Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pause méditation lundi 30 mars 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    montée vers J.jpg

    « Marchez avec Moi, jusqu'à ce qu'un entrain de bon aloi révèle en vous l'attitude confiante que je communique à ceux qui me suivent et que votre être tout entier frémisse de joie à la pensée de tenir de Moi sa vie - sa force de réalisation et même sa capacité de souffrir. »

    26 mars, Vivre par l'Esprit.

     

  • Carême 2015, dimanche des rameaux, 29 mars


    2015-03-29-Rameaux.jpg
    En attendant d’être plongés avec le Christ dans les eaux vivifiantes de sa résurrection, nous voici au terme de notre route pascale.

    Quel chemin parcouru depuis ce mercredi des Cendres !
    Sommes-nous fatigués, essoufflés, vidés par ces différentes étapes de ce carême ou encore par le poids de nos soucis qui nous assaillent ou sommes-nous au contraire apaisés, renouvelés, réconciliés avec nous-mêmes et avec Dieu ?

    Deux événements sont relatés pour ce même dimanche des rameaux :
    Une foule en liesse acclame et bénit le fils de David en opposition à une foule criant sa haine et condamnant Jésus.

    Nos vies ne sont-elles pas un mélange de ces deux attitudes ?
    Nos visages ne sont - ils pas le reflet parfois d’un Pilate, d’un Judas, d’un Pierre ?

    Suivons le Christ pas à pas, Lui qui s’avance librement dans sa passion.
    Saurons-nous le reconnaître comme le centurion au pied de la croix et dire : « Vraiment, cet homme était le fils de Dieu » !

    Vivons ces jours saints aussi en communion avec nos frères qui souffrent de la persécution dans le monde entier.
    Osons entrer ensemble dans cette passion d’Amour.
    Jésus nous ouvre le chemin de la confiance et de la vie. Il nous rouvre la porte du jardin jadis fermé, la voie vers l’arbre de Vie.
    Alors, prenons-nous la main et n’ayons pas peur de marcher avec lui. Le Seigneur nous attend.

    Anne-Marie,
    s
    œur de la Communion Béthanie



  • Rencontre à Avignon du 18 avril 2015

     

    Chrétien-&-Sida Vaucluse-142.jpg

    David-&-Jonathan-142.jpg

    Devenir-un-en-Christ-avec-nom-142.jpg

    Avec le soutien de CB.JPG


    Journée de réflexion et d’échanges

    samedi 18 avril 2015, de 9h30 à 17h00
    « Des paroles aujourd’hui, la Parole pour chemin »
    Un échange sur la sexualité au travers de textes bibliques

    Avec Nicole FABRE, pasteure bibliste, et
    Pierre LATHUILIERE, prêtre théologien
    Au Lycée St Joseph1, 45 rue du Portail Magnanen 84000 Avignon

    Inscription : jacinthe.aguettant@cegetel.net ou Jacinthe AGUETTANT
    5 rue Baracane 84000 Avignon : 04 90 85 31 68 / 06 15 68 27 48
    Veuillez indquer vos Nom, Prénom, Téléphones, Adresse, Mail et Association.

    Si vous désirez partager le repas de midi, merci d’avertir avant le 08 avril. Prévoir entre 5 et 10 €, selon vos possibilités

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    1
    La rue est en sens unique en direction du Portail Magnanen.
    Parking assuré.
    À pied, c’est à 7 mn de la gare centre.

    Vous trouverez plus d’information dans les documents 2015 04 18 Invitation Avignon.pdf et 2015 04 18 Déroulement Avignon.pdf

  • Pause prière - pause regard du 26 mars 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 


    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2015-03-26-flamme-vacillante.jpgQuand le Christ te rencontre,
    Tu ne t’y attends pas.
    Tu rêves, tu vis, tu cours,
    Sans savoir où parfois.
    Et puis un jour tu sens que le Christ est là.

    Il est sûrement venu quand tu ne l’attendais pas
    Il t’a peut-être fait signe et tu ne le voyais pas.
    Son souffle imprévisible est descendu sur toi
    Et dépose en ton cœur cette brise qui fait revivre.

    Mais si le Christ arrive, qu’il sent que tu es là
    Pour accueillir de lui le brasier de la foi,
    Il allume une flamme et ne l’éteindra pas. 
    Précieuse, tellement fragile,
    Peut-être qu’elle vacillera, mais chaque jour
    Dans ta vie, patiemment tu pourras la nourrir
    D’huile de paix, de pardon et de joie
    En pressant tendrement les fruits du Christ amour.

    Écoute sa parole et elle t’éclairera, fais confiance
    Laisse germer les graines qu’elles plantent en toi.

    La récolte sera riche, car oui tu répondras
    Et le Christ Vivant viendra porter sa croix
    Comme toi tu as porté celle de l’attente,
    De la peur, que ta vie ne sache plus prendre un sens.

    Mais le Christ nous dit «Cherchez et vous trouverez »

    Florence Melon, France

    0000-Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour nos sœurs carmélites de Mazille, en action de grâce pour la nouvelle sœur prieure du Carmel de la paix, B., père P., le diocèse de Savoie en cette fête de saint Amédée, la préparation spirituelle du week-end avec nos ami(es) transgenres à saint Hugues de Biviers, les catéchumènes, les communautés chrétiennes en ces fêtes pascales, nos sœurs et frères chrétiens en Orient, frère E., les artisans du dialogue interreligieux.




  • Pause méditation lundi 23 mars 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    plume.jpg

    « Faites de la vie un tout qui vous oblige. Que chaque étape de la vie soit acceptée jusqu'à ce qu'elle ait pleinement atteint son but, c'est à dire qu'elle vous ait enseigné la patience, l'harmonie intérieure et la paix. »

    11 mars, Vivre par l'Esprit.

     

  • Carême 2015, 5e dimanche, 22 mars

    2015-03-22-Sérénité.jpgPâques se rapproche.
    Notre traversée nous conduit bientôt à monter nous aussi avec Jésus à Jérusalem.
    Notre désir serait-il comme les grecs de ce dimanche de carême de voir Jésus ?
    D’être spectateur de ces prochaines heures où le Christ passera par la croix pour être glorifié 
    Ou sommes-nous prêts à le suivre jusqu’au bout pour le servir ?

    Alors, 
    Il est temps de nous décentrer pour mettre nos pas dans ceux du Christ.
    Il est temps que nos yeux s’ouvrent pour reconnaître dans nos frères le visage du Christ. 
    Il est temps de nous détacher de notre égoïsme, de renoncer à nos mauvaises habitudes.
    Il est temps d’accepter de mourir un peu à soi-même, d’enlever ce qui encombre notre cœur pour avoir la vie en abondance comme le grain de blé doit être enfoui dans la terre pour porter du fruit.
    Il est temps de faire confiance à Dieu quand l’angoisse nous saisit.
    Il est temps d’accueillir la tendresse de Dieu, lui qui nous offre une alliance nouvelle, une alliance de pardon. 

    L’heure est venue de marcher à ta suite Seigneur, de t’imiter et de te servir dans les pauvres et dans tous les hommes qui nous entourent. Élève-nous de la terre avec toi, attire-nous à toi pour que nous entrions comme toi dans un amour inconditionnel du Père au service des autres.

    Anne-Marie,
    sœur de la Communion Béthanie



  • Pause prière - pause regard du 19 mars 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 


    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2015-03-19-plongeur.jpgChaque être porte en lui-même une part de résurrection.
    Chaque être peut nous enrichir,
    À condition de plonger en lui
    Dans ce qu’il y a de beau, de meilleur,
    De lumineux, de divin.
    Malheureusement, nous épluchons
    D’abord les ténèbres de l’autre.
    Et nous en restons là.

    Le Christ est là, dans chaque être,
    Enfoui, prêt à se faire reconnaître,
    Et nous passons sans le voir.
    Nous manquons la rencontre souvent,
    Pris par notre égoïsme, nos refus,
    Nos barrières, nos intolérances, nos rejets.

    Nous avons besoin de demander
    Dans notre prière le regard du Christ.
    Il plongeait dans les êtres avec une telle intensité,
    Que personne n’oubliait jamais plus ce regard.
    Et en vivait.

    Le Christ ressuscité a besoin de notre regard
    De tendresse et de miséricorde
    Pour aborder chaque être.

    Plonger dans ce que chaque personne a de meilleur,
    C’est recevoir une parcelle de la lumière du Ressuscité.

    Guy Gilbert



    0000-Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour M. et son cousin très gravement blessé ainsi que leur famille, les communautés, les personnes qui vivent dans le rayonnement de saint Joseph, A. en sa fête, nos sœurs franciscaines en Afrique, sœur A.-M. et sa communauté de religieuses clarisses, M.-H., M. et sa mission pastorale, sœur M., nos sœurs du Cénacle, en action de grâce pour l'annonce de l'année jubilaire de la Miséricorde, François notre pape, les artisans de paix, en notre monde, en nos Églises.

  • Retraite 2015 du carrefour de chrétiens inclusifs

    La retraite 2015 du CCI se déroulera du 14 au 17 mai  au centre de retraite des Pères Lazaristes à Villebon-sur-Yvette en région parisienne.

    LE ROYAUME EST
    TOUT PRES DE NOUS
    « Voici que le règne de Dieu est au milieu de vous »
    Luc 17, v. 21b


    Voilà ce que la parole nous dit: le royaume n'est pas qu'un horizon lointain, mais un présent à vivre et découvrir ensemble.
    Ce sera notre défi de le rendre plus proche lors de ces jours pleins de moments studieux et de rencontres chaleureuses. Des études bibliques, des ateliers créatifs, des moments d'échange rempliront notre rendez-vous de l'Ascension.

    2015-05-14-17-retraite-2015.jpg

    ATTENTION : Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 mars 2015.

    Vous pouvez dès à présent réserver votre place en remplissant et en renvoyant le bulletin d'inscription : Inscription_retraite_CCI_2015.pdf
    Venez nombreuses et nombreux partager ce temps de retraite avec nous !

  • Carême 2015, 4e dimanche, 15 mars

    Réjouissez-vous avec Jérusalem, Exultez à cause d’elle, vous tous qui l’aimez !
    Avec elle, soyez pleins d’allégresse, vous tous qui portiez son deuil ! (Is 66,10)

    Nous voici à mi-parcours de notre chemin vers Pâques.
    Chemin qui nous amène à passer devant la balise de la joie.
    Ces paroles d’Isaïe nous rappellent que c’est dans la joie que
    Nous nous dirigeons vers Pâques à la rencontre avec le Christ ressuscité.

    2015-03-15-interrogation.jpgAlors interrogeons-nous.
    Où en suis-je avec la prière, le jeûne et le partage ?
    Ai-je pris le chemin de la rencontre de Celui qui se loge au plus profond de moi
    En optant pour la visite de mon temple intérieur ?
    Ou suis-je encore à jouer au perfectionniste ?
    Suis-je resté le nez planté dans mes profondeurs
    À chercher les grains de sable de mes déserts,
    À tourner en rond,
    À me morfondre, à me juger moi-même, à me condamner ?
    L’Évangile de ce quatrième dimanche nous invite
    À relever la tête vers Celui qui sauve, qui nous sauve
    À faire la vérité sur nous-mêmes, sur nos limites et nos fragilités
    À détester les ténèbres pour préférer la lumière,
    À choisir la vie.

    Laissons résonner en nous ces paroles :
    « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a envoyé son Fils unique
    Pour que, par lui, le monde soit sauvé ».

    Anne-Marie,
    sœur de la Communion Béthanie



  • Pause prière - pause regard du 12 mars 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 


    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    _______________________________________

    2015-03-12-Visages.jpgSache enfin que chaque visage est un miracle. Il est unique.
    Tu ne rencontreras jamais deux visages absolument identiques.
    Qu'importe la beauté ou la laideur. 
    Ce sont des choses relatives.
    Chaque visage est le symbole de la vie. 
    Toute vie mérite le respect.
    Personne n'a le droit d'humilier une autre personne.
    Chacun a droit à sa dignité. 
    En respectant un être,
    on rend hommage, à travers lui,
    à la vie dans tout ce qu'elle a de beau,
    de merveilleux, de différent, d'inattendu. 
    On témoigne du respect pour soi-même
    en traitant les autres dignement.

    Tahar Ben Jelloun


    0000-Prière.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour notre frère P. en sa fête, nos amis Patrice et Joël, M.-T. sur son chemin d'éternité et sa famille, A., P., M., M. sur son chemin d'éternité, N., M., A., S., T., L., A., les personnes victimes de la violence en notre monde, la paix et la réconciliation.

  • Colloque Homosexualité et traditions monothéistes, Paris, 16 et 17 mars 2015

    La Communion Béthanie vous informe de l'organisation par l'Université Paris 8 et l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) du colloque Homosexualité et traditions monothéistes.

    Ce colloque se déroulera dans les locaux de ces deux institutions du lundi 16 mars 2015, à 8h30, au mardi 17 mars, à 18h.

    Le programme complet et toutes les informations organisationnelles sont ici.

    A noter qu'au moins deux ami.e.s de la Communion Béthanie y interviendront.

    colloque homosexualite monotheismes.jpg«On trouve, au sein des trois grands monothéismes, des mouvements, qui souhaitent reconsidérer la vision traditionnelle du genre et de la sexualité afin de pleinement inclure les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT). Ces mouvements sont apparus depuis plusieurs décennies dans le monde anglophone mais aussi, plus récemment, dans d’autres aires linguistiques et culturelles, dont la France. Ils cherchent à montrer le caractère légitime, d’un point de vue chrétien, juif ou musulman, d’une relecture de la tradition religieuse. Ce colloque propose un état des lieux de ces mouvements, des processus et ressources sur lesquels ils s’appuient ainsi que des résistances auxquelles ils se heurtent.»


  • Pause méditation lundi 9 mars 2015

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    simplicité.jpg

    « La simplicité s'impose d'elle-même. Elle a de la grandeur. Tout ce qui n'est pas simple, digne de l'enfant, doit disparaître»

    29 février, Vivre par l'Esprit.

     

  • Carême 2015, 3e dimanche, 8 mars

    A peine redescendus de la montagne, avec encore dans les yeux le visage de Jésus transfiguré,
    Nous voilà plongé.es au cœur de la ville et c’est la colère de Jésus, inhabituelle, qui en ce troisième dimanche de carême retentit à nos oreilles :
    « Cessez de faire de la maison de mon père une maison de commerce. »

    Jesus marchends du temple.jpgEt si au cours de ce chemin vers Pâques, je faisais une pause.

    Et si cette semaine, je décidais de faire le ménage dans mon temple intérieur
    Afin de regarder de plus près ce qui fait obstacle à ma relation avec le Christ,
    Ce qui est faussé dans ma relation aux autres : l’orgueil, la vanité, l’indifférence, le mensonge, la jalousie, la vaine gloire,
    De chasser aussi de ma vie les marchands de plaisirs futiles, les marchands d’illusions,
    De me désencombrer de mes peurs, de mes ruminations,
    De balayer ma tristesse, ma fatigue, mes replis sur moi, mes découragements,
    De m’attacher à prendre soin de moi, de mon corps, à me respecter.

    Seul.e, je ne peux y arriver.

    Mais, toi le Dieu de tendresse et de miséricorde, tu m’accueilles et tu m’aimes tel.le que je suis,
    Toi, qui m’as formé.e les reins,
    Qui m’as tissé dans le sein de ma mère,
    Toi qui m’as façonné.e dans le secret…

    Car c’est dans le cœur de l’Homme que Dieu veut faire sa demeure.

    Alors ce grand ménage de printemps nous ouvrira-t-il à la rencontre de Celui qui se loge au plus profond de nous-mêmes ?


    Anne-Marie,
    sœur de la Communion Béthanie.



  • Invitation 10 ans | Communion Béthanie, souviens-toi de ton avenir !

    Cher.e.s ami.e.s,

    Je suis très heureux de vous inviter à fêter, avec nous, les 10 ans de notre Communion Béthanie.
    Merci de partager notre action de grâce résolument tournée vers l’avenir.

    JM 32.JPGJe vous invite à nous rejoindre le dimanche 12 juillet 2015, au Carmel de la Paix à Mazille (71250, Saône-et-Loire) :
    - Accueil à partir de 9:30.
    - Eucharistie d’action de grâce à 10:30, présidée par Monseigneur Philippe Ballot, archevêque de Chambéry.
    - Repas tiré du sac (prévoir votre repas, merci).
    - Vers 14:30, rencontre fraternelle avec frère Aloïs, prieur de la communauté de Taizé.
    - Prière de louange.

    Pour des raisons d'organisation, vous comprendrez que toute venue fasse l'objet d'une inscription avant le 15 mai 2015, avec vos coordonnées sur communion.bethanie@gmail.com.

    Côté logistique, il ne sera pas possible d'envisager un hébergement au Carmel la veille.
    Si vous ne pouviez pas nous rejoindre ce 12 juillet, merci de vous unir par le cœur à cette journée de fête.

    Je suis toujours très touché par votre confiance à notre égard.
    Ma gratitude s’exprime par une réelle prière pour vous et pour tous les vôtres.


    En Jésus le Christ, avec ma proximité,
    votre frère, Jean-Michel+
    prieur de la Communion Béthanie.



  • Pause prière - pause regard du 5 mars 2015

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel.


    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16).

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    _______________________________________

     

     

    On dit que tu nous parles,
    Mais je n'ai jamais entendu ta voix de mes propres oreilles.
            Les seules voix que j'entende
            Ce sont des voix fraternelles
            Qui me disent des choses essentielles.

    On dit que tu te manifestes,
    Mais je n'ai jamais vu ton visage de mes propres yeux.
            Les seuls visages que je vois
            Ce sont des visages fraternels
            Qui rient, qui pleurent et qui chantent.

    On dit que tu t'assois à notre table,
    Mais je n'ai jamais rompu avec toi le pain de mes propres mains.
            Les seules tables que je fréquente
            Ce sont des tables fraternelles
            Ou il fait bon se restaurer de joie et d'amitié.

    carem desert 3.jpg










    On dit que tu fais route avec nous,
    Mais je ne t'ai jamais surpris à mêler tes pas à ma propre marche.
            Les seuls compagnons que je connaisse
            Ce sont des êtres fraternels
            Qui partagent le vent, la pluie et le soleil.

    On dit que tu nous aimes,
    Mais je n'ai jamais senti ta main se poser sur mes propres épaules.
            Les seules mains que j'éprouve
            Ce sont des mains fraternelles
            Qui étreignent, consolent et accompagnent.

    On dit que tu nous sauves,
    Mais je ne t'ai jamais vu intervenir dans mes propres malheurs.
            Les seuls sauveurs que je rencontre
            Ce sont des cœurs fraternels
            Qui écoutent, encouragent et stimulent.

    C'est toi, Ô mon Dieu qui m'offres ces voix, ces visages, ces tables,
    Ces compagnons, ces mains et ces cœurs fraternels alors, au cours du silence et de l'absence,
    Tu deviens, par tous ces frères, parole et espérance.

    Jacques Musset



    mains cb.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour :
    le petit G., sur son chemin d'éternité, M., R., ses parents, M., sur son chemin d'éternité, notre frère M.-P., sa famille, notre sœur F., en sa fête, nos sœurs et frères chrétiens du Proche et Moyen Orient, le respect de la création, en action de grâce pour la beauté de cette création, François, notre pape, tous nos pasteurs.