Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE - Page 4

  • Pause méditation du lundi 15 mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.



    Humilité de Dieu

     « Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. »
    Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens (2, 7-8)

    Seigneur Jésus-Christ, tu t’es abaissé jusqu’à la mort pour nous sauver. Chaque jour, ouvre nos cœurs à cet Amour que tu nous as donné « jusqu’au bout ».

    Puissions-nous être conscients à chaque instant de ce que tu as fait pour nous et en remettre les fruits auprès de celles et ceux qui nous entourent.

    Elisabeth S.

  • Pause prière - pause regard du 11 mai 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2017-05-04-Paix.jpgLa paix

    cette si fragile
    aile d'oiseau
    à peine
    un effleurement
    et déjà une passée
    une visée plus
    qu'une percée
    un éclat plus
    qu'en état
    un désir parfois
    calcinant
    un trop rare
    accomplissement
    Et lui en parle
    au présent comme
    d'une venue
    certaine
    d'une promesse
    qui a trouvé son lieu
    d'une offrande
    qui dissout la crainte
    Tout est
    dans sa manière
    de donner
    qui n'efface pas
    notre responsabilité
    mais relance
    notre vitalité
    à sauver
    ce qui n'est pas
    du monde
    mais le travaille
    en ses arcanes
    les plus sombres
    La paix ne sera
    jamais
    que l'appel
    à tresser serré
    ce fil de lumière
    qui relie les êtres
    au-delà
    de leurs ombres 2017-05-04-Paix.jpg
    à la haute
    clarté qui
    éclaire leur dignité
    veille sur leur liberté
    nourrit leur fraternité


    Francine Carrillo

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour la beauté de ta création, la beauté des animaux, la beauté de la flore, la beauté de l'humanité, l'engagement pour la sauvegarde de « notre maison commune », la conversion de notre regard pour accueillir ton Regard.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour A., M., A., J., M., N., M. et sa famille, R., D., C., les habitants du Soudan et des pays limitrophes en proie à la famine, la paix sociale au Venezuela, la réconciliation en France et en Europe, Emmanuel, nouveau président français et le futur gouvernement.

    À l'invitation du pape François, le 5 mai dernier, nous te prions de façon spéciale pour
    « les rigides qu'il y a dans l'Eglise, pour les rigides honnêtes comme saint Paul, qui ont du zèle, mais qui se trompent et pour les rigides hypocrites, ceux de la double vie, ceux de qui Jésus disait : ‘’Faites ce qu'ils disent, mais pas ce qu'ils font’’. »

  • Pause méditation du lundi 8 mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.



    Invitation,   Goûtez c'est bon !

     Il frappe doucement mais je n'entends rien. Trop de bruit à l'intérieur. Trop occupée à brasser du vent, à m'épuiser dans le faire. Lasse, fatiguée, mal partout. Je m'assois vide. Je demeure là un bon moment, les yeux clos.

     Puis j'entends : va lire Mathieu ch 11 vers la fin, mais prends ton temps ! Lis et relis-le doucement. Laisse toi faire !

     « Venez à moi, vous tous qui peinez …. car je suis doux et humble de cœur…. soulagement pour vos âmes….. »

     Cela infuse, se diffuse, ça me réchauffe, me dilate, me réconforte.

    Ce texte, je l'ai déjà lu et relu et….Oui mais là il prend une autre saveur.

    C'est avec tout mon corps, tous mes sens, tout mon être, que je le respire, le goûte. Il regonfle mes voiles.

     Je me vois très prétentieuse dans mon agir, mais Lui Il s'en moque. Il est tout joyeux. Il voit mes yeux qui pétillent, Il sent ma gourmandise. Enfin, je Lui ai ouvert la porte !

    Je sens monter en moi une douce chaleur, sa douceur me comble. Au joug avec Lui je suis maintenant attelée, il m'apprend avec patience l'humilité.

    Quand, fatiguée, en Lui je me repose, c'est BON.

     Elisabeth L.

  • Pause prière - pause regard du 4 mai 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Pèlerins d’Emmaüs

    2017-05-04-Pèlerins-d’Emmaüs.jpgSeigneur Jésus, souviens-toi
    de cette petite maison là-bas à Emmaüs,
    et du bout du chemin qui y conduit quand on vient de la grand-route.
    Souviens-toi de ceux qu’un soir, tu abordas là-bas,
    souviens-toi de leurs cœurs abattus,
    souviens-toi de tes paroles qui les brûlèrent,
    souviens-toi du feu dans l’âtre auprès duquel vous vous êtes assis,
    et d’où ils se relevèrent transformés, et d’où ils partirent vers les prouesses d’amour...

    Regarde-nous.

    Vois, nous sommes tous pèlerins d’Emmaüs,
    nous sommes tous des hommes qui peinent dans l’obscurité du soir,
    las de doutes après les journées méchantes.
    Nous sommes tous des cœurs lâches, nous aussi.
    Viens sur notre chemin, brûle-nous le cœur à nous aussi.
    Entre avec nous t’asseoir à notre feu...
    Et qu’exultant de joie triomphale, à notre tour, nous nous relevions pour bondir, révéler.

    Abbé Pierre

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les artisans de paix et de réconciliation dans notre monde, les communautés monastiques en Orient, Jean Vanier et les communautés de l'Arche, les personnes fragiles qui sont un reflet de ton visage.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour notre ami S. en sa fête, F., P., M., P., M., N., E. et sa famille, L., S., nos sœurs dominicaines de Béthanie, la paix sociale au Venezuela, les personnes engagées dans la vie politique en France et partout dans le monde.

  • Pause méditation du lundi 1er mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    « Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups »
    Luc 10.3

    Les logiques d’affrontement sont partout.
    Autour de nous...
    En nous.

    Les règles sociales, politiques et économiques sont censées les canaliser, les réguler mais pas les supprimer.
    Les logiques d’affrontement s’expriment à l’égard de l’inconnu un peu, à l’égard de nos proches aussi.
    La douceur du Christ nous renvoie à l’intérieur de nous, fait silence à la place du vacarme du jugement, fait œuvre de patience dans nos cœurs.

    Quel courage ! Quoi ?
    Quelle impertinence que cette douceur dans ce monde où l’affrontement est partout, si naturel et si prompt à frapper !
    Quelle imprudence face aux crocs acérés des loups !

    Fermons les yeux et entrons en nous.
    Inspirons et expirons plus fort, plus longuement, plus tranquillement cet air qui nous soutient de manière invisible mais si concrète.
    Pensons à une personne que nous aimons et que nous n’avons pas vu depuis longtemps.
    Alors, nous serons fort(E)s comme des agneaux et plus vivant(E)s que les loups.

    Céline

     

  • Message spécial de Jean-Michel+, frère prieur du 29 avril 2017

    Chers sœurs, frères, ami(es) de notre Communion Béthanie,

    Notre fraternité priante n'a pas pour vocation de prendre position lors des débats de société, ni lors des élections.
    À titre d'exemple, nous sommes restés dans un silence priant lors des débats pour le « mariage pour tous » (2012-2013) en France.
    Ce n'est pas pour nous une « évasion » des joies, des espoirs, des douleurs... de notre monde, c'est très simplement notre appel, c'est la note que nous souhaitons jouer !
    « Donne ta note juste..., juste ta note ! »
    « Rien n'est plus responsable que de prier » frère Roger de Taizé

    2017-04-29-élection.jpgCeci-dit, je me permets de proposer à votre méditation « trois paroles » : une de votre serviteur, une de Monseigneur Marc Stenger, évêque de Troyes et une de la liturgie de la Pentecôte :


    1.      La liberté et l'égalité sont de l'ordre de la grâce, la fraternité est de l'ordre du devoir.
    Pour les ami(e)s de Jésus, elle est de l'ordre de la grâce.


    2.      « Le 7 mai : quel bulletin de vote?
    Pas celui de la peur, de la haine, du rejet, du mensonge, de l'exclusion, du repli : c'est l'opposé de l'Évangile. »


    3.      « Viens Esprit-Saint, en nos cœurs,
    Et envoie du haut du ciel
    Un rayon de ta Lumière...

    Sans ta puissance divine,
    Il n'est rien en aucun homme,
    Rien qui ne soit perverti.

    Lave ce qui est souillé,
    Baigne ce qui est aride,
    Guéris ce qui est blessé.

    Assouplis ce qui est raide,
    Réchauffe ce qui est froid,
    Rends droit ce qui est faussé... »


    Comme tout le monde, je suis peuplé d'ombres (cf. mon dernier message suite à la mort violente de Xavier). Cependant, en ces jours, je redis avec force et conviction ma foi en la fraternité. Je réaffirme l'engagement de notre Communion Béthanie à servir les plus petits, les plus fragiles, dans la douceur et le respect. Sans cesse, je me rappelle que le destin de l'humanité repose au cœur des contemplatifs et..., que « ma vie est mon seul enseignement » Gandhi.

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

  • Pause prière - pause regard du 27 avril 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-04-27-amis.jpgSeigneur, apprivoise-moi
    Tu sais bien que les hommes ont besoin d'amis.
    Ils ne peuvent pas vivre seuls.
    Alors, Seigneur, veux-tu être mon ami ?
    Pour cela, chaque jour, je viendrai m'asseoir près de toi.
    Je te regarderai, tu me regarderas.
    Il y a tant de choses dans un simple regard !
    Tu sais bien que moi, je ne sais pas parler,
    pas même à toi.
    C'est tellement embrouillé et compliqué
    ce qu'il y a dans mon cœur.
    Apprends-moi seulement à t'écouter dans le silence de mon cœur.
    Apprends-moi aussi que pour toi, je suis unique au monde.
    Tu sais bien Seigneur que j'ai besoin de toi pour vivre.
    Mon cœur a tellement besoin d'amour,
    alors accroche-le bien fort au tien
    parce que toi aussi, tu veux avoir besoin de moi.
    Et puis, Seigneur, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l’autre.
    Je serai pour toi unique au monde,
    tu seras pour moi unique au monde.
    Partout où j'irai je te trouverai, ce sera merveilleux.
    J'irai vers les hommes avec toi,
    ils seront tous mes amis,
    tu m'apprendras à les aimer comme toi, tu les aimes
    et j'aurai besoin d'eux
    parce que toi, tu veux avoir besoin de moi
    et comment pourrai-je t'aimer si ce n'est à travers eux !
    Je serai pour toi unique au monde
    et tu seras pour moi, unique au monde
    Si tu m'apprivoises, chaque homme deviendra pour moi unique au monde
    parce qu'il est pour toi unique au monde.
    Son étoile, ce sera pour moi une de tes étoiles.
    J'aimerai les regarder le soir
    et si je sais bien regarder, avec mon cœur,
    je verrai qu'aucune ne se ressemble
    parce que chacune a sa place dans ton ciel
    et elles seront toutes mes amies.

    Seigneur pour que chaque homme devienne pour moi unique au monde,
    tu m'as donné ton grand secret.
    Le voici :
    « On ne voit bien qu'avec le cœur,
    l'essentiel est invisible pour les yeux. »
    Seigneur, apprivoise-moi, veux-tu être mon ami ?

    Sœur Emmanuelle Bailly

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les jeunes engagés dans l'association Coexister, les jeunes au service de la paix dans notre monde, les visages de réconciliation sur le continent africain, nos frères de Taizé, les communautés et les fraternités qui vivent une réelle proximité avec les plus pauvres et les plus fragiles, nos ami(es) du Refuge.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour Xavier sur son chemin d'éternité, son compagnon, sa famille, la communauté de La Roche d'Or, notre sœur dominicaine Catherine en sa fête, nos sœurs dominicaines de Béthanie en chapitre général, notre amie B. et sa famille, A., A., L. et V., nos frères et amis Philippe, en leur fête, A. et nos ami(es) au Liban, notre croissance dans la charité, la fécondité du voyage en Égypte du patriarche Bartholomée 1er de Constantinople et du pape François, notre conversion à l'Évangile de la douceur et du respect.

  • Pause méditation du lundi 24 avril 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.




    Bienheureux les doux, car ils hériteront la Terre.
    Matthieu 5, 1-12

    Merci Seigneur de nous montrer combien ta Douceur est une force pour retrouver le chemin de ton royaume, notre Terre Promise.

    Mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur.
    Matthieu 11,29

    Merci de nous montrer par ton exemple, combien tu es la révélation suprême de la Douceur de Dieu.
    C'est bien dans cette docilité à Dieu, que tu nous apprends à être doux avec nos frères et sœurs.

    Un sage taoïste nous dit :

    Ce qui est dur et raide accompagne la mort.
    Ce qui est tendre et faible accompagne la Vie.


    Votre sœur Loan.

  • Xavier, victime de la haine le 20 avril 2017

    A-Dieu Xavier

    2017-04-21-hommage.jpgXavier, victime de la haine, sur les Champs-Élysées, notre Communion Béthanie se fait toute proche de vous.
    Toute proche aussi de votre compagnon si cruellement frappé, de vos familles respectives et de vos proches.

    Notre prière exprime notre proximité avec toutes les victimes de la violence partout dans le monde.
    Notre prière exprime notre désir d'entrer dans l'Espérance.
    « L'Espérance c'est le désespoir surmonté » Bernanos.

    Dans mon esprit et dans mon cœur, cette parole de la première lettre de Pierre, chapître 3, versets 15 et 16 :
    « Soyez toujours prêts à tout moment à rendre compte devant quiconque de l'espérance qui est en vous ; mais faites-le avec douceur et respect »
    Je médite cette parole en ces heures...

    2017-04-21-Jean-Michel.jpgAlors, mes ami(es), je vais être pleinement honnête avec vous, autant que faire se peut.
    De quelle manière, je rends compte de cette espérance qui est moi ?
    En moi, même si cela ne se voit pas toujours à l'extérieur - oh ! L’hypocrisie qui fait dire au pape François : « Un athée vaut mieux qu'un catholique hypocrite » - , en moi, je ne perçois ni « douceur », ni « respect » ou si peu...
    En moi, arrogance, manque d'écoute, volonté agressive d'imposer une façon de voir, de penser et parfois un sentiment abusif de posséder la vérité.
    Autrement dit, le combat, la lutte contre la violence débute et se poursuit au-dedans de moi.
    Vous me direz : « Tu exagères » ...
    Non, aucune exagération.
    Accueillir Jésus dans mes ténèbres intérieures, c'est découvrir qu'il contredit l'instinct le plus répandu : celui qui consiste à s'affirmer en dominant les autres.
    La vérité de Jésus n'est pas quelque chose que l'on possède mais plus modestement quelque chose que l'on essaye de vivre!

    2017-04-21-plus-d'armes.jpgJe prie : « Kyrie eleison ». J'ai soif d'authenticité intérieure, de réelle fraternité.
    « Je cherche la terre pacifiée où dire Notre Père sans oublier personne » frère Christophe, moine de Tibhirine.
    J'entends l'appel des évêques de France en janvier 2015... ! : « Enracinés dans l'Évangile, portés par l'Espérance, nous devons nous interroger sur notre projet de société. Quelle société voulons-nous bâtir ensemble ?... C'est ensemble que nous construirons la société de demain. Non les uns contre les autres mais les uns avec les autres ».

    Xavier, père Jacques Hamel, toutes les victimes de la violence priez avec moi et pour moi, priez avec nous et pour nous.
    Il est grand temps de vivre l'Évangile !

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

     

  • Pause prière - pause regard du 20 avril 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2017-04-20-Résurection.jpgFerme les yeux, et entends Jésus te dire :
    Peu m’importe de ressusciter mille fois à Jérusalem si je ne ressuscite pas une fois avec toi dans ta chair.
    La réalité historique de ma résurrection resterait inachevée si elle ne prenait pas, ici, aujourd’hui, maintenant corps et vie en toi. Ma résurrection te demande une disposition intérieure. Devant ce tombeau ouvert, deviens-toi-même ouvert.

    Alors ferme les yeux et descends en toi, dans ce jardin intérieur, au lieu de cette parcelle sombre, si sombre qu’elle est le tombeau de ton histoire, le tombeau de ta vie, le tombeau de déjà ta chair,
    descends là au lieu de cette épreuve qui te plombe, quand la vie n’a pas donné les fruits attendus, – ah, c’est la vie dit-on, quand l’épreuve nous tombe dessus. Non, ce n’est pas la vie, c’est la mort qui fait son œuvre, qui vient planter son drapeau noir sur la vie qui sommeille en toi et qui cherche à se frayer un chemin depuis trop longtemps. Le Christ est descendu jusqu’aux entrailles de la terre pour venir nous récupérer dans nos tombeaux. Pour sauver cela aussi puisqu’il vient délivrer ta vie, toute ta vie.

    En ce tombeau encore fermé où souvent ton âme s’est désolée, laisse le Christ agir. Laisse-le sortir, laisse-le ressusciter, laisse-le faire de ce tombeau, le lieu de sa grâce et de sa puissance, de sa miséricorde et de son amour. Laisse-le être le vivant en toi, rebâtir mystérieusement ta chair, relever ta vie.

    Thierry Hubert op

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les baptisés de cette fête de Pâques 2017, la fécondité spirituelle de cette année Luther, les femmes, les hommes et les jeunes engagés dans des actions humanitaires, les personnes qui luttent, partout dans le monde, pour le droit des femmes, les soignants, celles et ceux qui accompagnent les personnes en fin de vie.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour notre frère M.-S. en sa fête, nos amis M., C. et sa santé, G. sur son chemin d'éternité, H., C., A., A. et sa famille, petite sœur C. et sa fraternité franciscaine, H., J.-P., V. et sa santé, A. et nos ami(es) du Liban, les personnes de notre peuple sur le continent africain et à l'est de l'Europe, les personnes qui exercent une responsabilité politique.