Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 30 mai 2019

La prière est une magnifique respiration…
Celle d’un cœur qui aime.

Nul n’a d’amour plus grand que celui qui se dessaisit de sa vie pour ceux qu’il aime

Jean 15, 13

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

2019-05-30-contradictions-intérieures.jpgToi qui es captivé par le mystère de la condition humaine, l’ignores-tu ?
Le Christ ouvre en chacun une voie d’espérance. Avec toi il traverse même les contradictions intérieures, les peurs et la joie, les doutes et la confiance, les révoltes et le pardon.

Se résigner face aux contradictions ? Non pas la résignation, mais lui donner ta confiance. Dans la condition humaine, le Ressuscité jamais ne refuse le secret d’une présence, et même d’un bonheur. Non pas la résignation, mais comme un lâcher prise intérieur, t’abandonner à l’Esprit Saint, au Christ vivant.

Abandonne-toi. Lui, le Ressuscité, a déposé au-dedans de toi sa confiance. Il offre cette guérison des déchirures qui, dans l’Évangile, porte le non de réconciliation. Oui, repose-toi en paix sur Dieu seul. Sinon, comment découvrir jour après jour ce qu’il place en avant de toi ?

L’Évangile place devant un choix. Ou bien donner sa vie, non pas quelques fragments, mais toute son existence. Ou bien se servir soi-même et suivre sa propre ombre, entre autres dans la poursuite du prestige humain. Impossible de marcher sur ces deux voies. Choisir le Christ Jésus suppose de n’en suivre qu’une. Choisiras-tu le Christ ?

Le Christ n’attend que ton choix, un choix de l’essentiel repris sans cesse, en plein milieu de tes activités. Choisir ! Personne ne le peut pour toi. Toi, commence. Donne-lui ta confiance. N’attends pas que ton cœur soit changé : jour après jours, le Christ le changera.

Frère Roger Schutz, Taizé

2019-01-01-Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
ta présence cachée en nos cœurs,
ta présence discrète en notre monde,
ta présence exigeante dans l’Église,
ta présence réelle dans le don de nos vies,
ta présence dans ta Parole, dans ton Eucharistie, dans les plus pauvres... : chemin de foi.

Seigneur, devant toi : la fécondité de la retraite du Carrefour des Chrétiens Inclusifs, M. et nos ami-es du CCI, J., S., F., notre frère M.-P. en son jubilé sacerdotal et sa paroisse, C., A., J., frère J., B., notre frère K. en sa fête, nos sœurs de sainte Clotilde, sœur A.-M., S. et sa famille, C., ces neuf jours qui nous préparent à la fête de la Pentecôte : accueil toujours nouveau de ton Esprit-Saint!

Écrire un commentaire

Optionnel