Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Prieur] C'est dans le silence et la confiance que sera votre force

« C'est dans le silence et la confiance que sera votre force »
Isaïe 30 ; 15.

Ami(es), sœurs, frères,

2017-07-28-la-famille-de-Béthanie.jpgAu cœur de l'été, nous fêtons la famille de Béthanie, Marthe, Marie, Lazare, nos sœurs et notre frère.
C'est ce jour que j'ai choisi pour vous offrir « mon message de rentrée » !!!
En fait, je suis sur la route pour rejoindre un ermitage où, près de nos sœurs diaconesses de Reuilly, je vais essayer d'écouter...
Avant ce temps de silence, j'essaye de parler, « je balbutie ! » quelques mots pour vous, pour nous.

La liturgie monastique prie ainsi en ce jour de fête :
« Pour la maison de Béthanie où tu as trouvé le repos,
Pour toutes les communautés dont la vie s'inspire de ce mystère,
Béni sois-tu, Seigneur, notre frère et notre Dieu »

Nous sommes une de ces communautés...
Une communauté, une Communion qui se situe sur une ligne de crête bien étroite, « un charisme très fin » comme me le disait une amie moniale, fille de saint Bruno, au jour de la Pentecôte 2017.

« C'est tellement complexe un homme et, jusqu'au dernier instant, tellement inachevé ! »
Abbé Pierre

Procréation médicalement assistée, gestation pour autrui, mariage pour tous, personnes transgenres, sexualités homosexuelles, dimension œcuménique, liens fraternels avec des ami(es) juifs, musulmans, bouddhistes...
« Du dehors et du dedans » de notre famille : dialogues, partages, questions, interrogations, troubles, rumeurs, « ragots »…
Il me semble bon aujourd'hui de redonner quelques grands fondamentaux de notre charisme au service de l'Église de ce temps.
Pour clarifier, pour rendre grâce : la Communion Béthanie est un don qui vient de plus loin que nous...

Elle est par vocation une Communion contemplative.
Elle souhaite donc demeurer dans cet « ailleurs » qui n'est pas fuite du réel, mais au contraire une façon plus vaste, plus mûre et plus silencieuse de le porter.
C'est dans cet espace que tous les chemins peuvent se dire dans leur singularité, même si le but poursuivi échappe encore au marcheur.

« Le paysage est si vaste à l'intérieur d'un seul homme, que toutes les contradictions y veulent vivre et y ont leur place »
Christiane Singer

Pour autant, si la Communion Béthanie se porte toujours caution pour les personnes, elle ne se substituera jamais à la responsabilité des actes qu'elles posent et s'arrête au seuil du sanctuaire de leur conscience (cf. saint Jean-Paul II). Le seul combat que la Communion Béthanie entend mener est celui de l'accueil inconditionnel de chacune et de chacun, en aucun cas de porter le flambeau de leurs choix de vie, car ils appartiennent définitivement à la discrétion de celles et ceux qui les ont émis.

Rendant grâce, toujours, pour le don de la vie que rien n'arrête, notre Communion la confie au Seigneur de la Vie qui la suscite et l'élève pour qu'elle donne son fruit au temps voulu.

Je voudrais ici citer un extrait de notre Dossier de Presse que vous pouvez retrouver, dans son intégralité, en document téléchargeable sur notre blog.
« …ni lobby gay, ni structure d'Église, la Communion Béthanie est indépendante dans son propos et dans ses choix. Elle n'estime donc n'avoir de compte à rendre ni sur l'efficacité de son action, ni sur la vie privée de ses membres. De même qu'elle n'a pas vocation à avoir réponses à toutes les questions ou solutions à toutes les problématiques.
Ouverte aux autres confessions de foi, elle ne souhaite donc pas être récupérée par une Église plutôt qu'une autre et revendique la liberté de l'Évangile. Elle espère ainsi contribuer à faire croître l'unité et la paix ».

Comme en écho, j'entends les paroles de Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, le 26 juillet dernier à Saint Etienne-du-Rouvray :
« Une tentation pour les chrétiens : juger les autres, condamner de notre petite hauteur en sachant tout »

Aujourd'hui, la liturgie monastique prie encore :
« Seigneur, donne-nous la sagesse silencieuse de Lazare,
le dévouement de Marthe
et l'écoute attentive de Marie.
Donne aux errants de la terre de trouver la maison amicale où ils seront accueillis »

Sur notre « flyer », notre tract, vous pouvez lire cette parole de saint Jean XXIII qui dit notre amour de l'Église, notre appel singulier en son sein :
« L'Église est une immense bergerie avec du foin à hauteur de tous les museaux »

Bel été à vous pour une belle et féconde rentrée !

2017-07-28-Jean-Michel-et-frère-Aloïs.jpg« Il faut si peu de mots pour dire les quelques grandes choses qui comptent dans la vie. Si j'écris un jour, je voudrais tracer ainsi quelques mots au pinceau, sur un grand fond de silence »
Etty Hillesum


Notre frère prieur avec Frère Aloïs, prieur de la communauté œcuménique de Taizé

En route vers l'ermitage...

Avec vous de tout mon cœur de frère.

Jean-Michel+, prieur de la Communion Béthanie

 

Commentaires

  • Quelles belles paroles sur la route vers le silence... Merci de les avoir partagées.

Écrire un commentaire

Optionnel