Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard

  • Pause prière - pause regard du 21 juin 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Quand je vois tes cieux, œuvre de tes doigts,
    la lune et les étoiles que tu as fixées,
    qu’est donc l’homme pour que tu penses à lui,
    l’être humain pour que tu t’en soucies ?

    Psaumes 8, 4-5.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-06-21-Univers.jpgAccueillir, c'est immédiatement se situer devant quelqu'un, devant une personne, c'est lui ouvrir son esprit et son cœur. Accueillir l'univers, c'est dans l'univers reconnaître une Présence, s'incliner joyeusement devant elle et s'en laisser emplir.

    Derrière tous les visages humains il y a cette possibilité d'un sourire, d'une lumière, d'une naissance, d'une éclosion, d'un renouvellement, d'une révélation de Dieu car il n'y a pas d'âme qui soit identique à une autre. Chacun de nous porte un trait du visage de Dieu que lui seul est capable de reconnaître et de révéler. Chaque âme a un secret particulier et chaque âme est une révélation de Dieu qui est absolument irremplaçable. Il s'ensuit que chaque âme est un chemin vers Dieu à nul autre pareil.

    Il n'est pas de visage que nous puissions rencontrer qui ne porte en lui cette révélation possible que nous avons à achever, que nous avons à actualiser, que nous avons à rendre présente, aujourd'hui, par notre respect et notre amour.

    Maurice Zundel, « Vivre Dieu »

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour la rencontre de Jean-Michel avec le groupe de Devenir Un En Christ de Bordeaux, les échanges, les enrichissements mutuels lors de ce partage, le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de ce diocèse, le pèlerinage « Chemin d'Emmaüs » dans le diocèse d'Orléans auquel a participé aussi notre frère prieur, le groupe Accueil et Partage, les personnes, enfants et adultes, présentes lors de cette marche, l'évêque de ce diocèse Monseigneur Jacques Blaquart, la rencontre inédite avec Véronique Garnier, déléguée épiscopale à la protection de l'enfance et des personnes vulnérables, l'Eglise si belle, lorsqu'Elle est si fraternelle.

    Seigneur, devant toi : L. et sa santé, A., N., J., J.-G., C., M., H., S., S., P., B., frère J.-B., S., une famille en deuil d'un petit enfant confiée à notre prière, N., J., C. et sa santé, la communauté de La Roche d'Or, les personnes ordonnées pasteurs, diacres, prêtres en ces jours, l'Eglise répandue à travers le monde.

     

  • Pause prière - pause regard du 14 juin 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    C’est que notre Père, c’est toi !
    Abraham en effet ne nous connaît pas,
    Israël ne nous reconnaît pas non plus ;
    c’est toi, SEIGNEUR, qui es notre Père,
    notre Rédempteur depuis toujours, c’est là ton nom.

    Esaïe 63,16

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-06-14-me-débarrasser-des-béquilles.jpg« Chaque jour, j'essaie de fréquenter les Évangiles et de nourrir une authentique vie de prière. À mes yeux, prier, c'est se déshabiller pour de bon, quitter un à un tous les rôles pour se tenir à l'écoute d'une transcendance et oser un abandon, une confiance totale en plus grand que soi.
    Ici, les étiquettes, les représentations, les attentes volent en éclats et le moi peut s'éclipser. Il en faut du courage, pour se laisser tomber au fond du fond, oser ne rien faire, ne rien dire, ne rien vouloir et laisser Dieu s'occuper de Dieu. Prier, c'est dire oui à tout ce qui arrive, vivre sans pourquoi. Alors, nous quittent, presque malgré nous, les mécanismes de défense, les refus et cette soif de tout maîtriser.
    C'est, dépouillé de tout, que l'on peut oser l'impensable : appeler Dieu, Père. Si ce chemin est difficile, aride parfois, car le moi résiste toujours, j'y trouve une joie immense, une liberté qui m'invite à me débarrasser des béquilles, pour avancer et aimer gratuitement. »

    Alexandre Jollien

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    nos ami-es de Devenir Un En Christ,
    nos ami-es de David et Jonathan,
    nos ami-es de Réflexion et Partage,
    nos ami-es du Carrefour des Chrétiens Inclusifs,
    nos ami-es du groupe Lambda,
    nos ami-es de C+H,
    nos ami-es des groupes diocésains au service des personnes homosensibles,
    l'appel à la fraternité,
    les dons, les charismes de chacun,
    notre Communion Béthanie appelée à vivre « un monachisme intérieur » au service de tous.


    Seigneur, devant toi : H., C et sa santé, K., B., S., M. et sa santé, F., A., L., D., C., P., P., S., N., Hervé en sa fête, G., C. et sa famille, Q., R., J., nos sœurs cisterciennes de la Paix-Dieu, nos sœurs carmélites de la paix à Mazille, les moniales, les moines, les ermites, les chercheurs de Ton Visage, les femmes et les hommes de silence.

  • Pause prière - pause regard du 7 juin 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Et celui qui siège sur le trône dit :
    Voici, je fais toutes choses nouvelles.
    Puis il dit : Écris : Ces paroles sont certaines et véridiques.

    Apocalypse 21,5

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2018-06-06-fleurs.jpgJe sais que tu as mille et une raisons de désespérer,
    Mais je voudrais te crier
    qu'il y a aussi mille et une autres raisons d'espérer !
    Ne laisse pas gagner ton cœur
    par les marées noires des mauvaises nouvelles,
    Pour changer le monde,
    il faut d'abord changer ton regard.
    Regarde et cueille chaque jour,
    autour de toi, au creux du quotidien,
    Ces mille et une fleurs d'espérance :
    Celles qui poussent au milieu des plus sinistres tours de béton,
    Des plus monotones lieux de transport ou de travail,
    De la plus froide chambre d'hôpital,
    De la plus humble décision, personnelle ou collective, pour la justice.

    Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces femmes
    Qui ne font pas « la une » des journaux,
    mais qui inventent, jour après jour,
    De nouvelles manières de vivre, de partager, d'espérer,
    Et qui manifestent que le Royaume de Dieu
    est à la portée de la main.

    Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces femmes
    Qui, au lieu de crier que Dieu est aveugle, lui prêtent leurs yeux ;
    Qui, au lieu de crier que Dieu est manchot, lui prêtent leurs mains ;
    Qui, au lieu de crier que Dieu est muet, lui prêtent leurs voix.

    Regarde et entends,
    Car le monde actuel a besoin de retrouver ce « regard du cœur »,
    Et de cueillir ces fleurs de l'espérance
    Pour mieux respirer et pour mieux vivre.

    Jeannette, Petite Sœur de l'Assomption,
    à partir d'une prière de St François d'Assise

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    ton Cœur humble et doux,
    ton Cœur attentif aux plus petits, aux plus fragiles,
    ton Cœur ouvert à la détresse, à la souffrance de tout être humain,
    ton Cœur transpercé, ultime Parole,
    ton Cœur : un appel à changer nos cœurs de pierre en cœurs de chair.

    Seigneur, devant toi : C. sur son chemin d'éternité, J.-L. son mari et leur famille, G., D., A., Y., E., F., N., la réconciliation en République Centrafricaine, Dieudonné cardinal Nzapalainga, archevêque de Bangui, les artisans de paix dans ce pays et partout dans notre monde, la fécondité du nouveau livre de notre ami, frère Michael Davide osb : « La vérité vous rendra libres. Spiritualité et sexualité du prêtre ».

     

  • Pause prière - pause regard du 31 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Accueillez-vous donc les uns les autres, comme le Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.

    Romains 15,7

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-05-31-Maurice-Zundel---Vivre-Dieu.jpgAccueillir, c'est immédiatement se situer devant quelqu'un, devant une personne, c'est lui ouvrir son esprit et son cœur. Accueillir l'univers, c'est dans l'univers reconnaître une Présence, s'incliner joyeusement devant elle et s'en laisser emplir.
    Derrière tous les visages humains il y a cette possibilité d'un sourire, d'une lumière, d'une naissance, d'une éclosion, d'un renouvellement, d'une révélation de Dieu car il n'y a pas d'âme qui soit identique à une autre. Chacun de nous porte un trait du visage de Dieu que lui seul est capable de reconnaître et de révéler. Chaque âme a un secret particulier et chaque âme est une révélation de Dieu qui est absolument irremplaçable. Il s'ensuit que chaque âme est un chemin vers Dieu à nul autre pareil.
    Il n'est pas de visage que nous puissions rencontrer qui ne porte en lui cette révélation possible que nous avons à achever, que nous avons à actualiser, que nous avons à rendre présente, aujourd'hui, par notre respect et notre amour.

    Maurice Zundel, « Vivre Dieu »

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    l'Église qui rayonne et donne ton Visage,
    l'Église aux mille visages...,
    l'Église à l'écoute de notre monde,
    l'Église pauvre pour les pauvres,
    l'Église appelée à devenir « hôpital de campagne » pour notre temps,
    l'Église si fragile, si défigurée, tellement humaine...

    Seigneur, devant toi : la paix, la réconciliation dans notre monde fracturé par la violence, ton Église qui est en Algérie, ton Église qui est en Colombie, Gérard, sa santé, nos sœurs de la Visitation Sainte Marie en cette fête de la Visitation, Kevin en sa fête, nos sœurs religieuses de sainte Clotilde, N., E., J.-M., M. et sa famille en deuil, S., M., C., B., S., B., A., C., E.

  • Pause prière - pause regard du 24 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Jésus répondit [à la femme de Samarie] : « Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui aurais demandé et il t’aurait donné de l’eau vive. »

    Jean 4, 10

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-05-24-délier-les-nœuds.jpg
    Ecoute…
    Ne parle pas.
    Impose le calme à ton être profond
    Reçois le silence…
    En lui s’exprime l’Esprit
    Comme une lumière
    Qui se glisse dans tes pensées
    Pour en délier les nœuds.
    Comme une source d’eau vive
    Qui irrigue tous les replis de ton âme.
    Ne parle pas.
    Impose le calme à ton être profond
    Ecoute le silence…
    Et dans ce silence
    Accueille l’Ineffable Présence ;
    Elle fécondera ta vie.

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    le don de l'amitié,
    la confiance de l'ami(e),
    le sourire de l'ami(e),
    les larmes de l'ami(es),
    la vulnérabilité partagée avec l'ami(e),
    la complicité vécue, au-delà des mots, avec l'ami(e),
    ta Parole : « Je ne vous appelle plus serviteurs, maintenant je vous appelle mes ami(es) ».

    Seigneur, devant toi : les enfants et les personnes du Kasaï, en République démocratique du Congo, les associations humanitaires qui travaillent dans cette province, L., le pasteur L.-O. et sa famille, B., J., sœur F. et sa communauté, B., D., D., P., O., S., S., A., les désirs de paix, de justice, de réconciliation pour notre monde, pour l'Eglise.

  • Pause prière - pause regard du 17 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Tout à coup il y eut un bruit qui venait du ciel comme le souffle d’un violent coup de vent : la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

    Actes 2, 1-4

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-05-17-Pentecote.jpgEsprit-Saint, Tu es le Feu,
    Tu es l’Amour, Tu es la Joie,
    Tu habites en moi.
    J’éprouve parfois Ta présence
    dans cette allégresse qui irradie mon cœur.

    Mais, trop souvent, je laisse retomber,
    comme un lourd couvercle,
    la grisaille du quotidien, la fatigue, la lassitude,
    l’angoisse même quelquefois.

    Apprends-moi à reconnaître
    tous les signes de joie que tu m’adresses
    par la beauté des plus humbles choses :
    cette rose ouverte sur mon chemin,
    ces tas de légumes qui flamboient
    sur les étals du marché,
    ce nuage ourlé de lumière qui fait croire au soleil.

    Apprends-moi à lire Ton reflet
    dans les yeux de mes frères :
    ce regard échangé en passant,
    cet instant de dialogue, sur le trottoir,
    qui illumine un matin maussade,
    le sourire de cet enfant dans le métro,
    qui répond au mien et qui me plante
    un gros baiser sur la joue,
    cette amie accablée de tendresse qui m’a ouvert son cœur
    et en a paru soulagée.

    Tu es là, bien sûr, dans la tendresse de tous les miens,
    mais aussi dans leur absence
    quand Tu me les rends présents.
    Tu es là dans ce travail sur lequel je peine
    et je sais bien que c’est Toi
    qui me donnes la force d’aller jusqu’au bout.

    Apprends-moi à Te remercier avec joie
    de la tâche accomplie dans l’amour.
    Tu es là lorsque je m’efforce de prier
    et que mon esprit vagabonde sur tant de distractions ;
    Tu m’appelles inlassablement.
    De ma sécheresse et de ma pauvreté,
    fais monter une louange vers le Père.
    Tu seras là quand le Christ me prendra par la main
    pour m’entraîner dans la Joie Trinitaire.
    Aide-moi à ouvrir tout grand mon cœur
    pour chanter avec Toi.

    Alléluia !

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    les chercheurs de ton Visage,
    les enfants, les jeunes, les femmes, les hommes qui, dans toutes les religions, travaillent pour la paix, pour la justice,
    les personnes qui doutent,
    les personnes qui sont en quête de ta présence,
    les communautés bouddhistes,
    les communautés juives,
    les communautés chrétiennes catholiques, orthodoxes, anglicanes, protestantes,
    les communautés musulmanes qui entrent dans le mois du Ramadan.

    Seigneur, devant toi : L. et, sa santé, A., N., Y., D., I., nos sœurs clarisses de la Fraternitat de Santa Clara, M., S., J.-G., J., E., M. et sa santé, F., I., D., L.-M., la Fraternité Trinitaire d'Angoulême, père-abbé C. sa santé et sa communauté de l'Abbaye d'A. G., les communautés chrétiennes qui vont fêter la solennité de la Pentecôte.

  • Pause prière - pause regard du 10 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Donc le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu.
    Quant à eux, ils partirent prêcher partout : le Seigneur agissait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

    Marc 16,19-20

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-05-10-Ascension.jpgLe soleil s’est levé
    du froid tombeau de pierre,
    la vie est apparue
    à l’aube de Pâques,
    jour de fête et de joie.
    Exultons depuis la nuée :
    Christ, tu es monté aux cieux,
    inonde-nous de ta lumière.

    L’amour est redonné
    à la fraction du pain,
    l’avenir dans nos mains
    pour la vie du monde.
    Béni soit le Premier-né
    qui endosse notre passé :
    Christ, tu es assis à la droite du Père,
    envoie sur nous la force de ton Esprit.

    Allons sur les chemins
    au-devant du Vivant
    qui a vaincu la mort,
    libéré nos corps.
    Que nos cœurs s’unissent
    dans ce printemps glorieux :
    Christ, tu es toujours avec nous,
    aide-nous à demeurer dans ton amour.

    Jacques Gauthier

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    ta Parole plus douce que le miel,
    ta Parole plus forte que le rocher,
    ta Parole, brise ou éclat du tonnerre,
    ta Parole par laquelle nous passons de nos ténèbres à ton admirable lumière,
    ta Parole que rien n'arrête.

    Seigneur, devant toi : la retraite du Carrefour des Chrétiens Inclusifs à Strasbourg, la paix, la réconciliation en République Centrafricaine, la Somalie sous des pluies diluviennes, la rencontre-témoignage « La foi au risque de l'homosexualité » avec L.-M. Z., une membre du B. H. et notre frère prieur à Montpellier, S., A., S., A., P., S., père abbé C. sa santé et sa communauté de l'Abbaye d'A. G., C., V., M., K. et sa famille, S., M. et sa santé, A

  • Pause prière - pause regard du 3 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    [Jésus] leur dit : « Quand vous priez, dites : Père, fais connaître à tous qui tu es, fais venir ton Règne, donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour, pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous, et ne nous conduis pas dans la tentation. »

    Luc 11,2-4

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

     

    2018-05-03-Prière.jpgNotre Père et notre Mère,
    qui es dans la rue,
    dans notre vie quotidienne,
    partout dans nos luttes,
    Que ton nom et ton message soient reconnus,
    Que justice soit faite !

    Que le partage soit vécu
    Comme Tu nous l'as montré
    Que tous les exploités d'ici et d’ailleurs
    Aient du pain,
    Que tous les opprimés vivent dans la dignité

    Donne-nous la force de continuer
    Ce que tu as commencé
    Montre-nous à construire une société nouvelle
    Dans laquelle les femmes et les hommes
    vivent de nouveaux rapports sociaux.

    Délivre-nous de notre suffisance
    Et de toute notre soif de pouvoir.
    Que nos mains continuent la pratique de Jésus
    Dans les gestes de partage et de solidarité
    Que le regard de Jésus nous aide
    à dépasser nos frontières !

    Donne-nous le courage de résister à l'attrait
    De l'argent et de tout privilège.
    Donne-nous la force de résister à la société de consommation
    Et à ses fausses sécurités.
    Arme-nous d'une sécurité à toute épreuve.

    Amen !

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    le pain de la rencontre,
    le pain du partage avec l'étranger,
    le pain de ta Parole toujours inédite,
    le pain rompu de la Cène où ta présence étincelle,
    le pain de ce chant d'Église, d'un autre âge!!, et pourtant toujours si actuel :
    « Laisserons-nous à notre table, un peu de place à l'étranger? Trouvera-t-il, quand il viendra, un peu de pain et d'amitié ? »

    Seigneur, devant toi : S., A. et sa santé, J., A. (18 ans) sur son chemin d'éternité, L., père N., nos frères et amis Philippe en leur fête, G., A., S., M., frère B., les personnes migrantes qui frappent à notre porte..., notre cœur de pierre appelé à devenir, par ta grâce, un cœur de chair.

  • Pause prière - pause regard du 26 avril 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Daniel prit la parole et dit: « Que le nom de Dieu soit béni d'éternité en éternité! Car à lui appartiennent la sagesse et la puissance. C'est lui qui modifie les temps et les époques, qui tour à tour renverse les rois et élève les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui savent comprendre.

    Daniel 2,20-21

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    Le temps de Dieu

    2018-04-26-Le-temps-de-Dieu.jpgLe temps de Dieu n’est pas celui des lassitudes. Il n’est pas non plus celui des « âmes habituées » que dénonçait Charles Péguy. C’est plutôt celui qui sait faire jouer ensemble le long cours des fidélités du quotidien, des enfouissements et des mûrissements, avec l’irruption de la nouveauté – parfois surprenante - celle d’une rencontre et d’une parole qui font passer d’une étape à une autre.

    Le temps de Dieu se conjugue au présent, se méfiant des retours sur images d’un passé parfois obsédant, regretté ou culpabilisateur… sur lequel le diable joue sa plus belle mélodie.

    Le temps de Dieu est ici et maintenant. Dans cet accueil de l’instant, dans ce qu’on y met comme vérité de nous-mêmes, comme consentement au réel, comme seul lieu véritable de l’Espérance. C’est ici et maintenant qu’il nous parle et nous accompagne. Laissant aux impatients et aux inquiets la course dans un avenir imaginaire et fantasmé.

    Le temps de Dieu est celui des possibles qui refuse que les choses soient écrites à l’avance et ne craint pas le bouleversement des habitudes.

    Le temps de Dieu supporte tous nos états. Nos peurs, nos hésitations, nos fragilités, nos fatigues, nos emportements, nos désirs, nos projets et nos deuils…. Il se met au diapason de nos rythmes, la lenteur des petits pas comme la fougue de certains empressements, pour encourager les uns et ajuster les autres.

    Le temps de Dieu précède autant qu’il accompagne. Il ferme la marche autant qu’il la suscite, accueillant la vérité du passé et préparant l’avenir…

    P. François Boëdec, s.j.

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour C. (15 ans) qui, après une rencontre dans un foyer de l'Arche de Jean Vanier écrit : « Ce soir, j'ai grandi », L. (16 ans) qui, une fois par semaine vit des maraudes avec l'association Jeunesse s'engage, A. (17 ans) qui, en pleine orientation scolaire écrit : « Il me reste à avancer, vers où? Le fait d'errer me plaît par l'inattendu qu'il offre », les enfants, les adolescents, les jeunes, visages de ton éternelle jeunesse et appel à retrouver la jeunesse de notre cœur.

    Seigneur, devant toi : le pape François, la préparation spirituelle du Synode des jeunes, à Rome, en octobre prochain, les mouvements au service de la jeunesse, le mouvement interconvictionel des jeunes Coexister, les enfants maltraités, humiliés, les jeunes personnes homosensibles et transgenres du monde entier, nos frères de la communauté œcuménique de Taizé, K., C., J., R., Père A. en son chemin d'éternité, I., O., E., C., L., A., C., la fécondité du dialogue intergénérationnel.

  • Pause prière - pause regard du 19 avril 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Voici, je me tiens à la porte et je frappe.
    Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte,
    j’entrerai chez lui et je prendrai la cène avec lui et lui avec moi.

    Apocalypse 3,20

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2017-04-19-l'homme.jpgDieu nous a créés pour devenir des créateurs.
    Nous devons nous libérer de la pesanteur des déterminismes
    pour devenir le sanctuaire de la lumière et de l'amour.

    Telle est le mystère de la transfiguration chrétienne,
    qui est un mystère d'intériorisation,
    de personnalisation, de divinisation.

    Il s'agit de devenir véritablement un « homme »
    dont l'espace intérieur est devenu assez grand
    pour accueillir la vie même de Dieu.

    Et accueillir Dieu, c'est devenir un vivant qui possède en lui tout l'univers.
    L'immortalité n'est pas ce qui arrive après la mort,
    elle advient, aujourd'hui et maintenant,
    chaque fois que l'homme se dépasse pour aimer.

    C'est chaque jour que nous « immortalisons » notre vie.
    C'est chaque jour que nous ressuscitons un peu plus.

    P. Michel Hubaut, franciscain


    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour
    les sources et les fontaines,
    les ruisseaux et les grands fleuves,
    les lacs, les mers et les océans,
    la pluie, la neige...
    l'eau « si chaste et si disponible » comme le chante saint François d'Assise.

    Seigneur, devant toi W. dans son parcours de discernement, notre frère M.-S., en sa fête, sœur C., D., S., A., J., M., Frère Aloïs, nos frères de la communauté œcuménique de Taizé, la paix en Syrie, au Proche et au Moyen-Orient.