Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard - Page 2

  • Pause prière - pause regard du 13 avril 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-04-13-Céne.jpgCe soir-là,
    quand le Christ brise le pain,
    verse le vin et se met à genoux
    pour laver les pieds des apôtres,
    il accomplit des gestes prophétiques :
    il ouvre sur une réalité nouvelle,
    il livre le sens de sa vie
    et il la mène jusqu'au bout de la fidélité.

    Il accepte d'être déchiqueté
    et d'être écrasé
    afin d'éveiller la terre à un autre Esprit.
    Il se met à genoux
    afin d'inverser les fondements
    et l'ordre du monde.
    Il donne sa vie
    pour que le Bonne Nouvelle annoncée
    depuis le commencement,
    continue de résonner dans le cœur des hommes.

    Cette Bonne Nouvelle dit :
    que Dieu ne contrôle pas les hommes,
    mais leur ouvre les bras,
    comme une Mère ou un Père,
    que les choses importantes
    se passent dans le secret,
    à l'intérieur, que l'homme
    est plus important que la Loi,
    qu'aucune Loi ne mérite
    qu'on lui sacrifie un homme,
    que le pardon finit par vaincre toute violence,
    que la miséricorde est la clé du bonheur,
    que la douceur est une béatitudes,
    qu'aucun péché ne souille définitivement,
    qu'aucune exclusion n'est justifiée,
    que la grandeur consiste à se courber
    pour être à la hauteur des plus petits,
    que le service est l'unique façon
    d'être grand devant Dieu,
    que Dieu ne demeure
    dans aucune église ni cathédrale
    mais qu'il marche sur la terre des hommes,
    qu'il n'y a pas de pain ni de richesses
    qui ne doivent être partagés !

    Quand le Christ dit :
    Prenez et mangez ce pain, mon corps,
    prenez et buvez ce vin, mon sang,
    il dit à ses amis :
    Prenez ma façon de vivre !
    Accueillez ma Bonne Nouvelle !
    Laissez-la nourrir votre vie.
    Vivez de mon Évangile.
    Mangez ma Parole, qu'elle soit votre force.
    À votre tour soyez des Christ !

    Célébrer l'Eucharistie en vérité
    entraîne en nous
    une réelle transformation de l'être.


    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les gestes, les paroles de paix en notre monde, les personnes qui luttent pour une plus grande justice sociale, les moniales, les moines, les ermites, les priants, les croyants qui, dans toutes les religions, travaillent pour l'unité, la réconciliation.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour les pasteurs de toutes les Églises, B., J.-D., notre frère B. et sa santé, M., C., J., M. sur son chemin d'éternité, A., S. et son service au sein de notre Communion, Jules en sa fête, la paix en République centrafricaine, nos sœurs et frères chrétiens coptes, les victimes des attentats en Égypte, la fécondité spirituelle de ces fêtes pascales 2017.

  • Pause prière - pause regard du 6 avril 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-04-06-barbelé.jpgIl n'y a pas d'homme condamné

    Si quelqu'un se trouve alors sans Dieu,
    sans pensée, sans images, sans mots,
    reste du moins pour lui
    ce lieu de vérité :
    aimer son frère qu'il voit.

    S'il ne parvient pas à aimer
    parce qu'il est noué dans sa détresse,
    seul, amer, affolé,
    reste du moins ceci :
    de désirer l'amour.

    Et si ce même désir
    lui est inaccessible,
    à cause de la tristesse et de la cruauté
    où il est comme englouti,
    reste encore qu'il peut désirer
    de désirer l'amour.

    Et il se peut que ce désir humilié,
    justement parce qu'il a perdu
    toute prétention, touche le cœur
    du cœur de la divine tendresse.

    Maurice Bellet, Incipit (DDB)

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour nos sœurs du Carmel de Chambéry, la fécondité de leur chemin en Savoie, le ministère de tous nos pasteurs, la générosité, la prière, l'action de tant de personnes dans l'Eglise.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour frère M. en sa fête et sa santé, notre sœur A.-M., H. et sa santé, J., G., G. et sa santé, les éducateurs, les assistants sociaux, un frère en souffrance confié à notre prière, N., M.-L. et sa famille, nos sœurs du Carmel de Chambéry dans cette nouvelle étape, la paix, la réconciliation dans notre monde.

     

  • Pause prière - pause regard du 30 mars 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-03-30-Poésie.jpgRetrouver Dieu,
    Vite.

    Dieu et la poésie.

    Dieu est présent à toute poésie.
    Il ne peut pas en être autrement.
    Car Dieu est poésie.

    Dieu habite
    Intensément
    Les tentatives de mots
    Et surtout les silences,
    Du poème.

    Il chuchote
    Inlassablement
    Dans les césures
    Les suspendus
    Du poème.

    Dieu est le poète du silence.
    Celui qui le mieux
    Peut parler de Lui
    en poème
    Est celui qui
    Laisse toute place
    Au silence.

    Dieu est poète du silence,
    Il l’habille de rimes, de rythmes,
    Il le fait chanter
    Il use de tous les sons
    De toute les enluminures
    Pour le faire vibrer
    Et toucher au cœur.
     
    Dieu est poète du silence
    Sculpteur du silence
    Peintre du silence.
    Il l’arrondit, l’épaissit, le travaille.
    Il l’arabesque, il le teinte et le fait tinter…

    Soit présent au silence.
    Respecte ton silence, puis explore-le.
    Dieu t’attend là, un crayon à la main, et
    Aux lèvres le sourire du Créateur…


    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous sommes dans l'action de grâce pour la beauté de la création, ce printemps où tout renaît, les gestes, les paroles, les regards de solidarité, notre week-end avec les personnes transgenres à saint Hugues de Biviers.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous prions pour frère G., I., E., A.-M., O., L., A., D., F., M., J.-M., les personnes transgenres partout dans notre monde, C., une famille éprouvée confiée à notre prière, M., C., D., S., I., nos ami(es) en Italie, nos sœurs dominicaines de Béthanie, les personnes engagées dans la vie politique et associative.


  • Pause prière - pause regard du 23 mars 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-03-23-au-milieu-des-hommes.jpg« Demandons la grâce que tout commence aujourd'hui, que notre vie s'éternise dans un présent donné et qu'il n'y ait plus de retour sur soi, sur notre passé, plus de regrets des choses qui ne sont plus, mais cette décision ferme et inébranlable de faire de notre vie un chef-d’œuvre de lumière et d'amour en étant simplement là au milieu des hommes, au milieu de notre famille, de notre bureau, de notre société et de ses enjeux de solidarité, toujours simplement là, comme une présence qui atteste celle vivante du Christ ressuscité et qui apporte la Lumière et le sourire de son Amour. »

    Maurice Zundel

    Oui, s'arrêter,
    Goûter une Parole,
    Partager un bout de pain,
    et repartir.

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, avec Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les jeunes au service d'associations humanitaires, les jeunes créatifs dans le domaine artistique, politique, les jeunes qui ouvrent des perspectives d'avenir et de reconstruction du tissu social, notre rencontre avec les personnes transgenres à saint Hugues de Biviers.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour toutes les personnes concernées par les événements dramatiques du 22 mars à Londres, V., M. en son anniversaire, M. et sa santé, sœur M.-J. et sa communauté, sœur L. et sa communauté de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur, les religieuses de l'Enfant-Jésus Nicolas Barré, P., J.-B., D., H., C. sur son chemin d'éternité, C. et sa santé, J. sur son chemin d'éternité, L., B., L., nos ami(es) musulmans, une personne en grande souffrance confiée à notre prière, la jeune M. sur son chemin d'éternité, frère G., les participants de notre week-end à saint Hugues de Biviers, les personnes de notre peuple sur le continent africain.

  • Pause prière - pause regard du 16 mars 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-03-15-Danse.jpgS’il y a beaucoup de saintes gens qui n’aiment pas danser,
    Il y a beaucoup de saints qui ont eu besoin de danser,
    Tant ils étaient heureux de vivre :
    Sainte Thérèse d’Avila avec ses castagnettes,
    Saint Jean de la Croix avec un Enfant Jésus dans les bras,
    Et Saint François, devant le pape.

    Si nous étions contents de vous, Seigneur,
    Nous ne pourrions pas résister
    A ce besoin de danser qui déferle sur le monde,
    Et nous arriverions à deviner
    Quelle danse il vous plaît de nous faire danser
    En épousant les pas de votre Providence.

    Car je pense que vous en avez peut-être assez
    Des gens qui, toujours, parlent de vous servir
    Avec des airs de capitaines,
    De vous connaître avec des airs de professeurs,
    De vous atteindre avec des règles de sport,
    De vous aimer comme on s’aime dans un vieux ménage.

    Un jour où vous aviez un peu envie d’autre chose,
    Vous avez inventé Saint François,
    Et vous en avez fait votre jongleur.
    À nous de nous laisser inventer
    Pour être des gens joyeux qui dansent leur vie avec vous.

    Faites-nous vivre notre vie,
    Non comme un jeu d’échecs où tout est calculé,
    Non comme un match où tout est difficile,
    Non comme un théorème qui nous casse la tête,
    Mais comme une fête sans fin où votre rencontre se renouvelle,
    Comme un bal, comme une danse,
    Entre les bras de votre grâce,
    Dans la musique universelle de l’amour.
    Seigneur, venez nous inviter.

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour notre chemin de carême 2017, les jeunes qui vivent et témoignent de ton Évangile, les communautés monastiques, nos sœurs et frères ermites.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous prions pour Z., les personnes victimes d'actes de violences homophobes, la conversion des tortionnaires, nos ami(es) de Shams, les communautés qui vivent dans le rayonnement de saint Joseph, notre frère Patrick, en sa fête, nos amis P., A., C., A., V., J., les personnes engagées dans le service de la cité, engagées dans la vie politique.

     

  • Pause prière - pause regard du 9 mars 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Texte de Madeleine Delbrêl

    2017-03-09-Madeleine-Delbrêl.jpg« Nos déserts
    Quand on s’aime, on aime être ensemble
    Et quand on est ensemble on aime à se parler.
    Quand on s’aime, il est ennuyeux
    D’avoir toujours autour de soi beaucoup de gens.
    Quand on s’aime, on aime écouter l’autre,
    Tout seul,
    Sans d’autres voix qui viennent nous gêner.
    C’est pourquoi ceux qui aiment Dieu
    Ont toujours chéri le désert
    Et c’est pourquoi à ceux qui L’aiment
    Dieu ne peut pas le refuser.
    Et je suis sûr, mon Dieu, que Vous m’aimez
    Et que dans cette vie si encombrée,
    Touchée de tous côtés par la famille,
    Les amis et tous les autres,
    Il ne peut être absent ce désert
    Où l’on Vous rencontre.
    On ne va jamais au désert sans traverser beaucoup de choses,
    Sans être fatiguée par une longue route,
    Sans arracher les yeux à ce qui est leur horizon de tous les temps.
    Les déserts se gagnent, ils ne se donnent pas.
    Les déserts de notre vie, nous ne les arracherons
    Au secret de nos heures humaines
    Qu’en violentant nos habitudes, nos paresses, c’est difficile,
    Mais essentiel à notre amour.
    De longues heures de somnolence ne valent pas dix minutes
    De vrai sommeil. Ainsi de la solitude avec nous. »

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour le charisme de la femme dans notre monde et dans l'Eglise, les artisans de paix et de solidarité, les initiatives de réconciliation, les jeunes qui travaillent dans des associations humanitaires.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous prions pour M., S., D., M., L., les religieuses de l'Assomption en cette fête de sainte Marie-Eugénie, une personne souffrante confiée à notre prière ainsi que sa famille et ses proches, A., L., notre sœur M., nos ami(es) en Espagne, notre frère B. et son service de la Parole en Israël, nos sœurs et frères chrétiens qui vivent en Orient, l'unité de l'Eglise.

  • Pause prière - pause regard du 2 mars 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2017-03-02-repos.jpgSeigneur, toi qui t'es arrêté au septième jour de la création,
    bénis les instants où nous nous arrêtons,
    bénis les moments où je m'arrête,
    les heures où je ne fais rien,
    bénis le temps où je ne cherche pas à faire à tout prix,
    le temps où je laisse advenir les choses
    plutôt que de forcer ce que je crois être nécessaire,
    où je ne m'oblige pas absolument à être
    dans l'utile et dans la complémentarité,
    bénis Seigneur mes non-projets d'avenir,
    mes silences, mes doutes.

    Bénis Seigneur les gens qui doutent,
    la communion des hésitants, la fraternité des indécis.
    Couvre de ta tendresse ceux qui ne font rien,
    ceux qui se contentent de vivre,
    ceux qui ne travaillent pas,
    ceux qui ne méritent pas,
    ceux qui ne produisent pas,
    les laissés-pour-compte du capitalisme et du rationalisme.

    Délivre-nous de la froideur des justes et des juges,
    des arrivistes et des battants.
    Garde-nous dans les ailes du silence,
    et bénis-nous, Seigneur,
    quand nous osons nous tenir sans rien faire dans ton mystère.

    Françoise Nimal (texte écrit à l'atelier d'écriture pendant la rencontre du CCI de 2009)

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour ce carême 2017 qui débute, les fruits de conversion et de joie qu'il va nous offrir, la rencontre du pape François avec la paroisse anglicane de Rome, l'élan oecuménique, les paroles et les gestes de réconciliation, d'unité.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour M., T., A., F. et sa mère malade, Nicole, en sa fête, les religieuses de l'Enfant-Jésus Nicolas Barré, J., A. et sa famille, S. et sa famille ainsi que son fils, M. et sa santé, les enfants migrants.

  • Pause prière - pause regard du 23 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Le Dieu qui est en toute vie
    2017-02-23-Sénanque.jpgLa vraie vie, la Vie éternelle, ici et maintenant, la véritable communion entre les hommes, c’est l’échange de l’Infini, ici, maintenant. Notre véritable demeure, c’est le Ciel intérieur à nous-mêmes, ici, maintenant.

    Et quand nous avons le privilège si rare de rencontrer un visage humain parfaitement lumineux, parfaitement ouvert et totalement dépouillé de lui-même, nous l’accueillons par ce Centre intérieur, par ce Centre unique, par ce Point où l’espace et le temps se condensent en une Présence infinie…

    C’est pourquoi, c’est dans le recueillement le plus profond, dans le silence intérieur le plus parfait, que nous avons à joindre nos bien-aimés qui sont cachés dans la lumière du Seigneur et qui vivent dans ce Ciel intérieur à nous-mêmes, où nous rencontrons à la fois leur visage et celui du Seigneur…

    Il n’est d’autre chemin pour rejoindre nos chers défunts qui ne sont pas dans un ailleurs mais qui sont au-dedans de nous, comme Dieu Lui-même, que d’intérioriser notre vie.

    Il s’agit d’atteindre le niveau le plus profond de l’existence, car c’est là, dans ce cœur à cœur avec le Seigneur que nous retrouverons, éternisé, le visage de ceux que nous aimons que nous ne cesserons jamais d’aimer et avec lesquels nous pouvons toujours échanger la même respiration de tendresse que dans les suprêmes moments d’ici-bas : qui est le Dieu en qui tout est Vie.

    M. Zundel relayé par la « Sainte Famille Bordeaux »

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour la rencontre de notre conseil à Paris, la naissance de Clara, la préparation spirituelle du chapître de nos sœurs dominicaines de Béthanie, les chrétiens qui vivent et qui prient en Orient, les personnes soignantes au service des malades.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour P., A., R. et C. et ses parents, D., A., S. et son père malade, O., frère M., nos sœurs et nos frères chartreux, J.-M., Y.-M., K., père J., S. et son fils, père C. et sa santé.

  • Pause prière - pause regard du 16 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2017-02-16-Exode-20,4.JPG« Tu ne te feras pas d’image taillée… »
    ni de Dieu, ni de quoi que ce soit.
    Tu ne figeras pas Dieu dans une image…
    Pourtant, chaque mot que nous prononçons sur lui
    et chaque nom que nous lui donnons : Éternel, Seigneur, Père…
    deviennent des images où nous limitons sa vie, sa gloire, son amour.

    « Tu ne te feras pas d’image taillée… »
    ni de Dieu, ni des autres.
    Pourtant, quelques mots suffisent pour dépeindre une personne,
    tailler une réputation, se forger une opinion, ciseler un portrait,
    couler l’autre… dans un moule.
    C’est facile, tellement facile de se tailler une image de l’autre,
    en se fiant aux apparences et aux bavardages,
    en restant aux premières impressions,
    en le figeant dans un épisode de sa vie ou dans l’échec d’une rencontre.

    « Tu ne te feras pas d’image taillée… »
    ni de Dieu, ni des autres, ni de toi-même.
    Car chacun forge sa propre image.
    Comment alors discerner le visage sous le masque,
    la fragilité sous l’assurance,
    la blessure sous la gouaille,
    la tendresse sous la froideur ?

    Il est difficile de casser les images que l’on s’est faites des autres,
    d’aller vers l’autre et de lui dire :
    « C’est toi que je veux rencontrer et connaître,
    et non l’image qu’on m’a donnée de toi,
    et non l’image que tu donnes de toi ».

    Il est difficile de briser l’image que les autres se font de nous,
    ou que nous avons voulu donner de nous-mêmes,
    d’aller vers l’autre et de lui dire :
    « Oublie les images que tu as de moi.
    Rencontrons-nous vraiment.
    Connais-moi tel que je suis ».

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour les chemins d'authenticité dont nous sommes les témoins, nos pasteurs, les personnes au service des plus pauvres, des plus fragiles.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour le conseil de notre Communion Béthanie réunit en ces jours ces jours à Paris, notre mère Bernadette, en sa fête et sa communauté du carmel de Chambéry en cette étape nouvelle, nos sœurs du monastère de la Paix-Dieu, mère E., S., J.-F., J., une religieuse confiée à notre prière, S., R., V., S., A., J., T. en grand désespoir, nos ami(es) du Carrefour des Chrétiens Inclusifs.

  • Pause prière - pause regard du 9 février 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-02-09-Tissage.jpgTisse ta vie
    La vie est comme un tissage
    Avec patience, file la laine,
    passe les fils avec courage.
    Par chaque geste de la semaine,
    le temps s'écoule et la vie change.
    Dans le tissu, les couleurs se mélangent.

    La vie est comme un tissage.
    Tu n'es pas seul sur ton ouvrage.
    Bien d'autres mains construisent ta vie.
    Mais pour les autres tu tisses aussi.
    Tisse ta vie avec espoir,
    tu as place dans la fresque de l'histoire.

    Parfois des trous, des mailles sautées,
    garde courage, Dieu peut tout sauver.
    Il est venu pour nous aider à renouer les fils cassés.
    Avec amour, il s'est donné pour remailler les vies brisées.

    Tisse ta foi, change de points, donne du relief à ton dessin.
    Garde courage, Dieu tisse avec toi,
    compagnon de route, il vient nourrir ta foi.
    Écoute son appel,
    tu peux tisser ta vie nouvelle.

    Voulant comprendre où mène la vie,
    nous regardons l'immense foule.
    Sur le métier nos vies s'enroulent, nous travaillons dans la nuit.
    Nous ne verrons le résultat
    qu'après la mort dans l'au-delà.

    Revue du Prado

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, nous sommes dans l'action de grâce pour les rencontres fraternelles à Lille et à Aix-en-Provence, la soirée avec sœur Véronique Margron à Nîmes, l'élan de générosité et de service qui habite le cœur de tant de jeunes à travers notre monde, les chercheurs de ton visage, les espaces et les lieux où cette recherche peut s'exprimer.

    Père, par Jésus, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour le petit G. sur son chemin d'éternité et sa sœur ainsi que son frère et ses parents, A. et sa famille, M., nos sœurs et frères malades en cette journée de prière pour les malades, notre sœur Béatrice en sa fête, G., J., E., P., M. et sa recherche d'emploi, F. et son travail d'écriture, les personnes qui souffrent de la solitude, les personnes qui souffrent d'addictions, les personnes amoureuses, en recherche de l'amour, blessées sur le chemin de l'amour, en cette fête de saint Valentin.