Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 3 août 2017

Les sœurs et les frères de la Communion Béthanie prient avec vous et pour vous au fil de cet été 2017.
Nous reprendrons notre service des intentions de prière à la rentrée de septembre.
Sur ce blog, vous retrouvez chaque jeudi notre « Pause prière - pause regard » avec Christian de Chergé, prieur des moines de Tibhirine, extrait de « Prier 15 jours » :

2017-07-06-Christian-de-Chergé.jpg

Le courage du quotidien est celui qui nous prend le plus fortement au dépourvu. Pour qu'en toutes choses, Dieu soit glorifié, il faut durer dans la patience, participer par la patience aux souffrances du Christ, sans enjamber sur l'avenir qui n'appartient qu'à Dieu.

Il n'y a d'espérance que si l'on accepte de ne pas voir l'avenir.

Pensons au don de la manne dans le désert.
Il était quotidien, mais on ne pouvait en garder pour le lendemain.
Vouloir imaginer l'avenir, c'est faire de l'espérance fiction.
Dès que nous pensons l'avenir, nous le pensons comme le passé.
Nous n'avons pas l'imagination de Dieu.
Demain sera autre chose.
Nous ne pouvons pas l'imaginer.


Comment ne pas penser, durant ces jours de vacances, aux personnes qui souffrent dans leur âme, dans leur corps, qui souffrent de la solitude...
À toutes et à tous, nous souhaitons offrir la paix et le bien.
Nous souhaitons être auprès de vous, l'humble reflet de cette parole que frère Roger de Taizé met sur les lèvres de Dieu : 
« Quand tu seras au plus dur de l'épreuve, je me tiens sous ton désespoir... Et je suis aussi aux profondeurs de l'espérance ».

Écrire un commentaire

Optionnel