Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE - Page 4

  • Pause méditation du lundi 10 juillet 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    Priez pour nous pauvres pêcheurs.

    Joie !
    Joie de la bonne nouvelle !

    Certitude !
    Certitude de l’amour inconditionnel du Seigneur !

    Alléluia !
    Peuple de baptisés, réjouis-toi !

    Réconforte-toi dans une fraternité qui dépasse ton cercle familiale, ta ville et ta nation.

    Dieu, prodigue toutes les nourritures en abondance.
    Tu es reconnu dans ta misère et ta pauvreté.

    Nourris-toi de sa parole, enseignes-la.
    Chante ses louanges, propage son nom et ne t’installe pas dans les prés d’herbes fraiches.

    N’oublie pas ta pauvreté et que l’humilité te protège de l’oubli du Seigneur.

    Céline

     

  • Pause prière - pause regard du 6 juillet 2017

    Les sœurs et les frères de la Communion Béthanie prient avec vous et pour vous au fil de cet été 2017.
    Nous reprendrons notre service des intentions de prière à la rentrée de septembre.
    Sur ce blog, vous retrouvez :
    - chaque lundi jusqu’au 24 juillet notre « Pause-méditation »
    - chaque jeudi notre « Pause prière - pause regard » avec Christian de Chergé, prieur des moines de Tibhirine extrait de « Prier 15 jours » :

    2017-07-06-Christian-de-Chergé.jpgJe suis « une maison de prière »...St Paul
    me désigne comme un « temple de l'Esprit ».
    Je suis bâti par et pour Dieu. Et C'est la prière
    qui me le dit, c'est elle qui me construit.
    Bien sûr, je suis bâti pour l'amour.
    Mais le même Esprit de Jésus me suggère
    que c'est tout un, prier et aimer.
    C'est pour cela qu'il me construit à ciel ouvert.
    Je n'ai pas à lui ouvrir, c'est de l'intérieur
    qu'il vient et qu'il opère; voilà pourquoi
    on ne sait jamais trop d'où il vient, ni surtout
    comment s'édifier soi-même dans l'amour.

    Comment ne pas penser, durant ces jours de vacances, aux personnes qui souffrent dans leur âme, dans leur corps, qui souffrent de la solitude...
    À toutes et à tous, nous souhaitons offrir la paix et le bien.
    Nous souhaitons être auprès de vous, l'humble reflet de cette parole que frère Roger de Taizé met sur les lèvres de Dieu :
    « Quand tu seras au plus dur de l'épreuve, je me tiens sous ton désespoir... Et je suis aussi aux profondeurs de l'espérance ».

  • Pause méditation du lundi 3 juillet 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    Douceur et charité.

     Celui qui est docile à Dieu est doux envers les hommes, spécialement envers les pauvres (Si 4,8)

     Merci Seigneur de m'apprendre ta Douceur et ta Charité envers mes sœurs et frères afin que notre humanité ne fasse qu'une, en toi, le Christ Universel de l’Amour Universel.

    Pouvoir faire l'expérience de ton Amour Universel (uni-vers-elle)... la VIE qui nous relie à toi, le  Vivant.

     Votre sœur Loan.

  • Message du frère prieur pour le début de l’été

    Chers sœurs, frères et ami(es) de notre Communion Béthanie,

    2017-06-31-Le-vent-souffle-où-il-veut.jpg« Le vent souffle où il veut, et tu entends sa voix ; mais tu ne sais ni d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. » Jean 3, 8

    Dans quelques jours, notre famille vivra sa retraite d'été, à la Communauté de La Roche d'Or, sur le thème : « Les surprises de l'Esprit-Saint ! »

    Un des trois fondateurs de cette communauté, le père Florin Callerand disait : « Dieu n'a pas d'habitude ! Il bouge tout le temps, et nous devons toujours être en avance sur notre propre devenir »

    Ensemble, nous désirons accueillir les surprises, les inattendus de l'Esprit-Saint.
    La première surprise ce sont, me semble-t-il, nos sœurs, nos frères, nos ami(es).
    En Communion Béthanie, nous ne nous choisissons pas.
    Il n'est pas toujours facile de reconnaître l'Esprit à l'œuvre dans l'autre.
    Il n'est pas toujours facile de se réjouir des dons de l'autre.
    Finalement, il est si difficile d'aimer l'autre, tout simplement parce qu'il est autre...!!

    2017-07-05-Communauté-de-La-Roche-d'Or.jpgNous allons prier ensemble pour sortir de nos habitudes, pour offrir un espace à ce Dieu qui bouge tout le temps.
    Nous allons écouter ensemble pour relancer notre course, pour être toujours en avance sur notre propre devenir.

    J'inscris notre fraternité dans cet élan que je résumais en quelques mots pour la fête de nos dix ans, il y a deux ans :

    - Intériorité, « monachisme intériorisé » : tel que je suis et non pas tel que je rêve d'être, tout mon être-cœur, corps, âme, esprit-donné à Jésus le Christ. « Consentir à toujours commencer. Traduire en patience le désir du Royaume... Savoir que toute chose est en Dieu précieuse et pure » Hymne pour la fête de saint Benoît.

    - Personnes transgenres : se laisser surprendre et déplacer intérieurement par l'inédit de ces personnes avec qui, Dieu nous donne de vivre, de partager le pain et la coupe...
    Une de nos sœurs m'offrait ces derniers jours cette perle de Sylvie Germain : « Moi je regarde le monde à cœur nu, je vois en grand la détresse des gens minuscules et infime la splendeur des puissants. Rien ne me normalisera la vue »

    - Œcuménisme : l'après-midi de sa mort, le 16 août 2005, Frère Roger de Taizé appela un frère et lui dit : "Note bien ces mots !" Un long silence puis il commença : "Dans la mesure où notre communauté crée dans la famille humaine des possibilités pour élargir..." Il s'arrêta là, la fatigue l'empêchant de terminer sa phrase.
    « Élargis l'espace de ta tente » Isaïe 54
    Là est notre appel, là est notre souhait.
    Élargir vers toutes et vers tous, élargir vers les personnes jeunes qui, je le souhaite, mettront la pagaille chez nous ! (cf. le pape François s'adressant aux jeunes: « Mettez la pagaille... »)

    « L'avenir s'ouvre beau...
    Continuez, continuez, tout est en avant »
    père Florin Callerand 1917-1998

    Avec vous, Jean-Michel+, votre frère prieur de la Communion Béthanie

     

  • Pause prière - pause regard du 29 juin 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Le petit garçon et les étoiles de mer

    2017-06-29-étoiles-de-mer.jpgPendant mes dernières vacances, au bord de la mer, un matin en arrivant sur la plage, j'ai découvert des milliers d'étoiles de mer qui s'étaient échouées dans la nuit. J'étais complètement estomaqué par ce spectacle quand je vois un petit garçon au bord de la mer qui prend une étoile de mer entre ses deux doigts et la rejette à la mer. Pendant que je m'approche, il continue sa tâche en essayant de lancer les étoiles de mer le plus loin possible dans la mer. Arrivé près de lui, je le félicite pour ce qu'il a entrepris mais je lui fais remarquer que c'est une tâche impossible :
    - Même si tu continues tout le temps à les rejeter, une par une, à la mer, compte tenu des milliers et des milliers d'étoiles de mer qui se sont échouées, à la fin de la journée, on ne verra pas beaucoup la différence sur la plage.
    À ce moment-là, le jeune garçon, qui venait de prendre délicatement une étoile de mer s'est redressé, il m'a regardé droit dans les yeux et avec un grand sourire, il m'a dit :
    - D'accord, peut-être que ça ne changera pas beaucoup de choses sur la plage, mais, pour cette étoile de mer-là, ça fait une sacrée différence.

    Anonyme

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour la soif spirituelle de beaucoup de nos contemporains, les personnes qui vivront des retraites spirituelles durant cet été,
    la fécondité de la vie monastique dans l'Eglise, la prière, le jeûne, le partage des croyants de toutes les religions, car une âme qui s'élève élève notre monde.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour M., N., S., S., A., T., G., B., la petite J., C., les personnes, les communautés qui vivent dans le rayonnement des saints Pierre et Paul, T., A., notre sœur I., nos frères M. et B., S., A., T.(3 ans) sur son chemin d'éternité et sa famille, J., L. (14 ans) et sa famille ainsi que ses proches, notre mère B., nos sœurs en alliance, nos sœurs dominicaines de Béthanie, nos ami(es) de la communauté de La Roche d'Or, les personnes qui seront ordonnées pasteurs, diacres, prêtres dans les prochains jours, frère Grégoire qui sera ordonné diacre ce dimanche 2 juillet 2017 à Lille.

  • Pause méditation du lundi 26 juin 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    « Ne Jugez pas, pour ne pas être jugé » (Mt 7,1)
    « Qui suis-je pour juger... !» (Pape François)

    Victimes de préjugés, de discriminations, insultes, rejets...d'intolérances...Où sont mes propres lieux d'intolérance, envers les autres, moi-même, voir envers Dieu ?

    « Ouvre mes yeux et mon cœur Seigneur »
    « Rends-moi Doux et Humble de cœur »

    « Seigneur donne-moi d'accepter de ne pouvoir accepter mon handicap... » (A. Jollien)

    ...mon handicap, mes limites, imperfections, erreurs...Et donne-moi d'accepter d'avoir besoin de ton Pardon, de celui de mes sœurs et frères en humanité, du mien.

    Merci de m'avoir inspiré ce texte, cette prière et de pouvoir Te le dire.
    Isabelle M.

  • Pause prière - pause regard du 22 juin 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    La contemplation

    2017-06-22-La-contemplation.jpgNous sommes appelés à aimer le monde. Et Dieu a tellement aimé le monde qu'il lui a donné Jésus (Jn 3,16). Aujourd'hui, il aime tellement le monde qu'il nous donne au monde, toi et moi, pour que nous soyons son amour, sa compassion et sa présence par une vie de prière, de sacrifices, d'abandon. La réponse que Dieu attend de toi est que tu deviennes contemplatif, que tu sois contemplatif.

    Prenons Jésus au mot, et soyons des contemplatifs au cœur du monde car, si nous avons la foi, nous sommes en sa présence perpétuelle. Par la contemplation, l'âme puise directement dans le cœur de Dieu les grâces que la vie active a la charge de distribuer. Nos existences doivent être liées au Christ vivant qui est en nous. Si nous ne vivons pas en présence de Dieu, nous ne pouvons pas persévérer.

    Qu'est-ce-que la contemplation ? Vivre la vie de Jésus. C'est ainsi que je la comprends. Aimer Jésus, vivre sa vie au sein de la nôtre, vivre la nôtre au sein de la sienne... La contemplation ne revient pas à s'enfermer dans un cabinet obscur, mais à permettre à Jésus de vivre sa Passion, son amour, son humilité en nous, de prier avec nous, d'être avec nous, et de sanctifier à travers nous. Notre vie et notre contemplation sont une. Ce n'est pas là une question de faire mais d'être. Il s'agit en fait de la pleine jouissance de notre esprit par l'Esprit Saint qui insuffle en nous la plénitude de Dieu et nous envoie dans toute la création comme son message personnel d'amour (Mc 16,15).

    Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité.

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour le don de l'amitié, le don de la fraternité, le don de l'Eucharistie, le don de l'Eglise universelle, le don des personnes les plus fragiles, les plus pauvres.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour la marche Emmaüs dans le diocèse de Nanterre, N., la petite L. (1 mois), les personnes, les communautés vivant dans le rayonnement de saint Jean le Baptiste, A., J., M., A., M.-L., I. notre sœur, J., J.-G., R. notre frère, S., D., L., D., S., M. et sa santé, nos ami(es) de la communauté de La Roche d'Or, nos sœurs carmélites de la paix à Mazille, nos sœurs du Cénacle.

  • Pause méditation du lundi 19 juin 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    « Moi, je sais les projets que j'ai formés à votre sujet – oracle du Seigneur –, projets de prospérité et non de malheur, je vais vous donner un avenir et une espérance » (Jr 29, 11)

     

    Que ta parole est  douce et rassurante, Seigneur ! Tu as prévu pour chacun le meilleur, la paix du cœur.

     

    « Toi, Seigneur, tu ne retiendras pas loin de moi ta miséricorde,

    Ta fidélité et ta vérité me préserveront  toujours » (Ps 40,12)

     

    Donne-nous Seigneur de toujours nous appuyer sur ton Amour.

     

    Elisabeth S.

     

  • Pause prière - pause regard du 15 juin 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-06-15-Elisabeth-de-la-Trinité.jpgÔ mon Dieu, Trinité que j'adore,
    aidez-moi à m'oublier entièrement
    pour m'établir en vous, immobile et paisible
    comme si déjà mon âme était dans l'éternité!
    Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de Vous,
    ô mon Immuable, mais que chaque minute m'emporte
    plus loin dans la profondeur de votre Mystère.
    Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel,
    votre demeure aimée et le lieu de votre repos;
    que je ne vous y laisse jamais seul,
    mais que je sois là tout entière,
    tout éveillée en ma foi, tout adorante,
    toute livrée à votre action créatrice.

    Ô mon Christ aimé crucifié par amour,
    je voudrais être une épouse pour votre cœur;
    je voudrais vous couvrir de gloire,
    je voudrais vous aimer...jusqu'à en mourir!
    Mais je sens mon impuissance et
    je Vous demande de me revêtir de Vous-même,
    d'identifier mon âme à tous les mouvements de votre Âme;
    de me submerger, de m'envahir, de Vous substituer à moi,
    afin que ma vie ne soit qu'un rayonnement de votre Vie.
    Venez en moi comme Adorateur,
    comme Réparateur et comme Sauveur.

    Ô Verbe éternel, parole de mon Dieu,
    je veux passer ma vie à Vous écouter,
    je veux me faire tout enseignable afin d'apprendre tout de Vous;
    puis, à travers toutes les nuits, tous les vides, toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et
    demeurer sous votre grande lumière.

    Ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse
    plus sortir de votre rayonnement.

    Ô Feu consumant, Esprit d'amour,
    survenez en moi afin qu'il se fasse en mon âme
    comme une incarnation du Verbe;
    que je Lui sois une humanité de surcroît,
    en laquelle il renouvelle tout son mystère.
    Et vous, ô Père, penchez-Vous vers votre pauvre petite créature,
    ne voyez en elle que le Bien-aimé en lequel
    Vous avez mis toutes vos complaisances.

    Ô mes Trois, mon Tout, ma Béatitude,
    Solitude infinie, Immensité où je me perds,
    je me livre à Vous comme une proie;
    ensevelissez-vous en moi,
    pour que je m'ensevelisse en Vous, en attendant
    d'aller contempler en votre lumière l'abîme de vos grandeurs.
    Ainsi soit-il.

    Elisabeth de la Trinité (1880 – 1906)

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour le don de la vie, le don de la nature, le don des sœurs, des frères, des ami(es), le don des gestes, des paroles, des sourires qui expriment ta tendresse.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour N. au jour de son anniversaire, R. et son ami, M., G., P.-M., J., G., Régis en sa fête, nos ami(es) de Devenir Un En Christ, H., I. et sa famille, S., S., M., C. et ses enfants, C., T., D., S., nos sœurs et frères ermites en cette fête de saint Romuald.

  • Pause méditation du lundi 12 juin 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    Respiration

    Les psaumes sont cris d'hommes et de femmes, affrontés à toutes sortes de situations existentielles. Ils me parlent, me touchent. Au long de la journée ils jaillissent et m'accompagnent. Paroles fortes qui prennent tout leur sens dans ma vie. Exalter, bénir, louer, acclamer, crier… c'est relationnel, affectif.

    « Dans ma détresse j'ai appelé le Seigneur et j'ai crié vers mon Dieu… Il a entendu ma voix. » (Ps 17/18-7).

    Je compte pour lui, avec douceur, tendresse, « Il m'appelle par mon nom » (Isaïe) Je suis comblée, Lui le tout petit le serviteur, il s'est abaissé pour faire sa demeure en mon cœur, là je peux Lui dire « Je t'aime Seigneur ma force » (Ps 17/18-2).

    Élisabeth L.