Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pause méditation du lundi 16 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2017-00-10-Pause-méditation.jpg

    Pause méditation,
    Pause pour respirer,
    Fermer les yeux.


    Chaque jour, je m’oublie et me détache de ce qui m’appartient ;
    Car ce qui m’appartient vraiment est plus grand que ce que j’ai déjà.

    Je m’oublie pour mieux m’accueillir ; mieux accueillir mes colères, mes méconnaissances, mes faiblesses, mon orgueil ;
    Je m’oublie pour mieux m’ouvrir au monde ; mieux m’ouvrir à ses colères, ses ignorances, ses divisions, son orgueil ;

    C’est ma foi car elle apporte la confiance et le bonheur et le risque de la rencontre ;
    C’est ma croix car elle demande patience, humilité… silence parfois.

    Seigneur ! Que ton silence est éloquent !

    Céline W.

     

     

  • Pause prière - pause regard du 11 octobre 2017

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Dans la prière, « les images que nous nous faisons de Dieu se brisent, se purifient, se convertissent. La prière, c’est la recherche d’une rencontre entre deux libertés, la nôtre et celle de Dieu » Matthias Wirz

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2017-10-11-Béatitudes.jpgHeureux les pauvres pas les fauchés
    Mais ceux dont le cœur est libre.
    Heureux ceux qui pleurent, pas ceux qui pleurnichent
    Mais ceux qui crient.
    Heureux les doux, pas les mous
    Mais les patients et les tolérants.
    Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, pas ceux qui braillent
    Mais ceux qui luttent.
    Heureux les miséricordieux, pas ceux qui oublient
    Mais ceux qui pardonnent.
    Heureux les cœurs purs, pas ceux qui font les anges
    Mais ceux dont la vie est transparente.
    Heureux les pacifiques, pas ceux qui éludent les conflits
    Mais ceux qui les affrontent.
    Heureux les persécutés pour la justice, non parce qu’ils souffrent
    Mais parce qu’ils aiment.

    Pierre Jacob

     

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour M., notre sœur franciscaine en alliance qui fête ce dimanche 15 octobre le jubilé d'or de sa profession religieuse, sa belle fidélité, sa fécondité que toi seul connaît, ses sœurs franciscaines qui témoignent de ton attention aux plus pauvres dans l'humble quotidien, le charisme toujours vivant de François d'Assise dans le monde, l'Église d'aujourd'hui, la beauté de tout être reflet de ta beauté.

    Seigneur, devant toi : C., N. sur son chemin d'éternité, D. et sa famille, G. sur son chemin d'éternité et A. son mari, P. et F., S. et L., C. sur son chemin d'éternité et sa famille très éprouvée et N. ainsi que A. son fils, notre ami L., C. et sa famille, notre mère B., notre sœur en alliance M.-L., nos sœurs et frères du Carmel en cette fête de Thérèse d'Avila, la paix et la réconciliation dans notre monde et dans nos Églises.

  • Pause méditation du lundi 9 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    2017-00-10-Pause-méditation.jpg« Puis il la donna en fermage à des vignerons... » (Mt 21,33)
    « La pierre qu'on rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire.... » (Mt 21,42)


    Que fais-je de mes talents, charismes...richesses... ?
    Mais aussi de mes fragilités, limites, différences....pauvretés... ?
    Suis-je persuadé(e) qu'accueillies humblement, elles peuvent elles aussi porter du fruit... ?
    Vais-je les nier, les rejeter ou en faire des Pierres d'Angle... ?

    « C'est pourquoi j'accepte...pour le Christ les faiblesses... car, lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort » (2Cor 12,10)

    « Ô homme, marche humblement avec ton Dieu... » (d’après Michée 6,8)

    Isabelle M.

  • Pause prière - pause regard du 5 octobre 2017

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.
     
    C’est en ce rendez-vous humble et fidèle que Dieu nous espère
    Priant lui-même pour que grandisse sans cesse notre amour.
     
    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2017-10-05-Wanir-Welepane-1.jpgQemek ou « visage multiforme »

    Quand tes pieds foulent la terre,
    Quand tu entres dans une maison,
    Devant un chef, un vieux, une femme
    Ou devant un jeune,
    Donne ton « Qemek-visage »
    Qui est ton geste coutumier.
    Dans la coutume kanake,
    Le « Qemek » est un geste sacré
    Qui concrétise les liens profonds
    Des hommes dans la vie communautaire.
    Il est le signe de présence
    Et de joie dans la rencontre,
    Signe d’humilité et de respect
    De l’autre et du lieu
    où l’on se trouve.
    Il est encore un signe
    Qui demande une parole
    Ou qui précède un travail
    Ou une invitation à la fête …
    Le « Qemek » est la clé
    Qui ouvre la porte de la parole
    Pour recevoir et accueillir
    Celui qui arrive.
    Quand la parole et le signe
    De l’accueil sont donnés,
    L’esprit de la terre,
    Témoin invisible, voit les hommes
    Et écoute les paroles d’accueil,
    Alors le visiteur devient
    Comme quelqu’un du pays
    Il fait partie désormais de la maison
    Jusqu’à son prochain départ,
    Il est protégé des hommes
    Et des mauvais esprits …
    S’il vient demander l’hospitalité
    Et qu’il n’a pas de « Qemek »
    Parce qu’il n’a rien à offrir, il est toujours accueilli dans la case.
    Si un jour tu fais un « Qemek »,
    Ne sois pas hypocrite,
    Ne le fais pas par habitude
    Pour te montrer devant les autres,
    Si tu le fais,
    Réfléchis d’abord à sa signification,
    Et si tu l’ignores,
    Demande à ceux qui le connaissent, et si tu ne veux pas savoir, je te conseille : « Ne le fais pas ! »
    Même si les gens
    Vont te voir un peu de travers.
    Parce que sinon ton « Qemek »
    Sera comme du vernis sur du bois pourri,
    C’est joli,
    Mais ton « Qemek » cachera ton cœur vide,
    Ton geste coutumier sera creux
    Comme un bidon
    Et l’esprit de la terre
    Se moquera de toi
    Et te prendra pour un singe sérieux …
    2017-10-05-Wanir-Welepane-2.jpgSais-tu qu’au moment
    Où Dieu a foulé de ses pieds notre terre
    Même si c’est lui
    Qui l’a créée,
    Il nous a fait un « Qemek ».
    Il est venu comme un étranger,
    Il a pris un visage d’homme,
    Il s’est fait homme
    Et il a vécu comme un homme.
    Il n’est pas venu comme un voleur
    Ni comme un diable,
    Voilant le visage
    Mais il s’est montré
    À travers ce « Qemek »
    Dans le visage de Jésus-Christ,
    Aux hommes de toutes races
    Pour manifester son amour pour eux.
    Il veut habiter avec et en eux,
    Pour vivre leur vie,
    Souffrir leurs souffrances
    Et partager avec eux les biens éternels.
    Dieu demande à être accueilli
    Chez toi et en toi,
    Acceptes-tu son « Qemek » ?
    Sais-tu qu’aujourd’hui
    Le « Qemek » du Christ se manifeste
    Toujours sous différentes formes
    Dans le monde où nous vivons :
    Dans un regard souffrant, affamé,
    Assoiffé de vie et de paix ;
    Dans un regard d’une femme abandonnée
    Qui se prostitue pour vivre ;
    Dans un regard d’un jeune
    Sans avenir et qui se drogue ;
    Dans un regard d’un ouvrier exploité
    Et mal payé par son patron,
    Dans un regard d’un chômeur alcoolique,
    Dans un regard d’une fille de la nuit, dans un regard d’un prisonnier oublié, dans un regard d’un peuple opprimé
    Qui réclame sa dignité
    Et sa libération …
    Le Christ demande à être accueilli
    Chez toi, en toi,
    Acceptes-tu son « Qemek-visage » multiforme ?

    Texte tiré de « Aux vents des îles », poèmes de Wanir Welepane (Nouvelle Calédonie)

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour la fécondité du weekend au centre spirituel du Châtelard, les gestes de solidarité qui expriment ta présence, le charisme toujours vivant de saint Bruno, dans l'Eglise d'aujourd'hui, nos sœurs et frères en Chartreuse, les ermites qui, dans la solitude aiment notre monde, dans une vie de prière cachée, le nouveau président de « Devenir Un En Christ », les membres de cette association amie.

    Seigneur, devant toi : J., B., M., la famille dominicaine en pèlerinage, D., J.-D., C., A., E., sœur M., B. et sa mère, S., C. et sa famille, D., M. et ses proches, les victimes de la violence à Las Vegas et à Marseille, L. et M. sur leur chemin d'éternité, les familles éprouvées par ces drames.

  • Pause méditation du lundi 2 octobre 2017

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     2017-00-10-Pause-méditation.jpg« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » Matthieu 11, 28-30

     

    Oui Seigneur qu'il est bon de te suivre à chaque instant.
    Oui Seigneur, c'est bien toi qui m'apprend à être douce et humble de cœur.
    Oui Seigneur auprès de toi mon âme se repose.
    Je te rends Grâce pour tous ces clincs-dieux que tu me dévoiles : toi mon Rocher sur lequel je m'appuie.
    Toi qui me fit naître sur la terre à la Saint Léger, patron de tous les anges.
    Bénis sois tu pour ce magnifique cadeau : notre fils Samuel-Lorenzo, Thai Son.
    Oui Seigneur qu'il est bon de te dire : je t'aime de tout mon cœur.

    Votre sœur Loan.