Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Message de Pentecôte 2017

« Une Église condamnée à renaître »

2017-06-03-Pentecôte.jpgC'était le titre, un brin provocateur, d'un livre-entretien du frère André Gouzes avec Philippe Baud, en 2001.
Je lui préfère l'intitulé : « Une Église appelée à renaître »
C'était déjà vrai en 2001, c'est un appel pressant en 2017.

Mon propos, ici, n'est pas d'énumérer les divers lieux où l'Église est à bout de souffle.
Ce n'est pas non plus le moment d'analyser les profondes fractures qui paralysent l'Église.

Avec vous, je voudrais pendant quelques instants regarder la beauté de l'Église.
Beauté qui n'appartient pas à l'Église catholique, pas plus qu’à l'Église orthodoxe, ni aux Églises issues de la Réforme...
Beauté souvent cachée qui est le fruit du Vent : il souffle où il veut, tu entends sa voix mais tu ne sais ni d'où il vient, ni où il va (Jean 3, 7-15)

Beauté qui tient en quelques mots essentiels : amour, joie, paix, patience, bonté, bénignité, fidélité, douceur, tempérance (Galates 5, 22)
Dans le cœur d'une multitude de personnes, au sein de très nombreuses petites communautés de base, ces mots prennent chair et donc visages.

Pentecôte 2017, qui va se lever ?
Qui veut participer à la renaissance de l'Église ?
Qui veut rayonner la beauté de l'Évangile ?
Pour cela, pas de grands discours, pas d'éclats de voix, pas de bannières, pas d'oripeaux...
Écoute frère Roger de Taizé : « Vis le très peu de choses que tu as compris de l'Évangile »
Prie avec lui : « Père, tu es celui qui, chaque matin, passes à mon doigt l'anneau du prodigue, l'anneau de fête »

Dans le livre-entretien cité plus haut, le frère André Gouzes dit :
" « Élargis l'espace de ta tente », dit le prophète Isaïe. Il faut savoir avec beaucoup de générosité et toujours plus de patience et d'humilité, élargir la tente de l'Église...
Je crois en l'Esprit-Saint, qui est souffle d'innovation. Il peut susciter des femmes et des hommes d'invention qui, parce qu'ils seront au cœur même des choses, seront aussi des femmes et des hommes de grande tradition...
J'espère une nouvelle génération de « fols en Christ », de ces prophètes et de ces saints capables de refonder chaque jour l'Église par le témoignage de leur foi et l'élan de leur jeunesse."

Sœurs, frères, ami(es) de notre Communion Béthanie, je vous lance cet appel pressant :

Voulez-vous, participer à la renaissance de l'Église ?
Voulez-vous lui rendre sa beauté première, celle du matin de la Pentecôte ?
Renoncez-vous aux vains bavardages, aux revendications stériles ?
Renoncez-vous aux jugements rapides et sans nuances sur l'institution, sur la hiérarchie... ?

Nous n'avons plus le temps...
N'entendez-vous pas un bruit qui vient du ciel, comme un violent coup de vent ?
Ne voyez-vous pas des langues de feu se poser sur chacun de vous ?
Vous voici remplis de l'Esprit-Saint.
Vous allez vous exprimer selon le don de l'Esprit...

Je m'incline devant vous : vous êtes la beauté de l'Église, vous êtes un don de l'Esprit pour notre temps.

Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie.

Dans cet Esprit, je vous offre, comme compagne de route, la nouvelle « prière officielle » de notre Communion :

 

2017-Prière-CB-recto-400.jpgJésus le Christ,
nous voici invités
dans la maison de Béthanie.
Tu es là, nous adorons ta présence.

Voici Marthe, elle nous dit: « Le Maître est là, Il t'appelle ».
Voici Marie, elle verse, en silence, sur tes pieds, une livre d'un parfum
très pur et de très grande valeur. Avec ses cheveux elle essuie tes pieds
et la maison est remplie par l'odeur du parfum.
Voici Lazare. Sur lui, Tu cries d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! »
À ses amis(es), Tu dis : « Déliez-le et laissez-le aller »
Tu aimes Marthe, sa sœur Marie ainsi que Lazare.
Dans cette famille, Tu nous accueilles comme tes ami(es).
Ici Tu nous dis chaque jour : « Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »
Marie, ta mère, est-elle aussi invitée dans cette maison de Béthanie ?
L'Évangile ne nous le dit pas. Nous ne savons pas.
Discrète, partout, elle nous dit : « Tout ce qu'il vous dira, faites-le. »

Que nous dis-Tu ?

« Comme Je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres.
Vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns les autres.
Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est
l’amour que vous aurez les uns pour les autres. »
En Communion Béthanie, nous désirons demeurer en ton Amour,
être humble signe de la communion que Tu vis avec ton Père,
dans l’Unité de l’Esprit.
En ta Maison des cieux, Tu nous prépares une Demeure éternelle.
Vers elle, ensemble, nous marchons.

Amen

Prière de la Communion Béthanie
2017 Prière CB.pdf
2017-Prière-CB-recto.jpg
2017-Prière-CB-verso.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel