Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE - Page 5

  • Carême dans la Ville 2018, la retraite en ligne des Dominicains

    La Communion Béthanie vous recommande Carême Retraite dans la ville 2018, à partir du mercredi des Cendres, 14 février.

    Vivez un carême dynamique grâce à cette retraite en ligne adaptée à tous les formats et à tous les écrans. Découvrez la parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur, dominicaine ou laïque.

    Cette année, le thème sera « Tu m'as relevé », psaume 29.

    careme 2018.jpgAinsi nous rejoindrons le cri du psalmiste quand il a touché le fond. De là, il crie vers Dieu. Et il a été entendu. Expérience troublante d'une présence à son écoute, à ses côtés : « Je t'exalte mon Dieu, tu m'as relevé. »

    Pour vous inscrire et rejoindre des milliers de retraitant·es, vous pouvez vous rendre sur le site Carême Retraite dans la Ville 2018.

    En Communion Béthanie, des  sœurs et frères des Églises issues de la Réforme nous accompagnerons en nous offrant les méditations des dimanches du Carême, des Rameaux et de Pâques, jusqu'au 1er avril.



  • Pause prière - pause regard du 8 février 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    C’est par la grâce, en effet, que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ; vous n’y êtes pour rien, c’est le don de Dieu.
    Éphésiens 2,8.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-02-08-Rends-grâce.jpgSouviens-toi...
    Souviens-toi de la Présence et de la Miséricorde,
    Tu ne vis que d'elles depuis si longtemps.

    Souviens-toi l'immense de la Tendresse offerte, quoi qu'il en soit.
    Quoi qu'il en soit.

    Souviens-toi comme ton Dieu n'a jamais attendu une perfection, un effort, un sacrifice de ta part pour t'offrir le gratuit de sa grâce absolue.

    Souviens-toi.
    Souviens-toi que cette Miséricorde infinie t'est déjà acquise, il n'est que d'y consentir.
    Souviens-toi tous ces temps où elle t'a fait grandir, apprendre, aimer, rendre grâce.

    Rien n'est changé du désir de ton Dieu pour toi. De son offrande pour ta vie.

    Souviens-toi, la Rencontre et la Paix, chaque fois offertes.
    Les as-tu une seule fois méritées ?
    As-tu une seule fois été digne de la grâce reçue ?

    Bien sûr que non.

    Quelles raisons y aurait-il à ce que ce soit différent aujourd'hui ?
    Tu ne le mérites pas - et alors ?
    Ça ne change pas.

    Rends grâce, au lieu de tourner autour de tes noirceurs.
    L'action de grâce attire la grâce.
    Le noir ruminé attire le noir.

    À toi de choisir la Vie.

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour les chercheurs de ton visage dans toutes les religions, les femmes et les hommes de silence, les ermites, les moniales, les moines, les priants qui répandent un parfum de paix sur notre monde.

    Seigneur, devant toi : M. et sa santé, père L., P., J. et nos ami(es) du Canada, M., C., A., J., J., J., N., Y., notre entrée en Carême, notre vigilance dans la prière, le jeûne, le partage, notre marche vers l'aube pascale.

  • Pause méditation du 5 février 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2018-02-05-Rêve.jpgJe maintiens le bateau à flot et ne regarde jamais derrière moi.
    Je garde la tête hors de l’eau et me préserve de mes émois,
    je me dis qu'après...
     
    Quand la pluie dégringole en rivière ;
    Qu’elle charrie les immondices et les turpitudes du monde,
    je me dis qu’après….
     
    Quand les hommes se mangent entre eux
    et qu’ils se rient de notre faim d’autres nourritures ;
    Je me dis qu’après…
     
    Quand même un père curé crie famine et me partage son désarroi face aux croyants bien établis ;
    quand il trouve refuge auprès des plus démunis et des plus fragiles pour ne plus espérer rien d’autre que d’être entendu dans sa fragilité,
    je me dis qu’après…
     
    Je me dis qu’après …
    tout sera plus propre, lisse et accueillant pour tous, dans un espoir fou que le paradis est de ce monde.
     
    Après ce rêve, je me réveille et … je maintiens le bateau à flot et ne regarde jamais derrière moi ; je garde la tête hors de l’eau et me préserve de mes émois…

    Ma foi est là, mon cœur est pour les hommes quoiqu’il en soit.
     
    Céline



  • Pause prière - pause regard du 1er février 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.
     
    « Que le SEIGNEUR te bénisse et te garde !
    Que le SEIGNEUR fasse rayonner sur toi son regard et t’accorde sa grâce !
    Que le SEIGNEUR porte sur toi son regard et te donne la paix ! »
    Nombre 6, 24-26.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    Je te souhaite de vivre
    sans te laisser acheter par l’argent
    Je te souhaite de vivre
    debout et habité.

    Je te souhaite de vivre
    sans titre, sans étiquette,
    sans distinction
    ne portant d’autre nom
    que l’humain.

    Je te souhaite de vivre
    sans que tu aies rendu quelqu’un
    victime de toi-même.

    Je te souhaite de vivre
    sans suspecter ni condamner
    même du bout des lèvres.

    Je te souhaite de vivre
    sans ironie même contre toi-même.

    2018-02-01-Le-monde.jpgJe te souhaite de vivre
    dans un monde
    sans exclu
    sans rejeté
    sans méprisé
    sans humilié ni montré du doigt.

    Je te souhaite de vivre
    dans un monde
    où chacun aura le droit
    de devenir ton frère
    et de se faire ton prochain.

    Un monde
    où personne ne sera rejeté
    du droit à la parole
    du droit d’apprendre à lire
    et de savoir écrire.

    Je te souhaite de vivre
    non pour être écouté
    mais pour être compris.

    Jean Debruyne

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour David et Jonathan, Devenir Un En Christ, Réflexion et partage, Lambda à la cathédrale américaine de Paris, Abel à Turin, la Communion Béthanie, les groupes, les associations, les fraternités qui vivent un éclat d'Évangile avec les personnes homosensibles et transgenres.

    Seigneur devant toi les jeunes de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, les jeunes du Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne, les personnes qui embellissent l'Église fraternelle et pauvre, N. et tous les siens, M. et sa santé ainsi que sa famille, S., V., A., M. et sa santé, notre mère Bernadette, nos sœurs en alliance, sœur Agathe en sa fête, les religieuses, les religieux en ce 2 février, fête de la Présentation de Jésus au Temple, le groupe Se Parler, la soirée-témoignage ce 1er février à Créteil.

     

  • Pause méditation du 29 janvier 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Seigneur je te rends Grâce

    2018-01-29-Seigneur-je-te-rends-Grâce.jpgSeigneur je te rends Grâce pour ton enseignement d’Amour qui nous apprend peu à peu à devenir doux et humble de cœur comme toi.
    Seigneur je te rends Grâce pour ta Patience infinie, face à nos pauvres efforts pour arriver à incarner dans nos vies, ta douceur et ton humilité.
    Seigneur je te rends Grâce pour ta Bonté infinie, face à nos empêchements souvent inconscients et parfois conscients,
    qui nous prive de ta Bonté pour nous même et pour notre prochain.
    Seigneur je te rends Grâce pour ta Confiance et ton Espérance en l'espèce humaine malgré sa part d'ombre qui fait obstacle à ta Lumière.
    Seigneur je te rends Grâce pour ta Paix qui surpasse toutes intelligences, face à notre intelligence humaine qui est si souvent prompte, à aller se battre avec son prochain comme avec soi-même.
    Seigneur je te rends Grâce pour ton AMOUR MISERICORDIEUX qui nous apprend à nous aimer telle que nous sommes, ainsi que notre prochain.

    Votre sœur Loan.

  • Pause prière - pause regard du 25 janvier 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.
     
    Jacob resta seul. Un homme se roula avec lui dans la poussière jusqu’au lever de l’aurore. Il vit qu’il ne pouvait l’emporter sur lui, il heurta Jacob à la courbe du fémur qui se déboîta alors qu’il roulait avec lui dans la poussière. Il lui dit : « Laisse-moi car l’aurore s’est levée. » – « Je ne te laisserai pas, répondit-il, que tu ne m’aies béni. »

    Il lui dit : « Quel est ton nom ? » – « Jacob », répondit-il. Il reprit : « On ne t’appellera plus Jacob, mais Israël, car tu as lutté avec Dieu et avec les hommes et tu l’as emporté. » Jacob lui demanda : « De grâce, indique-moi ton nom. » – « Et pourquoi, dit-il, me demandes-tu mon nom ? » Là même, il le bénit. Jacob appela ce lieu Peniel – c’est-à-dire Face-de-Dieu – car « j’ai vu Dieu face à face et ma vie a été sauve ».
    Genèse 32, 25-31.
     
    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-01-25-Chemin-difficile.jpgNe me laisse pas en paix, Seigneur
    tant que je ne laisserai pas un espace à l'attente
    tant que le manque ne m'aura pas évidée
    de mes vaines satisfactions
    tant que je n'aurai pas appris à sonder le vide
    d'une vie sans ta Parole

    Ne me laisse pas en paix, Seigneur
    tant que je n'aurai pas fouillé chaque recoin de ma vie
    en quête d'une trace de toi, d'un indice, d'une croix
    tant que je n'aurai pas connu l'élan de te connaître

    Ne me laisse pas en paix avant d'avoir pu voir
    tout mon être s'incliner au seul frémissement
    de l'air de ton approche
    Et qu'à l'heure de ma mort je parte sans regret
    rassasiée de ma quête,
    infiniment bénie d'avoir su te chercher

    Marion Muller-Colard dans « Éclats d'Évangile »

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour l'admirable diversité des dons et des charismes, l'action de l'Esprit-Saint dans les diverses Églises, le reflet de ta lumière sur chaque visage humain, la réconciliation parfaite et la plénitude de la communion à laquelle tu nous destines.

    Seigneur, devant toi : P., M. et sa santé, F., T., sœur M.-P. sur son chemin d'éternité, M., F., T., un frère de Communion Béthanie et sa santé, l'unité de l'Église, la tiédeur de nos prières, la lenteur de nos éveils, notre indifférence à nos sœurs, à nos frères des diverses Églises, notre ignorance des richesses de chacun, l'offense de nos divisions.

  • Pause méditation du 22 janvier 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle... » Mc 1,15
    « Il vit Simon et son frère André...C'étaient des pêcheurs... » Mc 1,16
    « Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes... » Mc 1,17


    2018-01-22-Pêcheur-sur-le-lac.jpgMe reconnaître pécheur, mais pécheur pardonné, appelé à devenir pêcheur d'hommes...d'autres pécheurs...mes semblables en humanité... !
    Oui, croyons à la Bonne Nouvelle de la Miséricorde divine, inconditionnelle et infinie.

    « Si je vis, je vais écouter ce qui est sur le cœur de beaucoup, je vais écourter pour qu'ils deviennent libres avec eux-mêmes. Qu'ils acceptent les limites qui sont à l'intérieur de chaque être humain, et qu'ils acceptent aussi les dons uniques, spécifiques dont ils vivront...Car en tout homme il y a l'image de Dieu. » Frère Roger de Taizé

    « Pour aimer sincèrement et simplement, nous devons avant tout vaincre la peur de ne pas être aimé...Travail difficile, qui demande tout une vie d'humilité sincère...Accepter de n'être pas ce que nous voudrions être...Confiant en l'infinie et inépuisable Miséricorde de Dieu... » Thomas Merton

    « Toute vie peut devenir prophétique si la personne ne s'érige pas en modèle de vie impeccable, mais devient toujours davantage un pécheur pardonné. C'est seulement quand on se réconcilie en vérité avec ses limites que l'on peut verser sur les blessures des autres l'huile de la compassion plutôt que le sel du jugement. » Michael Davide Semeraro

    « Bonne pêche en eau trouble... !»

    Isabelle M. (La péêcheresse !)

  • Pause prière - pause regard du 18 janvier 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    [Jésus dit :] « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps. »
    Matthieu 28, 20b.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-01-19-amandier-au-printemps.jpgToi, le Dieu vivant,
    ton Esprit repose sur chacun de nous et,
    tout comme l’amandier au printemps se met à fleurir,
    tu fais fleurir jusqu’à nos déserts intérieurs.

    Toi, le Christ,
    par ta continuelle présence de Ressuscité,
    tu nous offres une source où puiser
    tout le sens de notre existence.
    Et notre existence prend son sens dans le don de soi.
    Quand nous t’oublions, nous continuons à t’aimer.
    Nos cœurs, nos esprits, nos corps,
    sont comme des terres assoiffées de toi.
    Et la soif de ta présence nous éclaire,
    même quand pèse sur nous la croix des épreuves.
    Puisant en toi la force de pardonner toujours,
    Nous connaissons déjà sur la Terre,
    le début de notre résurrection.

    Alors nos cœurs osent te dire :
    toi, le Christ, le ressuscité,
    tu nous aimes à ce point
    que ta présence ne s’en ira jamais.

    Frère Roger de Taizé

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour
    la beauté de tes sœurs, de tes frères,
    la beauté de ton Église,
    la beauté de la fraternité en actes et en vérité,
    la beauté de l'unité déjà là et encore à venir,
    la beauté, la gratuité de ton dessein d'amour : ton Esprit-Saint offre à tous, d'une façon que tu connais, la possibilité d'être associés au Mystère pascal (cf. le Concile Vatican II).

    Seigneur, devant toi : M. et sa santé, B., S., M., M., F., J., S., F., nos ami(es) et sœurs A., V., L., l'unité de ton Église, nos pasteurs, le pape François en voyage apostolique en Amérique latine, l'archimandrite Placide, pont entre Orient et Occident, sur son chemin d'éternité.

  • Pause méditation du 15 janvier 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Le sacré, l'amour, la bienveillance

    2018-01-15-Sacré.jpg« La vie nous appelle à être des gardiens du sacré dans la création.
    N'oublions pas le langage de l'âme.
    Le mystère, la beauté et le sacré font partie de ce qui est naturel, de ce qui est pleinement vivant.
    Revenons à ces simples valeurs humaines que sont l'amour et la bienveillance pour la terre, pour tout le vivant, pour nos sœurs et nos frères.
    Quand l'âme est présente les miracles peuvent se produire, les prières peuvent être exaucées.
    L'amour est la plus grande force de la création. »

    Jésus ne cesse de nous le dire, les évangiles de nous le rappeler.

    « Aimons-nous les uns les autres, comme le Christ nous l'a montré. Aimons notre Père de tout notre cœur. »

    Texte tiré, inspiré, d'un article de la revue sources n° 39.
    Elisabeth L.

  • Pause prière - pause regard du 11 janvier 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Le SEIGNEUR Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant.
    Genèse 2,7

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-01-11-bel-homme.jpgDevant toi, Seigneur, je reconnais le prodige, l’être étonnant que je suis !

    C’est toi qui m’as tissé dans le ventre de ma mère.
    Pendant neuf mois, tu m’as brodé dans le secret.
    Tu as composé mon corps comme une subtile symphonie,
    Jour et nuit, concert non-stop pour toi !
    Le plus puissant ordinateur n’égalera jamais l’ingéniosité de mon cerveau.
    Tu m’as donné des yeux pour admirer la mer, le sourire d’un enfant,
    Des oreilles pour la musique, pour les hommes et les femmes dans l’épreuve,
    Une bouche pour la nourriture, pour dire du bien et te bénir, pour embrasser,
    Pour chanter et consoler, pour me taire aussi !
    Des mains pour donner, pour accueillir, des doigts pour caresser et dessiner,
    Des pieds pour me tenir debout, pour courir, sentir la terre.
    Chaque pas que je fais me rapproche de toi….
    Viendras-tu m’accueillir ?
    Et puis, pardon…pour toutes mes fausses notes !

    Jo Akepsimas

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour les gestes, les actes de solidarité qui se sont exprimés lors des fêtes de la Nativité, la générosité des enfants, des jeunes, les rencontres intergénérationnelles, les réconciliations, les dialogues, ta paix dans nos familles, dans nos communautés, le rassemblement européen à Bâle avec la communauté de Taizé.

    Seigneur, devant toi : G. et sa santé, Y.-M., F., R., S., M., le temps de prière de notre Communion Béthanie à Paris, père M., A., A., nos sœurs diaconesses de Reuilly, M. et sa santé, F., D., F. sur son chemin d'éternité, R., les personnes homosensibles en Tchétchénie, au Maroc et en Égypte.

  • Pause méditation du 8 janvier 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Nous reprenons nos pauses méditation et nous vous envoyons nos vœux en Celui qui nous rassemble : Jésus-Christ.

    2018-01-08-Au-long-du-jour.jpg« Au long du jour, le Seigneur m'envoie son amour ;
    et la nuit, son chant est avec moi, prière au Dieu de ma vie. »
    Psaume 41, 9

    Ta présence, Seigneur, douce, discrète, dans ma vie.
    Je n’y suis pas toujours attentive. Parfois, je n’en ai pas conscience. Je suis comme l’aveugle sur le chemin. Tu attends que je recouvre la vue.
    Et pourtant, Tu es là. Tu te manifestes par des signes de toutes sortes. Tu es sans cesse à mes côtés. Le jour, au travers de mes rencontres, des êtres et des choses qui m’entourent, toute la création.
    La nuit, dans mes obscurités, mes ténèbres, Tu es là bienveillant. Quand je n’en peux plus, c’est Toi qui me portes.
    Tant d’amour Seigneur ! Je te remercie, Ô Dieu d’Amour, de tout mon cœur!

    Elisabeth S.

  • Invitation pour une conférence de Jean-Michel le 1er février 2018

    2018-02-01-Conférence-de-Jean-Michel-à-Créteil.jpgNotre Communion Béthanie vous invite à cette veillée organisée par le groupe "Se Parler" du diocèse de Créteil.

    Vous êtes tous les bienvenus physiquement ou par le cœur et la prière.

    Les détails sont sur l'affiche.

     

  • Pause prière - pause regard du 4 janvier

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Yahweh dit à Abram: « Va-t-en de ton pays, de ta famille et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai… »
    Genèse 12, 1

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    Va vers toi-même

    2018-01-03-Va-vers-toi-même.jpgVa vers toi-même.
    Étonne-toi de toi.
    Accueille la polyphonie qui t'habite.
    Les couleurs de ta palette
    sont plus nombreuses que tu ne l'imagines.

    Réveille les lumières de ton vitrail intérieur.
    As-tu déjà contemplé un vitrail de près ?
    Vu de l'extérieur,
    il paraît un peu gris et triste.
    Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans la maison.
    Et s'asseoir.

    Pas seulement un jour, une fois.
    S'asseoir souvent, quelques minutes,
    mais à des heures différentes,
    quand il fait beau soleil,
    quand il fait pluie,
    par temps de neige ou de brouillard.

    Quelle vie, un vitrail !
    À chaque saison du jour une lumière nouvelle.
    Assieds-toi près de toi, respire un bon coup,
    laisse un peu de souffle t'envahir,
    et dis-toi que le premier vitrail,
    c'est toi.

    Gabriel Ringlet

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour
    le don de la foi, de l'espérance, de la charité,
    le don de la rencontre gratuite avec toi,
    le don de la rencontre avec nos proches,
    le don de la rencontre imprévue,
    le don de la rencontre qui nous déplace, qui nous transforme de l'intérieur.

    Seigneur, devant toi : S. et sa santé, E., O. sur son chemin d'éternité, P., C., G., E., G., W., nos ami(es) du Refuge, notre sœur en alliance C., C. et ses proches, Sœur N., nos sœurs carmélites de saint Joseph, les migrants, les personnes et les associations qui ouvrent des chemins d'accueil.

  • Vœux 2018 : Voix de fin silence

    Cher·es membres et ami·es de la Communion Béthanie,

    Combien furent grande ma surprise et profonde mon émotion lorsque, il y a quelques jours, Jean-Michel m’a demandé de vous adresser quelques lignes à l’occasion de la Nouvelle Année.

    2018-01-01-Elie.jpgQue pourrais-je, donc, vous dire qui sortirait des traditionnels vœux que nous avons l’habitude de nous adresser mutuellement en cette période de fête ? Certes il est juste et bon de souhaiter le meilleur à tous ceux et à toutes celles qui nous sont cher·es ou que nous côtoyons et de prendre, pour nous-mêmes, quelques résolutions pour aborder au mieux l’avenir qui s’ouvre devant nous.

    Mais, aujourd’hui, j’aimerais, plutôt, nous inviter, tous et toutes, à la disponibilité et à l’écoute de cette « Voix de fin silence » qui vient frapper à la porte de nos cœurs en chacun des évènements, heureux ou malheureux, qui jalonnent notre vie, et de cette « Présence invisible » qui se reflète dans le visage de chaque personne, sympathique ou non, que nous rencontrons. En effet, si les évènements et les rencontres que nous pouvons faire semblent être, si souvent, nos maîtres, en cela que nous ne les choisissons pas toujours et qu’ils peuvent durablement influencer le cours de nos existences respectives, ils n’en sont pas moins autant de passages et de visitations du divin dans notre quotidien.

    Dès lors, comme nous y invite St Paul, apprenons à rendre grâce à Dieu en toute circonstance, et, comme le recommandait si justement Chiara Lubich, fondatrice du Mouvement des Focolari, dans l’une de ses méditations, à être en capacité de faire « qu’aucune de nos rencontres ne soit vaine ! »

    Bonne et Sainte Année 2018 !

    Bernard Geoffroy

     

  • Pause prière - pause regard du 28 décembre 2017

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire,
    cette gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père.
    Jean 1, 14

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-01-28-Noël.jpgDieu devient homme,
    le Puissant devient un enfant,
    un enfant de la terre humaine.
    Dieu fait cause commune
    avec les habitants de la terre :
    il est avec eux,
    il est comme eux,
    il reste avec eux.
    C'est NÖEL :
    le créateur s'unit à sa création !

    Dieu se lie solidement à l'humanité
    pour la vie, pour la mort.
    Indissolublement lié.
    A jamais une seule chair,
    un seul cœur avec nous
    et en nous pour toujours.
    C'est NÖEL :
    Dieu s'unit à l'humanité.

    À Bethléem, Dieu se lie à la terre des hommes,
    à l'espace
    où ils développent leurs guerres et leurs paix,
    leurs incertitudes et leurs rêves.
    Désormais Dieu est présent
    en tous les endroits,
    dans les étables,
    dans les caves et dans les trous de bombe,
    dans tous les lieux de bonheur et d'amour,
    dans tous les lieux d'habitation
    et dans tous les camps
    où les hommes tentent de vivre,
    de préserver leur liberté
    et de sauver les uns et les autres.
    c'est NÖEL :
    Dieu s'unit à la terre humaine !

    Charles Singer

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour le sens de l'univers, le sens de l'histoire, le sens de nos histoires, le sens du temps chronos, le sens du temps kairos, le sens du temps aiôn, l'année 2017 qui s'achève, l'année 2018 qui débute, toi, l'alpha et l'oméga.

    Seigneur, devant toi : H., R. et sa santé, D. et P., J., C. et M., J.-C. sur son chemin d'éternité, L., C., M. et sa santé, F., A., B., G., frère Aloïs, nos frères de la communauté œcuménique de Taizé, la rencontre européenne de jeunes à Bâle, la paix, la réconciliation dans notre monde.