.
    Je suis passée par de sacré couleurs et l'envie de me sauver !
    Il était toujours là à m'ouvrir les bras mais j'enrageais, ne voyant rien.
    Je l'ai « engueulé ».

    D'un seul coup j'ai tout abandonné, me libérant du carcan qui m'étouffait.

    Chemin lumineux. Il m'a pris la main qu'il tenait déjà !
    Je l'ai enfin regardé vivre, mettant mes pas dans les siens, mon souffle accordé au sien.
    Il vivait vraiment en moi…. Enfin !

     

    Elisabeth L.

  • Pause méditation du 23 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2018-04-23-Saint-Guilheim-le-désert.jpg« Confiance mon fils, tes péchés sont pardonnés... » (Mt 9,2)

    Humilité du pécheur repenti…
    Douceur, tendresse d’un Dieu de Miséricorde qui pardonne, relève et remet en marche…
    Pécheur, mais pécheur pardonné...Si je consens humblement, à travers une juste estime de soi, à accueillir ce pardon offert gratuitement.

    « Lève-toi et marche... » (Mt 9,5)

    « Un saint est un pécheur qui cherche à s’améliorer » (N. Mandela)

    Viens nous libérer Seigneur de tout ce qui entrave notre marche vers la sainteté...Oui, laissons Dieu arracher le « chiendent » de nos vies et en toute confiance marchons humblement avec ce Dieu de Tendresse.
    Et si ce « chiendent », cette « paralysie » à éradiquer, c’était une invitation plus spécialement pour nous personnes homos-sensibles ou transgenres à davantage d’humilité et de douceur.
    Un appel à accueillir et offrir fragilités et tendresse ?
    Un appel à nous laisser « Transfigurer »… à « Ressusciter d’entre les morts » ? (Mc 9, 2-10)
    Et ainsi devenir témoin du Christ ressuscité et du pardon des péchés offert à tou(te)s. (Mt 24,46-47)

    En Marche, va et deviens !

    Isabelle M. (La boiteuse !)

     

  • Pause méditation du 16 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2018-04-16-St-Guilheim.jpgLe sacré, l'amour, la bienveillance

    « La vie nous appelle à être des gardiens du sacré dans la création.
    N'oublions pas le langage de l'âme.
    Le mystère, la beauté et le sacré font partie de ce qui est naturel, de ce qui est pleinement vivant.
    Revenons à ces simples valeurs humaines que sont l'amour et la bienveillance pour la terre, pour tout le vivant, pour nos sœurs et nos frères.
    Quand l'âme est présente les miracles peuvent se produire, les prières peuvent être exaucées.
    L'amour est la plus grande force de la création »

    Jésus ne cesse de nous le dire, les évangiles de nous le rappeler :
    « Aimons-nous les uns les autres, comme le Christ nous l'a montré. Aimons notre Père de tout notre cœur. »

    Texte tiré, inspiré, d'un article de la revue sources n° 39
    Elisabeth L.

     

     

  • Pause méditation du 9 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    « Au long du jour, le Seigneur m'envoie son amour ;
    et la nuit, son chant est avec moi, prière au Dieu de ma vie. »
    Psaumes 41, 9

    2018-04-09-St-Guilheim.jpgTa présence, Seigneur, douce, discrète, dans ma vie.
    Je n’y suis pas toujours attentive. Parfois, je n’en ai pas conscience. Je suis comme l’aveugle sur le chemin. Tu attends que je recouvre la vue.
    Et pourtant, Tu es là. Tu te manifestes par des signes de toutes sortes. Tu es sans cesse à mes côtés. Le jour, au travers de mes rencontres, des êtres et des choses qui m’entourent, toute la création.
    La nuit, dans mes obscurités, mes ténèbres, Tu es là bienveillant. Quand je n’en peux plus, c’est Toi qui me portes.
    Tant d’amour Seigneur ! Je te remercie, Ô Dieu d’Amour, de tout mon cœur!

    Elisabeth S.

  • Pause méditation du 12 février 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Belle Leçon !

    2018-02-12-prêtre-rire.jpgDurant trois mois un prêtre de la R.D. du Congo a dit la messe. Dès la première messe j'ai râlé contre lui, ses prêches auxquels je ne comprenais rien ! Grosse colère. Au bout de quelques jours une petite dame me dit : « Dommage qu'on ne le comprenne pas mais il est précieux, grâce à lui on reçoit Jésus ». Mon visage s'est éclairé, je l'ai vivement remerciée. Le lendemain j'ai écouté le cœur ouvert. Quand le prêtre a ri, ce qu'il fait souvent, la joie m'a envahie. Je ne comprenais pas tout mais l'essentiel et surtout le dernier mot de ce prêche, est devenu mon viatique pour la journée.

    Cadeau du Seigneur dont je rends grâce. IL a ouvert l'oreille de mon cœur.

    Élisabeth L.

  • Pause méditation du 5 février 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2018-02-05-Rêve.jpgJe maintiens le bateau à flot et ne regarde jamais derrière moi.
    Je garde la tête hors de l’eau et me préserve de mes émois,
    je me dis qu'après...
     
    Quand la pluie dégringole en rivière ;
    Qu’elle charrie les immondices et les turpitudes du monde,
    je me dis qu’après….
     
    Quand les hommes se mangent entre eux
    et qu’ils se rient de notre faim d’autres nourritures ;
    Je me dis qu’après…
     
    Quand même un père curé crie famine et me partage son désarroi face aux croyants bien établis ;
    quand il trouve refuge auprès des plus démunis et des plus fragiles pour ne plus espérer rien d’autre que d’être entendu dans sa fragilité,
    je me dis qu’après…
     
    Je me dis qu’après …
    tout sera plus propre, lisse et accueillant pour tous, dans un espoir fou que le paradis est de ce monde.
     
    Après ce rêve, je me réveille et … je maintiens le bateau à flot et ne regarde jamais derrière moi ; je garde la tête hors de l’eau et me préserve de mes émois…

    Ma foi est là, mon cœur est pour les hommes quoiqu’il en soit.
     
    Céline