Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause méditation

  • Pause méditation du 21 janvier 2019

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?

    2019-01-21-Silvacane.jpgAbbaye de Silvacane

     

     

    Ô toi qui me fait respirer.
    Ô toi qui fait battre mon cœur et me connaît par cœur.
    Ô toi qui m'a donné la Vie.
    Ô toi qui fait vibrer mon Âme et rend mon corps vivant.

    Je te rends GRÂCE pour tout ces dons et ces talents que tu nous as donné.
    Je te demande pardon pour toutes les fois ou je n'ai pas respecté mon corps, mon âme et mon esprit.
    Toi qui habite au plus profond de l'intime de mon être.
    Toi qui nous apprend à être profondément humain et infiniment divin à la Foi(s).
    C'est bien par ton incarnation dans l'humus de notre humanité que : Ton Verbe se fait Chair.

    Bénis sois tu de nous révéler tout cela dans notre Vie sur terre.

    Amen.

    Votre sœur Loan.

  • Pause méditation du 14 janvier 2019

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?


    2019-01-14-St-Guilhem-le-désert.jpgSaint Guilhem le Désert


    Un cap est passé…
    Celui de l’année écoulée et de celle qui se présente.

    C’est déjà le 14 janvier et enchaînement des jours et des célébrations se poursuit inexorablement.
    L’épiphanie est passée, la chandeleur montre son museau et Pâques est annoncée.

    Le païen côtoie le spirituel et le langage du bonheur passe par le chiffre d’affaire, les dividendes et la nécessaire croissance.

    Les lumières, dans la froide nuit d’hiver, nous attirent comme des papillons. Leur profusion masque LA lumière de l’étoile du berger. Le nord est perdu et les rond points se parent de jaune pendant que d’autres s’invitent au banquet républicain. La solidarité perd ses repères. Les dons aux associations caritatives baissent à l’occasion d’une mesure fiscale et les sports de combat reçoivent soutiens et encouragements.

    Mon Dieu, qui suis-je pour m’infliger autant de mauvais goût et triste discernement ? serais-je plus humain et plus accompli de pouvoir acheter des cadeaux pour Noël ?

    Aide-moi à chasser les marchands du Temple, de mon Temple, de ton Temple.

    Céline

     

  • Pause méditation du 7 janvier 2019

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Et le verbe se fait chair. »

    2019-01-01-Moutons-dans-la-prairie.jpg
    … et les simples comprennent…

    - 4 -

    Ce matin encore,
    te revoilà perdu, sans courage, sans force …
    C'est qu'au fond tu t'es refermé,
    tu as cessé de les demander ...

    Ne compte pas sur toi pour les retrouver ...
    Ne te trouble pas, ne te crispe pas :
    tu n'as pas à les mériter ...

    Cette patience, ce courage,
    cette confiance, cette paix,
    accepte d'en manquer toujours,
    d'avoir sans cesse à les recevoir
    d'un Au-delà de toi inconcevable,
    mystérieux, insaisissable ...

    Éternité créatrice jamais lasse,
    Il ne reprend tes forces
    que pour les renouveler ...
    Il ne te demande pas de le faire à Sa place :
    Sans Lui tu n'es rien, sans Lui tu ne peux rien !

    C'est Lui qui t'a lancé dans l'existence
    et te maintient en vie d'heure en heure ...
    Pour garder ton cœur ouvert,
    ne cesse pas de L'appeler, de compter sur Lui ...

    Crie-Lui ta soif et ton désarroi :
    Il t'offre guérison et réconfort ...
    Et n'oublie pas d'accompagner ta respiration
    d'un continuel merci ...

     

    Philippe.



  • Pause méditation du 26 novembre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?


    2018-11-26-Silvacane.jpgAbbaye de Silvacane

     

     
    « J'étais encore inachevé, tu me voyais ; sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits, recensés avant qu'un seul ne soit ! » Psaume 138

    Ta Présence, Seigneur,

    Pourquoi ai-je l’impression que Tu veilles toujours sur moi ? Est-ce de la prétention de ma part ?
    Pourtant certains jours, la vie ne me paraît pas si simple. Des choses m’exaspèrent, des moments sont difficiles, pesants. A l’inverse d’autres moments sont merveilleux, plaisants, légers ! Quels que soient mes jours, je sens que Tu es là.

    Je ne sais pas où Tu m'amènes et, cependant, je sens que Tu me tiens la main et que Tu ne me lâcheras pas.

    Aide-moi Seigneur à toujours conserver l'espérance.
    Merci mon Dieu de ta bienveillance !

    Elisabeth S.

  • Pause méditation du 19 novembre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?


    2018-11-19-Silvacane.jpgAbbaye de Silvacane

     

     

     

     


    … et le verbe se fait chair


    « Sachez que le fils de l’homme est proche, à votre porte... » Marc 13, 29.

    Oui, bientôt Noël, l’Amour va s’Incarner, afin que son Règne vienne...sur cette terre submergée par la haine et la violence.
    Il frappe à ma porte... Suis-je prêt(e) à l’accueillir pour l’Incarner un peu plus chaque jour, ici et maintenant ?
    Car « Voici que je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi.» (Apocalypse 3, 20). Alors tous nos désirs seront comblés ainsi que ceux de l’humaine humanité.

    « Paix aux hommes de bonne volonté. »


    Isabelle M.

  • Pause méditation du 12 novembre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?

    2018-11-12-Silvacane.JPGAbbaye de Silvacane

     

     

     

     

    L'hiver s'installe.
    Tombe la nuit plus tôt.
    Le vent glacé pénètre les vêtements.

    Instinctivement, nous nous recroquevillons.

    Dehors, des personnes sont assises dans les ténèbres seules et sans biens; d'autres, sont rejetées en raison de leur état ;

    Instinctivement, nous nous réjouissons de notre abri.

    Dehors, les gens sont devenus virtuels ; le transhumanisme promet un avenir meilleur ; la peur fait monter les intolérances au pouvoir ; la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. Jean 1, 5.

    Alors surgit la question de toujours : Où situer ma foi ? Dans mon cœur !

    Car Dieu, qui a dit « La lumière brillera du sein des ténèbres ! » a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. 2 Corinthiens 4, 6.

    Céline

     

  • Pause méditation du 5 novembre 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Et le verbe se fait chair. »

    2018-05-07-Poésie.jpg

    -3-

    Odyssée inconnue de ton âme,
    complexité mouvante et insaisissable ...

    Libère en toi
    des profondeurs insoupçonnées !

    Rebranche-toi,
    livre passage !

    Échappe ainsi à l’idolâtrie des idées
    et des imaginations pieuses !

    Ensemble restons ouverts à la Puissance de Vie
    qui renouvelle sans cesse l’univers,
    nous fait exister, agir, aimer ...

    Étonnons-nous encore d’avoir des yeux
    pour voir les fleurs
    et de quoi sentir leurs parfums,
    un cœur pour aimer,
    des mains pour caresser,
    une voix pour parler et chanter ...

    « Quelque chose » vient à tout instant
    nous secourir
    et mérite notre gratitude !

    Philippe

  • Pause méditation du 29 octobre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?

     

    Abbaye de Silvacane

    Abbaye de SilvacaneAccord ( à corps) et âme...

    Combien de fois Seigneur n’avons-nous pas entendu tout le mal que nous pensons de notre corps ?
    Alors que tu nous l'as donné, pour que notre âme exprime, ce que tu as déposé en elle.

    Comment peut-on faire la paix avec notre esprit illimité, que nous mettons au paradis et notre corps limité, que nous laissons aux enfers ?
    Alors que tu nous proposes que le verbe se fasse chair.

    N'est-ce pas de ta Miséricorde que nous pouvons unifier l'Esprit et la Chair?
    Quand nous accueillons avec bienveillance nos misères et nos pauvretés que nous avons dans notre corps, notre cœur et notre esprit.

    Peut-être que si nous te déposions nos misères que nous nous faisons à nous-même, lorsque nous nous culpabilisons de tout et de rien, les misères que nous avons faites aux autres et celles que les autres ont pu nous faire... nous pourrions entendre : Misère...corde...Dieu, et que la misère est le corps de DIEU.

    Oui vraiment Seigneur apprends-nous à être Miséricordieux.

    Votre sœur Loan.

  • Pause méditation du 22 octobre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne t'il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?

     2018-10-22-Silvacane.JPG

     

     

     

    Abbaye de Silvacane


    Rien à dire
         cœur droit
         visage nu
         et tendrement
                                            la main

    Poème de frère Christophe.


    En douceur... En silence ! Cette main me dit la tendresse de Dieu. Rugueuse au toucher ou délicate, elle enserre mes doigts avec fermeté et me rassure. Je peux ainsi marcher avec confiance...
    Elle se fait légère parfois et laisse deviner alors le signe... mon nom est inscrit dans la paume de Ta main - à jamais !
    Je n’ai plus peur...

    Françoise T.

  • Pause méditation du 15 octobre 2018

    Et le verbe se fait chair.
    Comment cela s'incarne-t-il dans mon esprit, mon âme et mon corps ?
    Comment je laisse l'Esprit Saint habiter : la nature de mes pensées, la nature de mes sentiments et la nature de mes énergies dans mon corps ?


    Abbaye de Silvacane
    2018-10-15-Silvacane.jpgSeigneur, l’automne s’installe inexorablement.
    La nature change, elle prend de belles couleurs. Le cycle des saisons continue.

    J’appréhende le froid qui va s’installer. Mais tout est si beau. Les animaux se calfeutrent et font leurs réserves de graines et de fruits pour l’hiver, ils te font confiance chaque jour.

    Par Ta création, Seigneur, tu me parles.
    Les cieux racontent la gloire de Dieu,
    Le firmament proclame l’œuvre de ses mains,
    Le jour en prodigue au jour le récit,
    La nuit en donne connaissance à la nuit.
    Psaume 19

    Je te rends grâce, Seigneur, pour cette nature magnifique et tout ce qui m’entoure. J’y vois Ta présence, Ta bienveillance.

    La communion avec la nature me rapproche de Toi, mon Dieu.
    Elle m’apaise, elle appelle mon âme à la prière.
    Merci pour tout cela !


    Elisabeth