Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard

  • Pause prière - pause regard du 17 janvier 2019

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur cesse de se troubler et de craindre.
    Jean 14, 27

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2019-01-17-Mazille.jpgLa paix en nous est une trace

    Dieu d’Amour,
    La Paix en nous est une trace…
    la reconnaître, c’est remonter vers la source
    d’une convivialité première et étonnante
    Dieu et les humains,
    Dieu vers l’homme et la femme,
    mouvement depuis les origines,
    dont la vérité et la fidélité
    sont devenues Quelqu’un – Jésus-Christ.
    Ta Paix, elle est en nous,
    la résonance du geste de Jésus.
    il a inauguré parmi nous
    une nouvelle manière d’être,
    les un-es avec les autres,
    un mode de relation autre entre les peuples.
    il a récusé tout pouvoir qui n’est pas don de Soi,
    il a ployé son corps au service de ses sœurs et de ses frères,
    il a fait de sa vie un Pain rompu pour tous.
    Prends-nous dans le mouvement de son Esprit.
    Fais de nous ses disciples en vérité.
    Envoie-nous dans le monde
    pour y vivre le dynamisme de son message,
    et être ainsi de ceux qui le transforment, de l’intérieur,
    afin d’infléchir le devenir de la Communauté humaine,
    vers l’accomplissement de la Bénédiction de Paix
    dont nous avons reçu les prémices
    en Jésus, ton Fils.

    Prière du Carmel de la Paix de Mazille

     

    2019-01-01-Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour cette parole de Jean Vanier : « La rencontre avec le pauvre, l'humilié et le rejeté peut nous transformer et nous faire découvrir le sens profond de la vie », nous te louons pour l'appel à vivre la rencontre de l'autre comme un chemin pour Te rencontrer, Toi qui es caché en chaque visage...

    Seigneur, devant toi : notre sœur I. et sa famille, notre ami Sébastien en sa fête, F., P., M., M., J.-P., A. sa santé et sa famille, R., P., notre sœur Marie-Agnès, en sa fête, nos amies Agnès, S. et sa santé, C., A., P., C., N., frère G., le parcours Alpha qui débute ce samedi 19 janvier dans le quartier du Marais à Paris, K. qui sera « notre visage » aux Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama.

  • Pause prière - pause regard du 10 janvier 2019

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    David se leva du côté du midi. Il se jeta la face contre terre, et se prosterna trois fois. Puis [Jonathan et David] s’embrassèrent et pleurèrent ensemble jusqu’à ce que David eût pris le dessus. Jonathan dit à David : « Va tranquille, puisque nous avons l’un et l’autre prêté ce serment au nom du SEIGNEUR : que le SEIGNEUR soit entre toi et moi, entre ta descendance et ma descendance, à jamais ! »
    1 Samuel 20, 40-42

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2019-01-10-larmes.jpgDoucement, elles apparaissent sur le bord de tes cils,
    Glissent et s'évanouissent autour de ta paupière.
    Elles roulent, perles de nacre, sur ton visage, telle des îles,
    Perdues et isolées exhumant tourments et misères.

    Elles libèrent ton cœur,
    Tourmenté et torturé.
    Elles apaisent ton cœur,
    Attristé et apeuré.

    N'ai pas honte de ce don,
    Fait à ton cœur.
    Il se libère, et s'invite à l'abandon.
    Laisse le déverser sa peine et ses rancœurs.

    Humble comme une goutte de rosée matinale,
    Simple comme un goutte de pluie.
    Transparente et riche comme un cristal.
    Elle apaise, réconforte, et rafraîchit.

    Infime parcelle de vie,
    Insignifiante et vaine.
    Elle redonne après la peine, l'envie,
    De repartir et d'affronter la haine.

    Larme d'un enfant torturé par la maladie et la faim.
    Larme d'une mère devant ces cris de détresse et d'horreur.
    Larme d'un père devant des murs de haine et de dédain.
    Larme de tant d'hommes affamés dans leur corps, et leur cœur.

    Larme d'une tendresse retrouvée,
    Larme d'un sourire échangé.
    Larme d'un cour découvert, et aimé.
    Larme de se savoir aimé pour ce que l'on est.

    Que d'espoirs et de tourments tu portes en tes flancs,
    Larme, diamant de tendresse, et de détresse.
    Tu réconfortes tous ces cœurs torturés par la dureté des ans,
    Leur permets de se rafraîchir, d'espérer à demain et à ses tendresses.

    Jean-Eudes Sampré

     

     

    2019-01-01-Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    ta Parole, lumière discrète sur nos pas,
    ta Parole, fragile comme un souffle,
    ta Parole, dont l'essentiel est un « Je t'aime »,
    ta Parole, qui a pris en notre chair.

    Seigneur, devant toi, G., les personnes âgées et le service de notre sœur Elisabeth auprès d'elles, A. sur son chemin d'éternité, G., G., M., père C. et sa santé, L., J., A., A., Y., R., N. et sa santé, A., notre frère B., nos sœurs, frères, moniales, moines, ermites, la rencontre de notre frère prieur, ce jeudi, dans le diocèse de Nîmes, avec le groupe « Chrétiens s'Accueillant dans leurs Différences d'Orientations Sexuelles ».

     

  • Pause prière - pause regard du 4 janvier 2019

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    La foi est une manière de posséder déjà ce que l’on espère, un moyen de connaître des réalités que l’on ne voit pas
    Hébreux 1, 1.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2019-01-03-la-main-dans-la-main.jpgQue jamais le bonheur de la vie n’éteigne en nous
    La révolte contre ce qui la défigure
    Mais que jamais non plus le scandale du mal
    N’efface en nous la louange de la vie.

    Que jamais les mots qui nous font vivre :
    Tendresse, plaisir, liberté, confiance,
    Ne se referment en des certitudes figées,
    Mais qu’ils soient source d’une quête toujours inachevée.

    Que notre foi ne soit jamais sans le doute,
    Et que nos doutes ne soient jamais sans la confiance.

    Que l’émerveillement de recevoir la vie
    Comme un don, comme une grâce
    N’altère pas nos capacités d’indignation devant l’injustice,
    Mais soutienne en nous la promesse
    Et la passion d’un monde autre.

    Tel est le désir qui nous porte !
    Telle est la prière qui nous met en route !

    Que la petite espérance nous prenne par la main,
    Qu’elle nous entraîne
    Sur des chemins inattendus,
    Et qu’elle chante en nous,
    Comme un défi,
    L’amour de la vie !

    Gérard Delteil

     

    2019-01-01-Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    Marie, comblée de grâce,
    Marie, dans l'ombre de l'Esprit,
    Marie, mère de ton Fils,
    Marie, mère de l'humanité, mère de l'Eglise,
    Marie, en qui rayonne ta beauté,
    Marie, la femme éprise de ta liberté,
    Marie, la femme libre.

    Seigneur, devant toi, cette nouvelle année 2019, nos dons, nos joies, nos peurs, nos limites, notre désir d'aimer, notre soif d'amour, Dom Marcellin sur son chemin d’éternité, P., L. sur son chemin d'éternité et C. sa petite fille, I. sur son chemin d'éternité et C. son épouse, R., F., D., notre sœur I., J., M., Z., C., A., B., D., E., J., J.-M., M., M., R., S., la paix, la réconciliation dans notre monde, en République centrafricaine, en France…, la cohérence de nos communautés chrétiennes.

  • Pause prière - pause regard du 27 décembre 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Or, pendant que [Marie et Joseph] étaient là, le jour où elle devait accoucher arriva ; elle accoucha de son fils premier-né, l’emmaillota et le déposa dans une mangeoire, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la salle d’hôtes.
    Luc 2, 6-7.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2018-12-27-doutes-et-tâtonnements.jpgSeigneur, merci pour nos questions et nos incertitudes,
    pour nos doutes et nos tâtonnements.
    Tu es le Dieu qui se laisse toujours chercher,
    justement parce que toi tu nous as trouvés.
    Tu viens à notre rencontre et tu fais toutes choses nouvelles,
    Aujourd’hui comme hier, lorsque nous en étions aux balbutiements de la foi.
    Chaque jour est une nouvelle naissance, chaque jour un recommencement,
    Pour les grands débutants que nous sommes encore.
    Ne nous laisse pas nous enfermer dans nos habitudes
    ni dans une compréhension figée des choses,
    même si elle nous a nourris un temps.
    Libère-nous des modes de pensée convenus,
    renouvelle notre intelligence, lave notre regard,
    afin que nous discernions le monde nouveau que tu fais advenir.

    Katelle Berthelot

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    « la goutte de rosée sur un brin d'herbe,
    le chant d'un oiseau,
    la prière si actuelle des psaumes,
    la prière solitaire : une recherche dans la nuit,
    la vie fraternelle où certains jours j'offre à ma sœur la paix du Christ et non la mienne…!,
    le travail : chemin de solidarité,
    l'Eucharistie, le grand mystère,
    la vie monastique : une marche… »
    (d'après le témoignage de sœur Pascale, moniale au monastère de la Paix-Dieu)

    Seigneur, devant toi : les victimes du tsunami en Indonésie, les victimes de la haine, de la violence partout dans le monde, cette année 2018 qui s'achève, cette année nouvelle 2019 qui va débuter, A., J., D., R., notre amie W., les jeunes rassemblés à Madrid avec la communauté de Taizé, Frère Aloïs, nos frères de la communauté œcuménique de Taizé, M., I., A., H., N., nos Églises appelées à vivre et à rayonner ta Bonne Nouvelle.

     

  • Pause prière - pause regard du 20 décembre 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Mais vous, heureux vos yeux parce qu’ils voient, et vos oreilles parce qu’elles entendent.
    Matthieu 13, 16.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-12-20-les-yeux.jpg

    Seigneur Jésus
    C'est dans nos ténèbres que ta lumière nous rejoint
    Nous t'en prions, viens changer les regards
    Nous te prions pour celles et ceux dont les yeux scintillent de lumière
    Nous te rendons grâce pour celles et ceux qui fêtent Noël
    Comme un temps de foi
    Ou comme un temps de retrouvailles, d'amour et de partage
    Au milieu des petits plaisirs
    Fais découvrir à tous la joie véritable
    De l'amour, du don et du service
    Nous te prions pour celles et ceux dont les yeux brillent de larme
    Accompagne-les dans leur chagrin
    Et rend nous disponibles à leur peine
    Nous te prions pour celles et ceux dont les yeux s’enflamment de colère
    Donne-nous la bonne volonté d'être artisans de paix
    Nous te prions pour celles et ceux dont les yeux s'écarquillent de peur
    Donne-nous la confiance du nouveau-né
    De Marie et des bergers qui ont vu les anges
    Nous te prions pour celles et ceux dont les yeux se durcissent
    De mépris, de haine et de jugement
    Donne-nous la sagesse de Joseph
    Rappelle-nous ta naissance à la marge
    Rappelle-nous ta proximité avec les petits,
    les laissés pour compte, les méprisés
    Nous te prions pour les yeux éteints par la résignation et le désespoir
    Que ta venue parmi nous
    Soit source d'une espérance nouvelle et débordante
     Viens changer nos regards
    Pour que dans la nuit de notre monde
    Nos yeux luisent
    De confiance, de patience, d'espérance et d’amour

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    Noël, une nuit éclairée de l'intérieur,
    Noël, un appel à vivre la fraternité,
    Noël, une nouvelle naissance de Dieu dans notre histoire,
    Noël, joie offerte au cœur de pauvre.

    Seigneur, devant toi :
    notre week-end interreligieux (musulmans et chrétiens) en ce 4ème dimanche de l'Avent, L.-M., M., L., N., notre sœur F., notre sœur L., mère E., nos sœurs moniales du monastère de la Paix-Dieu, E., notre frère S., nos amis S., les personnes qui vivront ces fêtes de Noël dans la solitude, la maladie, le deuil,
    les victimes de la haine, de la violence,
    les communautés chrétiennes,
    les communautés juives,
    les communautés musulmanes,
    les communautés de toutes les religions,
    les chercheurs de ton visage,
    les personnes qui ne croient pas en toi,
    notre ardent désir de paix, de réconciliation, de fraternité.

     

  • Pause prière - pause regard du 13 décembre 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Saisissez donc l’armure de Dieu, afin qu’au jour mauvais, vous puissiez résister et demeurer debout, ayant tout mis en œuvre.
    Debout donc ! A la taille, la vérité pour ceinturon, avec la justice pour cuirasse et, comme chaussures aux pieds, l’élan pour annoncer l’Évangile de la paix. Prenez surtout le bouclier de la foi, il vous permettra d’éteindre tous les projectiles enflammés du Malin. Recevez enfin le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu.
    Que l’Esprit suscite votre prière sous toutes ses formes, vos requêtes, en toutes circonstances ; employez vos veilles à une infatigable intercession pour tous les saints.
    Éphésiens 6, 13-18.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2018-12-13-Courage.jpgSeigneur donne-moi de prendre ma part
    d'habiter l'identité que tu me donnes
    d'exploiter les charismes que ton regard déploie en moi
    d'être présent où tu me places

    Seigneur donne-moi d'être ce que tu espères de moi

    Seigneur donne-moi de prendre ma part
    de ne pas me réfugier derrière mon sentiment d'insuffisance
    de ne pas brandir ma petitesse pour me dérober à mes devoirs

    Seigneur donne-moi d'oser ce que tu attends de moi

    Seigneur donne-moi de prendre seulement ma part
    de ne pas présumer de mes forces
    de ne pas ombrager l'espace dont les autres
    ont besoin pour grandir

    Seigneur donne-moi de naître à ce que je suis par toi.

    Marion Muller-Colard dans Éclats d'Évangile

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    la béatification du frère Pierre Claverie, de ses compagnes, de ses compagnons,
    cet émouvant signe de l'Eglise qui est en Algérie,
    ce lumineux signe de « fraternité désarmée » pour le monde entier,
    ce signal pour notre XXIe siècle où la peur de l'autre semble l'emporter,
    la pertinence du don de soi qui enfante la fraternité interreligieuse, qui enfante la rencontre de toutes et de tous.

    Seigneur, devant toi :

    la fécondité de notre retraite d'Avent à La Clarté-Dieu, notre frère P. et son ministère au service de la Parole, D. et S. qui ont vécu leur célébration d'accueil, L., M. et R. qui sont entrés dans le temps de Nazareth, des ami-es confiés à notre prière lors de cette retraite, grâce au ministère de N., L., nos sœurs et frères du Carmel en cette fête de saint Jean de la Croix, père O., père D., J., T., B., C., K. et sa famille, G., N. et sa famille, la paix sociale, la justice en Europe et en France, la réconciliation et le dialogue entre les personnes aux opinions différentes, la lutte contre la famine au Yémen.

  • Pause prière - pause regard du 6 décembre 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Poursuivant leur chemin, [Philippe et l’eunuque] tombèrent sur un point d’eau, et l’eunuque dit : « Voici de l’eau. Qu’est-ce qui empêche que je reçoive le baptême ? ». [Philippe lui dit : « Si tu crois de tout ton cœur, tu peux être baptisé. » Et l'homme répondit : « Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.] Il donna l’ordre d’arrêter son char ; tous les deux descendirent dans l’eau, Philippe et l’eunuque, et Philippe le baptisa. Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur emporta Philippe, et l’eunuque ne le vit plus, mais il poursuivit son chemin dans la joie.
    Actes 8, 36-39.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2018-12-06-Tu-es-prêtre,-prophète-et-roi.jpgEt si, d'aventure,
    toi aussi tu étais de la race de Jean.
    Si, toi aussi, tu étais de la race des prophètes.
    Si tu prenais des risques.
    Si tu avais le courage de prendre le parti
    des humbles,
    des petits,
    des sans-voix.
    Ne dis pas que tu n'es pas prophète....
    Ne dis pas que tu ne sais pas parler.....
    Souviens-toi du jour de ton baptême :
    « Tu es prêtre, prophète et roi ».
    Si, d'aventure, toi aussi tu étais la voix,
    la voix des sans-voix.
    La voix de ceux qu'on enferme.e
    La voix de ceux que l'on bâillonne.
    La voix de ceux qui n'ont même plus de voix
    pour protester,
    pour supplier,
    pour dénoncer.
    Et peut-être même plus de voix
    pour prier, pour se révolter....
    Toi, mon frère, si tu étais prophète !


    « Quand il en va de l'honneur de Dieu
    et de l'honneur de l'homme,
    le prophétisme est un devoir »


    Robert Riber

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    tout ce qui naît aujourd'hui,
    la naissance de C. vendredi dernier,
    la naissance des réconciliations, des pardons,
    la naissance des audaces pour rayonner ton nom,
    la naissance d'une parole limpide, claire, cohérente,
    la naissance de la vie fraternelle toujours nouvelle,
    ta naissance hier, aujourd'hui et à chaque instant.

    Seigneur, devant toi : V., Q. et sa famille, notre frère, nos amis Nicolas en leur fête, A., P., M., T., père O., R., D., A., B., A., S., P., la paix, la justice sociales en France, ton Église qui est en Algérie, en ces jours de béatifications, notre Communion Béthanie, en cette retraite d'Avent, D. et S. qui vivront leur célébration d'accueil parmi nous, L., M. et R. qui entreront dans le temps de Nazareth, nos sœurs en alliance, notre mère B.

     

  • Pause prière - pause regard du 29 novembre 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Dieu, nul ne l’a jamais contemplé.
    Si nous nous aimons les uns les autres,
    Dieu demeure en nous,
    et son amour, en nous, est accompli.
    1 Jean 4, 12

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2018-11-29-fraternité.jpgOn dit que Tu nous parles, mais je n’ai jamais entendu ta voix de mes propres oreilles. Les seules voix que j’entende, ce sont des voix fraternelles qui me disent les paroles essentielles.
    On dit que Tu te manifestes mais je n’ai jamais vu ton visage de mes propres yeux. Les seuls visages que je vois ce sont des visages fraternels qui rient, qui pleurent et qui chantent.
    On dit que Tu t’assoies à notre table, mais je n’ai jamais rompu avec toi le pain de mes propres mains. Les seules tables que je fréquente ce sont des tables fraternelles où il fait bon se restaurer de joie et d’amitié.
    On dit que Tu fais route avec nous, mais je ne t’ai jamais surpris à mêler tes pas à ma propre marche. Les seuls compagnons que je connaisse ce sont des êtres fraternels qui partagent le vent, la pluie et le soleil.
    On dit que Tu nous aimes, mais je n’ai jamais senti ta main se poser sur mes propres épaules. Les seules mains que j’éprouve, ce sont les mains fraternelles qui étreignent, consolent et accompagnent.
    On dit que Tu nous sauves, mais je ne t’ai jamais vu intervenir dans mes propres malheurs. Les seuls sauveurs que je rencontre, ce sont des cœurs fraternels qui écoutent, encouragent et stimulent.
    Mais si c’est Toi, ô mon Dieu, qui m’offre ces voix, ces visages, ces tables, ces compagnons, ces mains et ces cœurs fraternels, alors, au cœur du silence et de l’absence, Tu deviens, par tous ces frères, parole et présence…

    Jacques Musset

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    les gestes de solidarité,
    les actes de charité,
    les regards de bienveillance,
    l'écoute sans jugement,
    la chasteté relationnelle, proximité respectueuse et juste distance,
    notre monde, notre Église lorsqu'ils deviennent « écho système » de fraternité.

    Seigneur, devant toi : la paix sociale en Europe, en France, la réconciliation en République centrafricaine, les personnes qui vivent avec le VIH, les soignants, les chercheurs, les associations qui luttent contre le Sida, D., W., D., A., V., notre ami F.-X. en sa fête, B., M.-T., L., I., I., P., père L. sur son chemin d'éternité.

  • Pause prière - pause regard du 22 novembre 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.


    17. Alors le roi ordonna d’emmener Daniel, et on le jeta dans la fosse aux lions. Le roi prit la parole et dit à Daniel : « Ton Dieu, que tu sers avec constance, lui te délivrera. »

    22-23. Alors Daniel parla au roi : « O roi ! Vis à jamais ! Mon Dieu a envoyé son ange ; il a fermé la gueule des lions et ceux-ci ne m’ont fait aucun mal, car j’avais été trouvé juste devant lui ; et vis-à-vis de toi non plus, ô roi, je n’avais fait aucun mal.

    Daniel 6, 2-29

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-11-22-le-cœur-du-cœur.jpgSi quelqu'un se trouve alors sans Dieu,
    sans pensée, sans images, sans mots,
    reste du moins pour lui
    ce lieu de vérité :
    aimer son frère qu'il voit.

    S'il ne parvient pas à aimer
    parce qu'il est noué dans sa détresse,
    seul, amer, affolé,
    reste du moins ceci :
    de désirer l'amour.

    Et si ce même désir
    lui est inaccessible,
    à cause de la tristesse et de la cruauté
    où il est comme englouti,
    reste encore qu'il peut désirer
    de désirer l'amour.

    Et il se peut que ce désir humilié,
    justement parce qu'il a perdu toute prétention,
    touche le cœur du cœur
    de la divine tendresse.

    Maurice Bellet

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
    ton silence, expression de ta délicatesse,
    ta pudeur, respect de notre liberté,
    ta discrétion, espace de notre croissance,
    ta miséricorde, le déjà-là de ton Royaume.

     

    Seigneur, devant toi : E. sur son chemin d'éternité et sa famille, notre ami L., N., C., H., V., F. A., R., M., T., Colomban en sa fête, notre ami R., ton Église qui est en Algérie, l'unité des chrétiens, les personnes qui travaillent dans le mouvement œcuménique, le dialogue fraternel entre les religions.

  • Pause prière - pause regard du 15 novembre 2018

     

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    [Les deux disciples] se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur ne brûlait-il pas en nous tandis qu’il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Écritures ? »
    Luc 24, 32.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Être là…

    2018-11-15-nous-abreuver-à-la-Source.jpgÊtre là, Seigneur, lorsque la nuit tombe.
    Être là, comme une espérance : peut-être allons-nous toucher le bord de Ta lumière …
    Être là, Seigneur, dans la nuit, avec au fond de soi cette formidable espérance : peut-être allons-nous aider un homme, très loin de nous, à vivre.
    Être là, Seigneur, n’ayant presque plus de parole, comme au fond du cœur qui aime, n’ayant plus de regard ailleurs que sur ce point de feu d’où émerge la vie qui nous change en flamme.
    Être là, Seigneur, comme un point tranquille tourné vers Toi.
    Être là avec tous ceux qui nous tiennent à cœur, et savoir que nous nous entraînons tous dans Ta lumière, et pas un instant n’est perdu.
    Être là, Seigneur, nous abreuver à la Source qui indéfiniment coule.

    Dieu de paix dont la paix n’est pas de ce monde, Dieu d’une vie qui abolira toute mort, Dieu compagnon qui Te tient tous les jours en nous, et entre nous, sois avec nous maintenant et pour l’éternité.
    Ainsi-soit-il.

    Sœur Myriam (1925-2010)

    0000 2017-01 Prière.jpg

     

    Seigneur, nous te louons pour :
    le don de ton cœur doux et humble,
    le don du cœur du Père,
    le don du cœur de Marie,
    le don du cœur des plus fragiles, icône de ton cœur,
    le don du cœur de l'Eglise,
    « Dans le cœur de l'Eglise, je serai l'amour, ainsi je serai tout... » Thérèse de Lisieux.

    Seigneur, devant toi, les enfants, les femmes et les hommes au Yémen, les décisions à prendre pour stopper cette hécatombe, les victimes des incendies en Californie, les droits et le respect des personnes LGBTQI sur le continent africain, L., D., F., A., R., T., R., D., M., S., C., notre amie B., S., sœur N., sœur N., A. et nos ami-es du Liban, la profonde mutation que doit vivre l'Eglise en ce temps, notre conversion à ton Évangile de paix, de justice, d'amour et d'ouverture, notre désir de Dieu.