Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pause prière - pause regard du 18 janvier 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    [Jésus dit :] « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps. »
    Matthieu 28, 20b.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-01-19-amandier-au-printemps.jpgToi, le Dieu vivant,
    ton Esprit repose sur chacun de nous et,
    tout comme l’amandier au printemps se met à fleurir,
    tu fais fleurir jusqu’à nos déserts intérieurs.

    Toi, le Christ,
    par ta continuelle présence de Ressuscité,
    tu nous offres une source où puiser
    tout le sens de notre existence.
    Et notre existence prend son sens dans le don de soi.
    Quand nous t’oublions, nous continuons à t’aimer.
    Nos cœurs, nos esprits, nos corps,
    sont comme des terres assoiffées de toi.
    Et la soif de ta présence nous éclaire,
    même quand pèse sur nous la croix des épreuves.
    Puisant en toi la force de pardonner toujours,
    Nous connaissons déjà sur la Terre,
    le début de notre résurrection.

    Alors nos cœurs osent te dire :
    toi, le Christ, le ressuscité,
    tu nous aimes à ce point
    que ta présence ne s’en ira jamais.

    Frère Roger de Taizé

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour
    la beauté de tes sœurs, de tes frères,
    la beauté de ton Église,
    la beauté de la fraternité en actes et en vérité,
    la beauté de l'unité déjà là et encore à venir,
    la beauté, la gratuité de ton dessein d'amour : ton Esprit-Saint offre à tous, d'une façon que tu connais, la possibilité d'être associés au Mystère pascal (cf. le Concile Vatican II).

    Seigneur, devant toi : M. et sa santé, B., S., M., M., F., J., S., F., nos ami(es) et sœurs A., V., L., l'unité de ton Église, nos pasteurs, le pape François en voyage apostolique en Amérique latine, l'archimandrite Placide, pont entre Orient et Occident, sur son chemin d'éternité.

  • Pause méditation du 15 janvier 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Le sacré, l'amour, la bienveillance

    2018-01-15-Sacré.jpg« La vie nous appelle à être des gardiens du sacré dans la création.
    N'oublions pas le langage de l'âme.
    Le mystère, la beauté et le sacré font partie de ce qui est naturel, de ce qui est pleinement vivant.
    Revenons à ces simples valeurs humaines que sont l'amour et la bienveillance pour la terre, pour tout le vivant, pour nos sœurs et nos frères.
    Quand l'âme est présente les miracles peuvent se produire, les prières peuvent être exaucées.
    L'amour est la plus grande force de la création. »

    Jésus ne cesse de nous le dire, les évangiles de nous le rappeler.

    « Aimons-nous les uns les autres, comme le Christ nous l'a montré. Aimons notre Père de tout notre cœur. »

    Texte tiré, inspiré, d'un article de la revue sources n° 39.
    Elisabeth L.

  • Pause prière - pause regard du 11 janvier 2018

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Le SEIGNEUR Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant.
    Genèse 2,7

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2018-01-11-bel-homme.jpgDevant toi, Seigneur, je reconnais le prodige, l’être étonnant que je suis !

    C’est toi qui m’as tissé dans le ventre de ma mère.
    Pendant neuf mois, tu m’as brodé dans le secret.
    Tu as composé mon corps comme une subtile symphonie,
    Jour et nuit, concert non-stop pour toi !
    Le plus puissant ordinateur n’égalera jamais l’ingéniosité de mon cerveau.
    Tu m’as donné des yeux pour admirer la mer, le sourire d’un enfant,
    Des oreilles pour la musique, pour les hommes et les femmes dans l’épreuve,
    Une bouche pour la nourriture, pour dire du bien et te bénir, pour embrasser,
    Pour chanter et consoler, pour me taire aussi !
    Des mains pour donner, pour accueillir, des doigts pour caresser et dessiner,
    Des pieds pour me tenir debout, pour courir, sentir la terre.
    Chaque pas que je fais me rapproche de toi….
    Viendras-tu m’accueillir ?
    Et puis, pardon…pour toutes mes fausses notes !

    Jo Akepsimas

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour les gestes, les actes de solidarité qui se sont exprimés lors des fêtes de la Nativité, la générosité des enfants, des jeunes, les rencontres intergénérationnelles, les réconciliations, les dialogues, ta paix dans nos familles, dans nos communautés, le rassemblement européen à Bâle avec la communauté de Taizé.

    Seigneur, devant toi : G. et sa santé, Y.-M., F., R., S., M., le temps de prière de notre Communion Béthanie à Paris, père M., A., A., nos sœurs diaconesses de Reuilly, M. et sa santé, F., D., F. sur son chemin d'éternité, R., les personnes homosensibles en Tchétchénie, au Maroc et en Égypte.

  • Pause méditation du 8 janvier 2018

    Humilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

    Nous reprenons nos pauses méditation et nous vous envoyons nos vœux en Celui qui nous rassemble : Jésus-Christ.

    2018-01-08-Au-long-du-jour.jpg« Au long du jour, le Seigneur m'envoie son amour ;
    et la nuit, son chant est avec moi, prière au Dieu de ma vie. »
    Psaume 41, 9

    Ta présence, Seigneur, douce, discrète, dans ma vie.
    Je n’y suis pas toujours attentive. Parfois, je n’en ai pas conscience. Je suis comme l’aveugle sur le chemin. Tu attends que je recouvre la vue.
    Et pourtant, Tu es là. Tu te manifestes par des signes de toutes sortes. Tu es sans cesse à mes côtés. Le jour, au travers de mes rencontres, des êtres et des choses qui m’entourent, toute la création.
    La nuit, dans mes obscurités, mes ténèbres, Tu es là bienveillant. Quand je n’en peux plus, c’est Toi qui me portes.
    Tant d’amour Seigneur ! Je te remercie, Ô Dieu d’Amour, de tout mon cœur!

    Elisabeth S.

  • Invitation pour une conférence de Jean-Michel le 1er février 2018

    2018-02-01-Conférence-de-Jean-Michel-à-Créteil.jpgNotre Communion Béthanie vous invite à cette veillée organisée par le groupe "Se Parler" du diocèse de Créteil.

    Vous êtes tous les bienvenus physiquement ou par le cœur et la prière.

    Les détails sont sur l'affiche.

     

  • Pause prière - pause regard du 4 janvier

    La prière est une magnifique respiration…
    Celle d’un cœur qui aime.

    Yahweh dit à Abram: « Va-t-en de ton pays, de ta famille et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai… »
    Genèse 12, 1

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    Va vers toi-même

    2018-01-03-Va-vers-toi-même.jpgVa vers toi-même.
    Étonne-toi de toi.
    Accueille la polyphonie qui t'habite.
    Les couleurs de ta palette
    sont plus nombreuses que tu ne l'imagines.

    Réveille les lumières de ton vitrail intérieur.
    As-tu déjà contemplé un vitrail de près ?
    Vu de l'extérieur,
    il paraît un peu gris et triste.
    Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans la maison.
    Et s'asseoir.

    Pas seulement un jour, une fois.
    S'asseoir souvent, quelques minutes,
    mais à des heures différentes,
    quand il fait beau soleil,
    quand il fait pluie,
    par temps de neige ou de brouillard.

    Quelle vie, un vitrail !
    À chaque saison du jour une lumière nouvelle.
    Assieds-toi près de toi, respire un bon coup,
    laisse un peu de souffle t'envahir,
    et dis-toi que le premier vitrail,
    c'est toi.

    Gabriel Ringlet

    2017-00-09-Nous-prions.jpgSeigneur, nous te louons pour
    le don de la foi, de l'espérance, de la charité,
    le don de la rencontre gratuite avec toi,
    le don de la rencontre avec nos proches,
    le don de la rencontre imprévue,
    le don de la rencontre qui nous déplace, qui nous transforme de l'intérieur.

    Seigneur, devant toi : S. et sa santé, E., O. sur son chemin d'éternité, P., C., G., E., G., W., nos ami(es) du Refuge, notre sœur en alliance C., C. et ses proches, Sœur N., nos sœurs carmélites de saint Joseph, les migrants, les personnes et les associations qui ouvrent des chemins d'accueil.