Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COMMUNION BÉTHANIE - Page 5

  • Pause prière - pause regard du 10 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Donc le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu.
    Quant à eux, ils partirent prêcher partout : le Seigneur agissait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

    Marc 16,19-20

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-05-10-Ascension.jpgLe soleil s’est levé
    du froid tombeau de pierre,
    la vie est apparue
    à l’aube de Pâques,
    jour de fête et de joie.
    Exultons depuis la nuée :
    Christ, tu es monté aux cieux,
    inonde-nous de ta lumière.

    L’amour est redonné
    à la fraction du pain,
    l’avenir dans nos mains
    pour la vie du monde.
    Béni soit le Premier-né
    qui endosse notre passé :
    Christ, tu es assis à la droite du Père,
    envoie sur nous la force de ton Esprit.

    Allons sur les chemins
    au-devant du Vivant
    qui a vaincu la mort,
    libéré nos corps.
    Que nos cœurs s’unissent
    dans ce printemps glorieux :
    Christ, tu es toujours avec nous,
    aide-nous à demeurer dans ton amour.

    Jacques Gauthier

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    ta Parole plus douce que le miel,
    ta Parole plus forte que le rocher,
    ta Parole, brise ou éclat du tonnerre,
    ta Parole par laquelle nous passons de nos ténèbres à ton admirable lumière,
    ta Parole que rien n'arrête.

    Seigneur, devant toi : la retraite du Carrefour des Chrétiens Inclusifs à Strasbourg, la paix, la réconciliation en République Centrafricaine, la Somalie sous des pluies diluviennes, la rencontre-témoignage « La foi au risque de l'homosexualité » avec L.-M. Z., une membre du B. H. et notre frère prieur à Montpellier, S., A., S., A., P., S., père abbé C. sa santé et sa communauté de l'Abbaye d'A. G., C., V., M., K. et sa famille, S., M. et sa santé, A

  • Pause méditation du 7 mai 2018

    Les premiers lundis du mois, nous entrerons dans la poésie de notre frère Philippe.
    Les autres lundis, nous continuerons sur le thème « Humilité – douceur du Christ. »

    2018-05-07-Poésie.jpg

    -22-

    J'écoute … au fond du Silence …
    comme une Voix qui me prie :
    « Regarde … toujours en toi la Vie se renouvelle,
    rien ne peut La décourager …
    Et quand tu penses avoir tout perdu,
    tu es encore là pour l'accueillir …
    Car les vagues de la mer meurent
    et renaissent sans cesse...

    C'est Moi qui patiemment t'ai façonné(e),
    qui vis en toi au rythme de ton cœur …
    Ne sois donc pas effrayé(e) par les remous :
    accepte d'être éprouvé(e),
    parfois même rompu(e), brisé(e) ...

    Embarqué avec vous dans cette étrange aventure,
    laissez-Moi vous rejoindre et vous rassurer,
    vous relever quand tout semble perdu …
    Elle est forte, agissante, ma Bonté !
    C'est l'heure de la joie et de la gratitude :
    vous êtes libres et pardonnés !

    Laissez-Moi seulement continuer mon ouvrage,
    travailler dans l'obscur de vos cœurs,
    prendre sur Moi tout ce qui vous accable !
    pour que Mon amour en vous porte du fruit,
    un fruit qui ne passera pas !

    Philippe

  • Pause prière - pause regard du 3 mai 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    [Jésus] leur dit : « Quand vous priez, dites : Père, fais connaître à tous qui tu es, fais venir ton Règne, donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour, pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous, et ne nous conduis pas dans la tentation. »

    Luc 11,2-4

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

     

    2018-05-03-Prière.jpgNotre Père et notre Mère,
    qui es dans la rue,
    dans notre vie quotidienne,
    partout dans nos luttes,
    Que ton nom et ton message soient reconnus,
    Que justice soit faite !

    Que le partage soit vécu
    Comme Tu nous l'as montré
    Que tous les exploités d'ici et d’ailleurs
    Aient du pain,
    Que tous les opprimés vivent dans la dignité

    Donne-nous la force de continuer
    Ce que tu as commencé
    Montre-nous à construire une société nouvelle
    Dans laquelle les femmes et les hommes
    vivent de nouveaux rapports sociaux.

    Délivre-nous de notre suffisance
    Et de toute notre soif de pouvoir.
    Que nos mains continuent la pratique de Jésus
    Dans les gestes de partage et de solidarité
    Que le regard de Jésus nous aide
    à dépasser nos frontières !

    Donne-nous le courage de résister à l'attrait
    De l'argent et de tout privilège.
    Donne-nous la force de résister à la société de consommation
    Et à ses fausses sécurités.
    Arme-nous d'une sécurité à toute épreuve.

    Amen !

     

    0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour
    le pain de la rencontre,
    le pain du partage avec l'étranger,
    le pain de ta Parole toujours inédite,
    le pain rompu de la Cène où ta présence étincelle,
    le pain de ce chant d'Église, d'un autre âge!!, et pourtant toujours si actuel :
    « Laisserons-nous à notre table, un peu de place à l'étranger? Trouvera-t-il, quand il viendra, un peu de pain et d'amitié ? »

    Seigneur, devant toi : S., A. et sa santé, J., A. (18 ans) sur son chemin d'éternité, L., père N., nos frères et amis Philippe en leur fête, G., A., S., M., frère B., les personnes migrantes qui frappent à notre porte..., notre cœur de pierre appelé à devenir, par ta grâce, un cœur de chair.

  • Pause méditation du 30 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.


    Enfin !
    2018-04-30-Chalais-en-hiver.jpgCinq jours de retraite pour « me laisser rencontrer par le Christ ».
    Je me voulais sans attente, ouverte, etc.
    Lui m'attendait au coin du bois pour m'emmener là où inconsciemment je ne voulais pas aller.
    Je suis passée par de sacré couleurs et l'envie de me sauver !
    Il était toujours là à m'ouvrir les bras mais j'enrageais, ne voyant rien.
    Je l'ai « engueulé ».

    D'un seul coup j'ai tout abandonné, me libérant du carcan qui m'étouffait.

    Chemin lumineux. Il m'a pris la main qu'il tenait déjà !
    Je l'ai enfin regardé vivre, mettant mes pas dans les siens, mon souffle accordé au sien.
    Il vivait vraiment en moi…. Enfin !

     

    Elisabeth L.

  • Pause prière - pause regard du 26 avril 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Daniel prit la parole et dit: « Que le nom de Dieu soit béni d'éternité en éternité! Car à lui appartiennent la sagesse et la puissance. C'est lui qui modifie les temps et les époques, qui tour à tour renverse les rois et élève les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui savent comprendre.

    Daniel 2,20-21

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    Le temps de Dieu

    2018-04-26-Le-temps-de-Dieu.jpgLe temps de Dieu n’est pas celui des lassitudes. Il n’est pas non plus celui des « âmes habituées » que dénonçait Charles Péguy. C’est plutôt celui qui sait faire jouer ensemble le long cours des fidélités du quotidien, des enfouissements et des mûrissements, avec l’irruption de la nouveauté – parfois surprenante - celle d’une rencontre et d’une parole qui font passer d’une étape à une autre.

    Le temps de Dieu se conjugue au présent, se méfiant des retours sur images d’un passé parfois obsédant, regretté ou culpabilisateur… sur lequel le diable joue sa plus belle mélodie.

    Le temps de Dieu est ici et maintenant. Dans cet accueil de l’instant, dans ce qu’on y met comme vérité de nous-mêmes, comme consentement au réel, comme seul lieu véritable de l’Espérance. C’est ici et maintenant qu’il nous parle et nous accompagne. Laissant aux impatients et aux inquiets la course dans un avenir imaginaire et fantasmé.

    Le temps de Dieu est celui des possibles qui refuse que les choses soient écrites à l’avance et ne craint pas le bouleversement des habitudes.

    Le temps de Dieu supporte tous nos états. Nos peurs, nos hésitations, nos fragilités, nos fatigues, nos emportements, nos désirs, nos projets et nos deuils…. Il se met au diapason de nos rythmes, la lenteur des petits pas comme la fougue de certains empressements, pour encourager les uns et ajuster les autres.

    Le temps de Dieu précède autant qu’il accompagne. Il ferme la marche autant qu’il la suscite, accueillant la vérité du passé et préparant l’avenir…

    P. François Boëdec, s.j.

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour C. (15 ans) qui, après une rencontre dans un foyer de l'Arche de Jean Vanier écrit : « Ce soir, j'ai grandi », L. (16 ans) qui, une fois par semaine vit des maraudes avec l'association Jeunesse s'engage, A. (17 ans) qui, en pleine orientation scolaire écrit : « Il me reste à avancer, vers où? Le fait d'errer me plaît par l'inattendu qu'il offre », les enfants, les adolescents, les jeunes, visages de ton éternelle jeunesse et appel à retrouver la jeunesse de notre cœur.

    Seigneur, devant toi : le pape François, la préparation spirituelle du Synode des jeunes, à Rome, en octobre prochain, les mouvements au service de la jeunesse, le mouvement interconvictionel des jeunes Coexister, les enfants maltraités, humiliés, les jeunes personnes homosensibles et transgenres du monde entier, nos frères de la communauté œcuménique de Taizé, K., C., J., R., Père A. en son chemin d'éternité, I., O., E., C., L., A., C., la fécondité du dialogue intergénérationnel.

  • Pause méditation du 23 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2018-04-23-Saint-Guilheim-le-désert.jpg« Confiance mon fils, tes péchés sont pardonnés... » (Mt 9,2)

    Humilité du pécheur repenti…
    Douceur, tendresse d’un Dieu de Miséricorde qui pardonne, relève et remet en marche…
    Pécheur, mais pécheur pardonné...Si je consens humblement, à travers une juste estime de soi, à accueillir ce pardon offert gratuitement.

    « Lève-toi et marche... » (Mt 9,5)

    « Un saint est un pécheur qui cherche à s’améliorer » (N. Mandela)

    Viens nous libérer Seigneur de tout ce qui entrave notre marche vers la sainteté...Oui, laissons Dieu arracher le « chiendent » de nos vies et en toute confiance marchons humblement avec ce Dieu de Tendresse.
    Et si ce « chiendent », cette « paralysie » à éradiquer, c’était une invitation plus spécialement pour nous personnes homos-sensibles ou transgenres à davantage d’humilité et de douceur.
    Un appel à accueillir et offrir fragilités et tendresse ?
    Un appel à nous laisser « Transfigurer »… à « Ressusciter d’entre les morts » ? (Mc 9, 2-10)
    Et ainsi devenir témoin du Christ ressuscité et du pardon des péchés offert à tou(te)s. (Mt 24,46-47)

    En Marche, va et deviens !

    Isabelle M. (La boiteuse !)

     

  • Pause prière - pause regard du 19 avril 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Voici, je me tiens à la porte et je frappe.
    Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte,
    j’entrerai chez lui et je prendrai la cène avec lui et lui avec moi.

    Apocalypse 3,20

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2017-04-19-l'homme.jpgDieu nous a créés pour devenir des créateurs.
    Nous devons nous libérer de la pesanteur des déterminismes
    pour devenir le sanctuaire de la lumière et de l'amour.

    Telle est le mystère de la transfiguration chrétienne,
    qui est un mystère d'intériorisation,
    de personnalisation, de divinisation.

    Il s'agit de devenir véritablement un « homme »
    dont l'espace intérieur est devenu assez grand
    pour accueillir la vie même de Dieu.

    Et accueillir Dieu, c'est devenir un vivant qui possède en lui tout l'univers.
    L'immortalité n'est pas ce qui arrive après la mort,
    elle advient, aujourd'hui et maintenant,
    chaque fois que l'homme se dépasse pour aimer.

    C'est chaque jour que nous « immortalisons » notre vie.
    C'est chaque jour que nous ressuscitons un peu plus.

    P. Michel Hubaut, franciscain


    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour
    les sources et les fontaines,
    les ruisseaux et les grands fleuves,
    les lacs, les mers et les océans,
    la pluie, la neige...
    l'eau « si chaste et si disponible » comme le chante saint François d'Assise.

    Seigneur, devant toi W. dans son parcours de discernement, notre frère M.-S., en sa fête, sœur C., D., S., A., J., M., Frère Aloïs, nos frères de la communauté œcuménique de Taizé, la paix en Syrie, au Proche et au Moyen-Orient.

  • Artisans de Paix – Podcast dès le 13 avril 2018

    Chères amies, Chers amis,

    Vous souvenez-vous du message vidéo de Cyril du 18 janvier ?

    Artisans-de-Paix.jpgEh bien, oui  la collaboration entre Jean-Michel, notre prieur, et Cyril s’intensifie.
    Ils nous proposent chaque semaine un entretien audio. Vous pouvez écouter le premier épisode en cliquant sur Artisans de Paix - Podcast.
     
    Vous pourrez, ensuite, vous inscrire pour suivre les nouveaux épisodes.
    Un essai vaut la peine.
    Vous trouverez sur notre blog, dans l’entête - ci-dessus -  une nouvelle rubrique « Podcast » qui vous permettra d’accéder à cette information… et de la partager.
    Ce message s’adresse aux jeunes de 7 à 77 ans (et plus) !

    Je vous invite à prier pour nos deux amis et pour leurs témoignages.

    Avec mes amitiés fraternelles,
    Sacha

  • Pause méditation du 16 avril 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2018-04-16-St-Guilheim.jpgLe sacré, l'amour, la bienveillance

    « La vie nous appelle à être des gardiens du sacré dans la création.
    N'oublions pas le langage de l'âme.
    Le mystère, la beauté et le sacré font partie de ce qui est naturel, de ce qui est pleinement vivant.
    Revenons à ces simples valeurs humaines que sont l'amour et la bienveillance pour la terre, pour tout le vivant, pour nos sœurs et nos frères.
    Quand l'âme est présente les miracles peuvent se produire, les prières peuvent être exaucées.
    L'amour est la plus grande force de la création »

    Jésus ne cesse de nous le dire, les évangiles de nous le rappeler :
    « Aimons-nous les uns les autres, comme le Christ nous l'a montré. Aimons notre Père de tout notre cœur. »

    Texte tiré, inspiré, d'un article de la revue sources n° 39
    Elisabeth L.

     

     

  • Un livre : « Chrétiens homosexuels en couple, un chemin légitime d'espérance ».

    Chers toutes et tous,

    Je me permets de vous inviter à lire l'ouvrage de notre ami Michel Anquetil :

    Chrétiens-homosexuels-en-couple,-un-chemin-légitime-d'espérance.jpg« Chrétiens homosexuels en couple, un chemin légitime d'espérance »
    Edition : EDILIVRE

    Cet essai propose la vie de couple comme un choix possible, moralement légitime et exigeant, ouvert à la joie et à l'espérance chrétienne du salut.

    Merci à Michel pour ce remarquable et limpide travail.

    Nous prions pour la fécondité de ce livre.
    Nous prions pour son auteur et pour son compagnon, ami, lui aussi, de notre Communion Béthanie.

    Avec vous, dans l'humble quotidien. Là où résonne le mieux, me semble-t-il, l'alléluia pascal.

    Votre frère, Jean-Michel+, prieur de la Communion Béthanie