Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pause méditation lundi 28 septembre 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2015 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    Marie.jpg

    « Demeurez en MA PRESENCE. Pas de clameurs, ni de supplications; restez plutôt là, bien tranquilles, jusqu'à ce que soient consumées vos impuretés et adouci votre caractère, et que vous puissiez repartir fortifiés et purifiés pour œuvrer avec Moi. »

    21 septembre, Vivre par l'Esprit.

  • Pause prière - pause regard du 24 septembre 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________

    L'homme existe, je l'ai rencontré

    J'ai lu quelque part:
    « Dieu existe, je l'ai rencontré ! »
    Ça alors ! Ça m'étonne !
    Que Dieu existe, la question ne se pose pas !
    Mais que quelqu'un l'ai rencontré avant moi,
    voilà qui me surprend !
    Parce que j'ai eu le privilège
    de rencontrer Dieu juste à un moment
    où je doutais de Lui !
    Dans un petit village de Lozère
    abandonné des hommes, il n'y avait plus personne.
    Et, en passant devant la vieille église,
    poussé par je ne sais quel instinct, je suis entré...
    Et là, j'ai été ébloui.... par une lumière
    intense... insoutenable ! C'était Dieu...
    Dieu en personne, Dieu qui priait !
    Je me suis dit: « Qui prie-t-il ?
    Il ne se prie pas Lui-même ?
    Pas Lui, Pas Dieu ! »
    Non ! Il priait l'homme !
    Il me priait, moi ! Il doutait de moi
    comme j'avais douté de Lui.
    Il disait: -O homme! si tu existes,
    un signe de toi!
    J'ai dit: -Mon Dieu je suis là !
    Il a dit: -Miracle !
    Une humaine apparition !
    Je lui ai dit: -Mais mon Dieu...
    comment pouvez-vous douter
    de l'existence de l'homme
    puisque c'est Vous qui l'avez créé ?
    Il m'a dit: -Oui... mais il y a si longtemps
    que je n'en ai pas vu un dans mon église...
    que je me demandais si ce n'était
    pas une vue de l'esprit !
    Je lui ai dit: -Vous voilà rassuré, mon Dieu !
    Il m'a dit: -Oui !
    Je vais pouvoir leur dire là-haut :
    « L'homme existe, je l'ai rencontré ! »

     2015-09-24-Raymond-Devos.jpg

     

     

    Raymond Devos

     

     

    0000-Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour la famille spirituelle du bienheureux père Lataste, notre amie D. et sa famille, nos frères R. et M., nos ami(es) musulmans en cette fête de l'Aïd el Kébir, nos ami(es) juifs en cette fête de Souccoth, une amie de notre Communion confiée à notre prière, F., notre sœur C., nos sœurs en alliance, J., des familles en grande précarité confiées à notre prière, les personnes des communautés qui vivent de la spiritualité de saint Vincent de Paul, A., notre frère B. et son service de la Parole, N., le ministère de paix, de réconciliation du pape François.

     

  • Pause méditation lundi 21 septembre 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2015 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    prier.jpg

    « Ne vous ai-je pas toujours dit de réclamer de Moi de grandes choses? En le faisant vous M'obéissez. Il est bon de se montrer hardi, parfois, dans la prière. »

    15 septembre, Vivre par l'Esprit.

  • Pause prière - pause regard du 17 septembre 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________

    2015-09-17-abeille.jpgSois patient et persévère dans la pratique de la méditation. Au début, contente-toi de n'avancer qu'à tout petits pas. Plus tard, tu auras des jambes qui ne demanderont qu'à courir, ou mieux, des ailes pour voler.
    Contente-toi d'obéir. Ce n'est jamais facile, mais c'est Dieu que nous avons choisi comme notre part. Accepte de n'être encore qu'une petite abeille dans le nid ; bien vite elle deviendra une de ces grandes ouvrières habiles à la fabrication du miel. Reste toujours humble devant Dieu et devant les hommes, dans l'amour. Alors le Seigneur te parlera en vérité et t'enrichira de ses dons.
    Il arrive que les abeilles traversent de grandes distances dans les prés avant de parvenir aux fleurs qu'elles ont choisies ; ensuite, fatiguées mais satisfaites et chargées de pollen, elles rentrent à la ruche pour y accomplir la transformation silencieuse, mais féconde, du nectar des fleurs en nectar de vie. Fais de même : après avoir écouté la Parole, médite-la attentivement, examine ses divers éléments, cherche sa signification profonde. Alors elle te deviendra claire et lumineuse ; elle aura le pouvoir de transformer tes inclinations naturelles en une pure élévation de l'esprit ; et ton cœur sera toujours plus étroitement uni au cœur du Christ.

    Padre PIO


    0000-Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour E. et M. et M.-J. pour leur santé, A. et son ministère, V. et sa famille, notre sœur C., notre ami M. en sa fête, notre sœur M.-L., nos sœurs en alliance, F. et M., nos temps de prière à Lyon, Paris et Montpellier, M. un enfant confié à notre prière, l'accueil de nos sœurs et frères déplacés de leur pays, nos sœurs et frères juifs en ces fêtes, le ministère de paix, de miséricorde de François, notre pape.

  • Pause méditation lundi 14 septembre 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2015 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    goutte.jpg

    « Demeurez en Moi. Vous serez ainsi rendus capables de toujours mieux discerner chez les autres le Moi profond, caché, que j'y vois toujours. Et vous apprendrez l'humilité qui, tout naturellement, vous fera perdre toute envie de juger. »

    11 septembre, Vivre par l'Esprit.

  • Pause prière - pause regard du 10 septembre 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________

    2015-09-10-crucifiés-du-monde-entier.jpgPrier, c’est pénétrer doucement, tranquillement,
    Dans le silence de Dieu,
    Laisser Dieu se donner et me donner son silence,
    Pour que je puisse laisser mon cœur
    battre à l’unisson du sien,
    laisser ma respiration entrer
    Dans la respiration de Dieu,
    Me laisser pénétrer de Sa présence,
    Prendre conscience de plus en plus que
    Dieu est à l’intérieur de moi,
    Non pas, évidemment, pour fuir mes frères,
    Mais pour les porter davantage,
    Car il est vraiment impossible de s’approcher du crucifié
    Sans s’approcher des crucifiés du monde entier.

    JEAN VANNIER


    0000-Prière.jpg
    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour R. en sa fête, en action de grâce pour la rencontre de notre frère prieur avec les dominicaines de Béthanie, les personnes déplacées de leur pays, que notre charité sache inventer pour accueillir, nos sœurs, frères juifs en ces fêtes de Roch Hachana..., notre frère et ami M. en sa fête, D. D. et son ministère, la fondation de notre Communion en Italie, M., J. et sa famille, C., François, notre pape, tous nos pasteurs.

  • [Prieur] J'ai rencontré un ami

    Ce samedi 5 septembre 2015 (fête du bienheureux père Jean-Joseph Lataste), j'ai eu la joie de vivre le 50ième anniversaire de mon baptême à Montferrand-le-Château.
    J'étais invité par nos sœurs dominicaines de Béthanie. http://www.dominicainesdebethanie.org
    Là, j'ai rencontré un ami :

    2015-09-07-Jean-Joseph-LATASTE.jpgJean-Joseph Lataste, frère dominicain, fondateur de la congrégation des dominicaines de Béthanie.

    « L'originalité de sa fondation tient à ce qu'il réunit dans une même communauté de vie contemplative des femmes quel que soit leur passé : le trottoir, la prison ou les meilleurs collèges »  frère Jean-Pierre-Brice Olivier OP

    Depuis 10 ans, notre Communion Béthanie reçoit du père Lataste le charisme de pudeur et de discrétion (cf. notre charte).
    Lors de notre vœu de charité (engagement définitif), avant le rite du lavement des pieds, nous nous engageons à vivre au quotidien cette discrétion.

    « Dans l'évangile, Jésus ne pose jamais de questions à ceux qui viennent à lui. Il n'y a pas d'enquête, pas de curriculum vitae... La discrétion à Béthanie prend source dans la grâce de Dieu et se veut signe de l'amour fraternel, les sœurs comme chaque visiteur en bénéficient » frère Jean-Pierre-Brice Olivier OP

    Notre vie en Communion Béthanie se fonde sur le Christ et non sur nos histoires intimes.

    À ce propos, je tiens à remercier encore, Adrien Bail, journaliste.
    Dans l'ouvrage « Homosexuels, transgenres, chercheurs de Dieu » (Éditions Nouvelle Cité), il a su trouver le ton pudique pour montrer nos visages.

    Je relance notre famille spirituelle sur le chemin initié dans l'Eglise par le bienheureux Jean-Joseph.

    « Dieu ne nous demande pas ce que nous fûmes, il n'est touché que de ce que nous sommes » et
    « L'esprit et l'âme de la maison de Béthanie... c'est cette fraternité de la grâce... cette charité du Christ effaçant entre elles toutes distances et toutes distinctions. » Bx. Jean-Joseph Lataste

    Je relance notre famille spirituelle sur la route de la miséricorde, à vivre et à rayonner;
    Dans quelques semaines, nous entrerons dans l'Année Sainte de la Miséricorde. À la suite de sainte Marie Madeleine, notre sœur, notre mère, soyons une terre de silence et de miséricorde.

    « Je ne sais rien de beau comme cette innocence de Marie Madeleine recouvrée dans les larmes et dans l'amour » Bx. Jean-Joseph Lataste
    « Nul ne peut imposer une limite à l'amour de Dieu qui pardonne » François, pape, Misericordiae Vultus

    En Eglise, nous garderons notre liberté de ton.
    Nous ne nous laisserons instrumentaliser par personne, par aucune institution...
    Passerelle de réconciliation, hors-cadre, nous vivrons la densité et la légèreté d'une humble fraternité.
    Sœur et frère : notre unique et seul titre, notre unique et seul appel!

    Je reviens de Franche-Comté avec dans le cœur et sur les lèvres, l'expression qui fût celle du père Lataste quittant la prison de Cadillac où il venait de prêcher une retraite en 1864 :

    « J'ai vu des merveilles! J'ai vu des merveilles. »

    Bienheureux Jean-Joseph, dans l'humble maison de Béthanie, fais-nous comprendre que la bonté est ce qui ressemble le plus à Dieu.

    Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

  • Pause méditation lundi 7 septembre 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2015 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    tendre main.jpg

    « Lors que je vous demande de secourir une détresse, souvenez-vous que mes réserves sont effectivement inépuisables. A votre tour, vous devez apprendre à être généreux comme Moi. »

    19 août, Vivre par l'Esprit.

  • Pause prière - pause regard du 3 septembre 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________


    2015-09-03-Lumière-sous-le-boisseau.jpgDonne-nous le courage
    là où nous vivons chaque jour, 
    de prendre position au nom de notre foi,
    de ne pas mettre sous le boisseau
    notre attachement au Christ,
    même si cela doit nous amener ironie ou rejet,
    Seigneur, nous te le demandons.

    Donne-nous le courage
    d'ouvrir nos yeux sur les injustices
    qui viennent de l'argent, du pouvoir
    ou de la lenteur des administrateurs,
    et de les résoudre avec nos moyens,
    au nom de notre foi,
    même si cela doit nuire à notre tranquillité 
    Seigneur, nous te le demandons.

    Donne-nous le courage
    de participer activement
    à la communauté d'Église
    à laquelle nous appartenons,
    afin qu'elle devienne le lieu où notre vie,
    avec ses conflits et ses recherches,
    se trouve éclairée par notre foi,
    Seigneur, nous te le demandons.

    Ne nous laisse pas au repos, Seigneur,
    tant que notre foi n'imprime pas son exigence
    sur l'éventail de toute notre vie.
    Nous t'en prions, aide-nous è être des croyants
    dans la pratique de chaque jour.

    Amen.

    Charles SINGER

    0000-Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour nos sœurs dominicaines de Béthanie, la famille spirituelle Lataste, en cette fête du bienheureux Jean-Joseph, A., K. et toutes les personnes qui luttent contre le VIH, frère G. en sa fête, la fécondité du livre « Homosexuels, transgenres : chercheurs de Dieu », A. en sa fête et sa famille, G., M.-A., J., en action de grâce pour notre retraite d'été et pour la fête de nos dix ans, les migrants et les réfugiés, les chrétiens persécutés, la paix, la réconciliation, en notre monde, en nos Églises, François notre pape, tous nos pasteurs, « le chemin » de la Lettre ouverte aux pères synodaux, les personnes malades confiées à notre prière.

  • Lettre aux Pères Synodaux

    Chères Amies, Chers Amis,

    Voici une lettre de notre ami Claude Besson de la Conférence catholique des baptisé-e-s francophones (CCBF). Si vous souhaitez la signer par l’intermédiaire de Communion Béthanie, cliquez sur l’adresse suivante pour nous envoyer votre e-mail, prénom, nom et approbation : communion.bethanie@gmail.com Nous les réunirons et les transmettrons à la CCBF.

    2015-09-01-Conférence-catholique-des-baptisé-e-s-francophones.jpg
    Chères Amies, Chers Amis,

    Vos mouvements, services, associations, communion... avez accepté de signer la lettre aux Pères Synodaux.
    Nous l'avions mis sous le coude, du fait de la période estivale, mais il faut maintenant la diffuser.

    Voici la Lettre ouverte aux pères synodaux - version finale avec liste des cosignataires et logos.pdf. Cette lettre est datée du 1er septembre 2015, date de sa diffusion.

    Voilà ce qu'on vous propose :

    En tant qu’initiateur, nous (CCBF) nous chargerons de l’adresser aux pères synodaux le 1er septembre.
    Nous (CCBF) allons la communiquer via un communiqué de presse le 1er septembre aussi (150901 - communiqué de presse - lettre ouverte aux pères synodaux.pdf).
    Nous (CCBF) allons la publier sur notre site http://www.baptises.fr en demandant à nos adhérents et sympathisants de soutenir (signer) cette lettre en laissant leur nom, prénom et adresse mail.
    Nous invitons toutes les associations à faire de même sur leur propre site, de manière à démultiplier les approbations de tous les adhérents et sympathisants de toutes les associations signataires, de manière à ainsi obtenir un nombre total d’approbations (total = en ajoutant les approbations reçues sur tous les sites de toutes les associations) tout à fait significatif dont la presse pourra se faire le relais.
    Si vous avez des questions d'éclaircissements, n'hésitez pas à m'écrire ou me téléphoner (06 82 06 70 86).

    Je vous souhaite une belle rentrée 2015.

    Bien cordialement
    Claude Besson pour la CCBF