Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE - Page 4

  • Pause prière - pause regard du 7 juin 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Et celui qui siège sur le trône dit :
    Voici, je fais toutes choses nouvelles.
    Puis il dit : Écris : Ces paroles sont certaines et véridiques.

    Apocalypse 21,5

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

     

    2018-06-06-fleurs.jpgJe sais que tu as mille et une raisons de désespérer,
    Mais je voudrais te crier
    qu'il y a aussi mille et une autres raisons d'espérer !
    Ne laisse pas gagner ton cœur
    par les marées noires des mauvaises nouvelles,
    Pour changer le monde,
    il faut d'abord changer ton regard.
    Regarde et cueille chaque jour,
    autour de toi, au creux du quotidien,
    Ces mille et une fleurs d'espérance :
    Celles qui poussent au milieu des plus sinistres tours de béton,
    Des plus monotones lieux de transport ou de travail,
    De la plus froide chambre d'hôpital,
    De la plus humble décision, personnelle ou collective, pour la justice.

    Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces femmes
    Qui ne font pas « la une » des journaux,
    mais qui inventent, jour après jour,
    De nouvelles manières de vivre, de partager, d'espérer,
    Et qui manifestent que le Royaume de Dieu
    est à la portée de la main.

    Regarde et vois tous ces hommes et toutes ces femmes
    Qui, au lieu de crier que Dieu est aveugle, lui prêtent leurs yeux ;
    Qui, au lieu de crier que Dieu est manchot, lui prêtent leurs mains ;
    Qui, au lieu de crier que Dieu est muet, lui prêtent leurs voix.

    Regarde et entends,
    Car le monde actuel a besoin de retrouver ce « regard du cœur »,
    Et de cueillir ces fleurs de l'espérance
    Pour mieux respirer et pour mieux vivre.

    Jeannette, Petite Sœur de l'Assomption,
    à partir d'une prière de St François d'Assise

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    ton Cœur humble et doux,
    ton Cœur attentif aux plus petits, aux plus fragiles,
    ton Cœur ouvert à la détresse, à la souffrance de tout être humain,
    ton Cœur transpercé, ultime Parole,
    ton Cœur : un appel à changer nos cœurs de pierre en cœurs de chair.

    Seigneur, devant toi : C. sur son chemin d'éternité, J.-L. son mari et leur famille, G., D., A., Y., E., F., N., la réconciliation en République Centrafricaine, Dieudonné cardinal Nzapalainga, archevêque de Bangui, les artisans de paix dans ce pays et partout dans notre monde, la fécondité du nouveau livre de notre ami, frère Michael Davide osb : « La vérité vous rendra libres. Spiritualité et sexualité du prêtre ».

     

  • Pause méditation du 4 juin 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

     

    2018-05-07-Poésie.jpg

    -1-

    J'écoute,
    et c'est toujours la même Voix :

    « Puisqu'aujourd'hui encore
    tu es là, vivant, que tu respires,
    qu'il t'est donné de respirer,
    Mystère qui t'échappe
    et qui pourtant te porte ...

    Accueille à tout moment la Vie qui revient
    dans un cœur suppliant qui ne cesse de tout perdre
    et ne peut rien garder ...

    Reprise et redonnée à chaque instant
    comme le souffle,
    Elle ne t'appartient pas ...

    Elle est dans tes mains
    comme une œuvre d'art encore inachevée
    confiée à ta garde provisoire ...

    Reste disponible pour une métamorphose
    dont tu n'as pas idée ...
    comme la chenille
    d'où va naître un papillon !

    Un Courant d'amour inépuisable
    apaisera ton cœur …
    Alors repose-toi
    dans les profondeurs de ton Mystère »


    Philippe.

  • Pause prière - pause regard du 31 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Accueillez-vous donc les uns les autres, comme le Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.

    Romains 15,7

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-05-31-Maurice-Zundel---Vivre-Dieu.jpgAccueillir, c'est immédiatement se situer devant quelqu'un, devant une personne, c'est lui ouvrir son esprit et son cœur. Accueillir l'univers, c'est dans l'univers reconnaître une Présence, s'incliner joyeusement devant elle et s'en laisser emplir.
    Derrière tous les visages humains il y a cette possibilité d'un sourire, d'une lumière, d'une naissance, d'une éclosion, d'un renouvellement, d'une révélation de Dieu car il n'y a pas d'âme qui soit identique à une autre. Chacun de nous porte un trait du visage de Dieu que lui seul est capable de reconnaître et de révéler. Chaque âme a un secret particulier et chaque âme est une révélation de Dieu qui est absolument irremplaçable. Il s'ensuit que chaque âme est un chemin vers Dieu à nul autre pareil.
    Il n'est pas de visage que nous puissions rencontrer qui ne porte en lui cette révélation possible que nous avons à achever, que nous avons à actualiser, que nous avons à rendre présente, aujourd'hui, par notre respect et notre amour.

    Maurice Zundel, « Vivre Dieu »

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    l'Église qui rayonne et donne ton Visage,
    l'Église aux mille visages...,
    l'Église à l'écoute de notre monde,
    l'Église pauvre pour les pauvres,
    l'Église appelée à devenir « hôpital de campagne » pour notre temps,
    l'Église si fragile, si défigurée, tellement humaine...

    Seigneur, devant toi : la paix, la réconciliation dans notre monde fracturé par la violence, ton Église qui est en Algérie, ton Église qui est en Colombie, Gérard, sa santé, nos sœurs de la Visitation Sainte Marie en cette fête de la Visitation, Kevin en sa fête, nos sœurs religieuses de sainte Clotilde, N., E., J.-M., M. et sa famille en deuil, S., M., C., B., S., B., A., C., E.

  • Pause méditation du 28 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

    Eglise-de-Chalais-3.jpgComment ne pas être dans l'Action de Grâce devant tous ces dons reçus ?

    Merci de nous avoir donner la Vie...pour faire l'expérience d'être vivant-e.
    Merci de nous avoir donner une âme...pour se réjouir en conscience de ce cadeau qui est toi, la Vie.
    Merci de nous avoir donner un corps... pour incarner ton Amour sur notre Terre Mère.
    Merci de nous avoir donner un cœur qui perçoit la Tendresse... de ton Amour Infiniment Bon.
    Merci de nous avoir donner une voix...pour te chanter et louer que tu es notre Joie.

    Qu'il est merveilleux de t'acclamer à chaque instant dans notre cœur qui bat dans le souffle de ton Esprit Saint.

    Alléluia !

    Loan

     

  • Pause prière - pause regard du 24 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Jésus répondit [à la femme de Samarie] : « Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui aurais demandé et il t’aurait donné de l’eau vive. »

    Jean 4, 10

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-05-24-délier-les-nœuds.jpg
    Ecoute…
    Ne parle pas.
    Impose le calme à ton être profond
    Reçois le silence…
    En lui s’exprime l’Esprit
    Comme une lumière
    Qui se glisse dans tes pensées
    Pour en délier les nœuds.
    Comme une source d’eau vive
    Qui irrigue tous les replis de ton âme.
    Ne parle pas.
    Impose le calme à ton être profond
    Ecoute le silence…
    Et dans ce silence
    Accueille l’Ineffable Présence ;
    Elle fécondera ta vie.

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    le don de l'amitié,
    la confiance de l'ami(e),
    le sourire de l'ami(e),
    les larmes de l'ami(es),
    la vulnérabilité partagée avec l'ami(e),
    la complicité vécue, au-delà des mots, avec l'ami(e),
    ta Parole : « Je ne vous appelle plus serviteurs, maintenant je vous appelle mes ami(es) ».

    Seigneur, devant toi : les enfants et les personnes du Kasaï, en République démocratique du Congo, les associations humanitaires qui travaillent dans cette province, L., le pasteur L.-O. et sa famille, B., J., sœur F. et sa communauté, B., D., D., P., O., S., S., A., les désirs de paix, de justice, de réconciliation pour notre monde, pour l'Eglise.

  • Pause méditation du 21 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »


    « J’aurai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. » Jn 16,12

    2018-05-21-Eglise-de-Chalais-2.jpgOui Seigneur il y a des « réalités », des Vérités que nous ne voulons ou ne pouvons pas entendre à un moment donné... Car bien souvent elles nous renvoient à nos fragilités, limites, à notre finitude, humanité...Mais Toi avec patience et douceur, miséricorde ...en temps voulu, peu à peu à l’écoute de l’Esprit de Vérité, Tu nous ouvre les yeux et le cœur, pour sortir du déni et accueillir humblement notre humanité et de là celle de nos sœurs et frères.

    « L’Esprit de Vérité vous guidera vers la vérité tout en entière... » Jn 16,13

    Oui Seigneur il m’a fallu plus de 15 ans pour reconnaître, accueillir et incarner simplement ma transidentité et de là essayer de la faire fructifier. Rendre témoignage de ta miséricorde infinie et inconditionnelle.

    « L’Esprit de vérité...rendra témoignage...Et vous aussi vous rendrez témoignage... » Jn 1,26-27

    Merci Seigneur pour toutes ces personnes fidèles à l’Esprit de Vérité, instruments de ta patience, douceur, délicatesse et confiance, qui m’ont permis ce long cheminement, jamais fini, vers la Vérité tout entière...La mienne et celle de mes sœurs et frères en humanité.
    Cette Vérité, chemin de plus de Liberté, Vie et Amour.

    Bonne Transition- Conversion… !

    Isabelle M. (Pèlerine !)

     

  • Weekend au centre spirituel du Cénacle de Versailles les 2 et 3 juin 2018

    2018-06-02-Weekend-au-centre-spirituel-du-Cénacle-de-Versailles-a.jpgLes premiers pas dans les Exercices Spirituels pour personnes homosexuelles et transgenres et proches « Va où ton cœur te mène » (Qo 11,9)

    Un WE pour s’initier au discernement, repérer les pièges qui nuisent à de bonnes décisions, comprendre que Dieu veut seulement qu’on soit heureux-ses.

    Quand ?                      Du samedi 2 (14h 30) au dimanche 3 (17h) juin 2018

    Où ?                            Centre spirituel du Cénacle à Versailles
                                       68 avenue de Paris 78000 Versailles

    Intervenants :           Mme Brigitte Chazel, Communion de Béthanie et Sr Michèle Jeunet, rc

    Pour qui, pourquoi :  Pour des personnes homosexuelles, transgenres, leurs proches, leurs amis-es. Nos vies sont faites de décisions grandes et petites. Mais comment décider de manière à faire gagner la vie ? « Va où ton cœur te mène » Qo 11,9 est une bonne indication. Cela ouvrira à des pistes de discernement et nous libérera des fausses conceptions de la volonté de Dieu.

    Contenu du WE :       Écoute de soi en vue d’une décision, étapes à suivre pour discerner, temps d'échange temps de méditation guidée avec un récit biblique, vidéo : histoire d’Ignace de Loyola, célébration de la Parole en fin de WE

    Télécharger le pdf :   https://www.ndcenacle.org/fichs/17419.pdf

    Pour s'inscrire :         https://www.ndcenacle.org/rubrique?lieu=4&proposition=3610&id=24 Rubrique « s’inscrire » au milieu de la page

    2018-06-02-Weekend-au-centre-spirituel-du-Cénacle-de-Versailles-b.jpgMerci de diffuser largement ce message.


  • Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, le 17 mai.

    C’est la journée mondiale de lutte contre l’homophobie. Une journée qui se concentre cette année sur les droits des personnes LGBT dans le monde.


    2018-05-17-Jean-Michel.jpgJeudi 17 mai 2018, Jean-Michel Dunand a participé à l’émission de Stéphanie Gallet « Le Grand Invité » de RCF. A cette occasion, notre prieur a déclaré : « les personnes homosensibles ne sont pas en dehors de l'appel de l’Évangile ».



    RCF.jpgRetrouvez la page de l’émission : https://rcf.fr/la-matinale/jean-michel-dunand-les-personnes-homosensibles-ne-sont-pas-en-dehors-de-l-appel-de-l-eva
    Vous pourrez écouter (ou réécouter) la rencontre de 17 minutes.

  • Pause prière - pause regard du 17 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Tout à coup il y eut un bruit qui venait du ciel comme le souffle d’un violent coup de vent : la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

    Actes 2, 1-4

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2018-05-17-Pentecote.jpgEsprit-Saint, Tu es le Feu,
    Tu es l’Amour, Tu es la Joie,
    Tu habites en moi.
    J’éprouve parfois Ta présence
    dans cette allégresse qui irradie mon cœur.

    Mais, trop souvent, je laisse retomber,
    comme un lourd couvercle,
    la grisaille du quotidien, la fatigue, la lassitude,
    l’angoisse même quelquefois.

    Apprends-moi à reconnaître
    tous les signes de joie que tu m’adresses
    par la beauté des plus humbles choses :
    cette rose ouverte sur mon chemin,
    ces tas de légumes qui flamboient
    sur les étals du marché,
    ce nuage ourlé de lumière qui fait croire au soleil.

    Apprends-moi à lire Ton reflet
    dans les yeux de mes frères :
    ce regard échangé en passant,
    cet instant de dialogue, sur le trottoir,
    qui illumine un matin maussade,
    le sourire de cet enfant dans le métro,
    qui répond au mien et qui me plante
    un gros baiser sur la joue,
    cette amie accablée de tendresse qui m’a ouvert son cœur
    et en a paru soulagée.

    Tu es là, bien sûr, dans la tendresse de tous les miens,
    mais aussi dans leur absence
    quand Tu me les rends présents.
    Tu es là dans ce travail sur lequel je peine
    et je sais bien que c’est Toi
    qui me donnes la force d’aller jusqu’au bout.

    Apprends-moi à Te remercier avec joie
    de la tâche accomplie dans l’amour.
    Tu es là lorsque je m’efforce de prier
    et que mon esprit vagabonde sur tant de distractions ;
    Tu m’appelles inlassablement.
    De ma sécheresse et de ma pauvreté,
    fais monter une louange vers le Père.
    Tu seras là quand le Christ me prendra par la main
    pour m’entraîner dans la Joie Trinitaire.
    Aide-moi à ouvrir tout grand mon cœur
    pour chanter avec Toi.

    Alléluia !

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    les chercheurs de ton Visage,
    les enfants, les jeunes, les femmes, les hommes qui, dans toutes les religions, travaillent pour la paix, pour la justice,
    les personnes qui doutent,
    les personnes qui sont en quête de ta présence,
    les communautés bouddhistes,
    les communautés juives,
    les communautés chrétiennes catholiques, orthodoxes, anglicanes, protestantes,
    les communautés musulmanes qui entrent dans le mois du Ramadan.

    Seigneur, devant toi : L. et, sa santé, A., N., Y., D., I., nos sœurs clarisses de la Fraternitat de Santa Clara, M., S., J.-G., J., E., M. et sa santé, F., I., D., L.-M., la Fraternité Trinitaire d'Angoulême, père-abbé C. sa santé et sa communauté de l'Abbaye d'A. G., les communautés chrétiennes qui vont fêter la solennité de la Pentecôte.

  • Pause méditation du 14 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »


    « Mais je ne suis pas seul, le Père est avec moi. »
    Jean 16, 32

    2018-05-14-Eglise-de-Chalais-4.jpgNotre foi peut-elle s’égarer ?

    Dans les moments difficiles ou les situations de solitudes, nous pouvons rapidement commencer à chanceler, à douter. Jésus lui-même n’a-t-il pas douté sur la croix : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? » Matthieu 27, 46.

    Dieu pourtant nous accompagne dans ces moments. Et même si tout s’écroule autour de nous, nous devons croire en la présence fidèle du Seigneur. Il est là et nous porte.

    Que notre foi soit fortifiée de Sa bienveillance.

     

    Elisabeth S.