Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 1er juin 2017

Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Les mots de la prière

2017-06-01-Circulation.jpgLes mots de la prière sont comme le mobilier des lieux de célébration : ils doivent circuler, servir à d’autres, passer de main en main, de cœur en cœur, ils doivent s’échanger sous le manteau dans un sourire complice, se transmettre avec gourmandise, se chanter assez fort pour passer par-dessus les toits et emprunter une lucarne laissée ouverte pour rejoindre le cœur qui ce soir-là cherchait ses mots pour prier…
Les mots de la prière n’appartiennent qu’à Celui qui les a soufflés au creux du cœur, il n’y a pas de copyright, de propriété quelconque – ils sont nés pour être libres, exhalés dans un souffle vers le Ciel et du même coup entrer en résonance avec tous les cœurs qui prient et qui espèrent, qui peinent et voudraient croire.
Chaque âme connaît ses temps de balbutiements, voire de silence lourd, et ses temps de parole. Le peuple des enfants de Dieu doit être ce lieu de résonance infini où les mots germés dans le cœur des uns viennent fleurir dans le cœur d’autres, pour rejoindre, relever, faire grandir, dire une espérance – pour dessiner l’échelle qui monte au cœur du Père (ou Lui permet de descendre jusqu’à nous), pour rapprocher des bras, des mains du Fils – pour élever dans le Souffle infiniment doux de l’Esprit.
La communion des saints est cet entrelacs de mots et de silences, de paroles et de creux, échangés d’âme à âme, partagés dans une confiance folle ou au milieu des craintes et des doutes, circulation sainte de tout ce qui dit et porte Dieu, pour infuser progressivement dans les cœurs et au sein même de toute l’humanité la lumière promise et offerte par Celui qui nous donne de pouvoir dire « Père… ».

2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour la pasteure Emmanuelle Seyboldt, nouvelle présidente de l'Eglise protestante unie de France, les jeunes qui cheminent vers la confirmation, le baptême, R., M. et les personnes qui vont être ordonnés prêtre, pasteur, Natacha, les aumôniers d'hôpital, les personnes qui vivent, témoignent de ta compassion, qui prennent soin des plus fragiles.

Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour Marcelle, sur son chemin d'éternité, Rémi en son anniversaire, P., S., B., J.-D., M. et sa santé, notre sœur C. et sa communauté, nos sœurs dominicaines de Béthanie, sœur M.-A. leur nouvelle prieure générale, sœurs C. et A.-M., nos sœurs de sainte Clotilde en leur fête, S., S., J., R., C.

Écrire un commentaire

Optionnel