Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pause prière - pause regard du 25 mai 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    2017-05-25-le-Royaume.jpgSi tu as définitivement pris parti pour le Royaume en ne misant plus que sur lui, tu ne méprises pas les joies humaines, tu les vis, tu les assumes, mais pour les élever à la hauteur même de ta joie surnaturelle. Et c'est là seulement que les joies humaines ont la possibilité de donner toute leur mesure. Et lorsqu'elles viennent à te manquer, tu demeures imperturbable, nourri que tu es de la joie essentielle qui, elle, ne saurait jamais te faire défaut.

    Extrait de Aubes et lumières de Maurice Zundel

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour la retraite du Carrefour des Chrétiens Inclusifs, nos ami(es) de David et Jonathan, nos ami(es) de Réflexion et Partage, nos ami(es) de Devenir Un En Christ, tous les groupes qui cheminent dans nos diocèses pour l'accueil des personnes homosensibles et transgenres.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour les victimes de la violence à Manchester, les personnes homosensibles en Tchétchénie, la conversion des persécuteurs, S., S., M., C., M.-Y., C., P., O., J., la paix sociale et la réconciliation au Venezuela, la France en cette fête de sainte Jeanne d'Arc, les 9 millions de personnes pauvres vivant en France, les acteurs de la solidarité, de la justice ici et partout dans le monde.

  • Pause méditation du lundi 22 mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     


    L'Humour, chemin léger, vers davantage d'Humilité et Douceur ?

    Oui peut-être ! Par exemple, en faisant sienne, comme personne transgenre, ces deux refrains de sœur « Sourire », personne homos-sensible :

    « Mets ton joli jupon mon âme
    J'ai rendez-vous, j'ai rendez-vous
    Mets ton joli jupon mon âme
    J'ai rendez-vous Seigneur avec vous. »

    et

    « Mets tes lunettes roses, roses,
    Pour voir la vie en rose, mon ami.
    Mets tes lunettes roses, roses,
    Dieu t'a ouvert sa joie et sa Vie »
    Pascale.

    Oui Seigneur donne-nous « d'Être », d'être pauvre simplement... et à travers une humble et féconde Fragilité de rayonner Amour et Vie, Paix et Joie.
    Isabelle M.

     

  • Pause prière - pause regard du 18 mai 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2017-05-18-du-pain-et-des-fleurs.jpgIl faut, pour vivre, du pain et des fleurs.

    Et dix paroles murmurées à l'oreille de la mer, quand le désert s'essouffle à nous tenir la main.

    Tu n'auras pas d'idoles, dit Dieu, et tu ne devras rendre compte à personne. Moi seul serai ton juge et ton maître. Tu ne mangeras pas, jamais, le pain de l'esclavage. Tu ne plieras pas l'échine. Tu seras libre comme le vent dans les joncs.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et l'absolue liberté de n'avoir sur terre aucun seigneur.

    Tu parleras pour toi-même. Ta parole sera claire et sincère, et tes yeux auront la transparence des lacs de haute montagne.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu te tairas devant les flatteurs pour mieux hurler devant les injustices.

    Tu ne courras pas après ton ouvrage comme si ta vie en dépendait. Tu t'arrêteras un jour, tu te reposeras. Tu prendras soin de toi-même.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu dormiras dans les bras de l'innocence.

    Tu t'enracineras dans ton histoire, aussi douloureuse soit-elle. Tu feras la lumière sur ce que les anciens t'ont gravé dans le cœur. Tu retourneras les secrets de famille en nouveaux commencements.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu te découvriras une tendresse pour ceux qui ont souffert avant toi.

    Tu ne tueras pas. Tu sauras que tu es responsable de tous ceux, êtres humains, animaux, océans et forêts, que ton mode de vie détruit.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu veilleras à ce que le blé et les fleurs ne soient pas cultivés par des paysans que ces cultures affament.

    Tu ne dévoreras pas ceux que tu aimes. Tu te tiendras loin de la jalousie. Tu n'accepteras jamais qu'un couple soit un lieu de violences. Tu dénonceras les maltraitances.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu veilleras à ce qu'il n'y ait pas de coups dans tes histoires d'amour.

    Tu ne t'accapareras pas la planète qui est donnée pour tous et toutes.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs. Tu ne prendras rien à personne, car le pain et les fleurs te seront toujours donnés.

    Tu ne mentiras pas. Tu ne dénigreras pas. Tu ne diras pas d'un autre des mots qui le feraient se sentir diminué jusqu'à ce que l'ombre l'épuise. Tu ne te permettras pas de colporter des on dit. Tu ne jugeras pas. Et tu porteras au cœur la nécessaire conviction que tous les êtres humains sont égaux en dignité.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu ne diras jamais, jamais, que le pain doit t'être réservé.

    Tu ne prendras pas les terres des autres, tu ne les changeras pas en grands champs de mort, tu ne puiseras pas dans ses cavernes, et tu ne feras pas la guerre, et tu n'asservira pas les fragiles et les pauvres.
    Il ne te faudra, pour vivre, que du pain et des fleurs, et tu laisseras choir tes privilèges comme un vieux manteau usé.

    Que du pain et des fleurs.
    C'est tout ce qu'il te faut pour vivre.
    Ton steak, ton GSM, ton compte en banque, l'asservissement des femmes et des migrants, le rejet des gens différents de toi, et la certitude de valoir plus que quelqu'un d'autre, tu n'en a pas besoin.
    De piller et asservir, tu n'en as pas besoin.
    De haïr et détruire, tu n'en as pas besoin.
    De te rendre indigne de la beauté du monde,
    Tu n'en as pas besoin.

    Il ne te faut, pour vivre, que du pain et des fleurs.
    Et dix paroles murmurées à l'oreille de la mer, quand le désert s'essouffle à te tenir la main.

    Françoise Nimal

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour la beauté de l'Eglise, la beauté des humbles qui, au quotidien, vivent l'Évangile, la beauté des petites communautés de base,
    la beauté et la fécondité des communautés monastiques, la beauté des femmes, des hommes qui voient Jésus en tout humain et agissent en conséquence.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour M.-L. et sa famille, S., F., T. sur son chemin d'éternité, A. et son épouse ainsi que leur petite fille I., G., Y., D. et sa famille, J., notre Sœur M., P., D., nos ami(es) du Refuge, N. et Frédéric, la lutte contre l'homophobie en milieu scolaire, le respect des personnes transgenres partout dans le monde.

     

  • Pause méditation du lundi 15 mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.



    Humilité de Dieu

     « Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. »
    Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens (2, 7-8)

    Seigneur Jésus-Christ, tu t’es abaissé jusqu’à la mort pour nous sauver. Chaque jour, ouvre nos cœurs à cet Amour que tu nous as donné « jusqu’au bout ».

    Puissions-nous être conscients à chaque instant de ce que tu as fait pour nous et en remettre les fruits auprès de celles et ceux qui nous entourent.

    Elisabeth S.

  • Pause prière - pause regard du 11 mai 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


    2017-05-04-Paix.jpgLa paix

    cette si fragile
    aile d'oiseau
    à peine
    un effleurement
    et déjà une passée
    une visée plus
    qu'une percée
    un éclat plus
    qu'en état
    un désir parfois
    calcinant
    un trop rare
    accomplissement
    Et lui en parle
    au présent comme
    d'une venue
    certaine
    d'une promesse
    qui a trouvé son lieu
    d'une offrande
    qui dissout la crainte
    Tout est
    dans sa manière
    de donner
    qui n'efface pas
    notre responsabilité
    mais relance
    notre vitalité
    à sauver
    ce qui n'est pas
    du monde
    mais le travaille
    en ses arcanes
    les plus sombres
    La paix ne sera
    jamais
    que l'appel
    à tresser serré
    ce fil de lumière
    qui relie les êtres
    au-delà
    de leurs ombres 2017-05-04-Paix.jpg
    à la haute
    clarté qui
    éclaire leur dignité
    veille sur leur liberté
    nourrit leur fraternité


    Francine Carrillo

     

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour la beauté de ta création, la beauté des animaux, la beauté de la flore, la beauté de l'humanité, l'engagement pour la sauvegarde de « notre maison commune », la conversion de notre regard pour accueillir ton Regard.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour A., M., A., J., M., N., M. et sa famille, R., D., C., les habitants du Soudan et des pays limitrophes en proie à la famine, la paix sociale au Venezuela, la réconciliation en France et en Europe, Emmanuel, nouveau président français et le futur gouvernement.

    À l'invitation du pape François, le 5 mai dernier, nous te prions de façon spéciale pour
    « les rigides qu'il y a dans l'Eglise, pour les rigides honnêtes comme saint Paul, qui ont du zèle, mais qui se trompent et pour les rigides hypocrites, ceux de la double vie, ceux de qui Jésus disait : ‘’Faites ce qu'ils disent, mais pas ce qu'ils font’’. »

  • Pause méditation du lundi 8 mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.



    Invitation,   Goûtez c'est bon !

     Il frappe doucement mais je n'entends rien. Trop de bruit à l'intérieur. Trop occupée à brasser du vent, à m'épuiser dans le faire. Lasse, fatiguée, mal partout. Je m'assois vide. Je demeure là un bon moment, les yeux clos.

     Puis j'entends : va lire Mathieu ch 11 vers la fin, mais prends ton temps ! Lis et relis-le doucement. Laisse toi faire !

     « Venez à moi, vous tous qui peinez …. car je suis doux et humble de cœur…. soulagement pour vos âmes….. »

     Cela infuse, se diffuse, ça me réchauffe, me dilate, me réconforte.

    Ce texte, je l'ai déjà lu et relu et….Oui mais là il prend une autre saveur.

    C'est avec tout mon corps, tous mes sens, tout mon être, que je le respire, le goûte. Il regonfle mes voiles.

     Je me vois très prétentieuse dans mon agir, mais Lui Il s'en moque. Il est tout joyeux. Il voit mes yeux qui pétillent, Il sent ma gourmandise. Enfin, je Lui ai ouvert la porte !

    Je sens monter en moi une douce chaleur, sa douceur me comble. Au joug avec Lui je suis maintenant attelée, il m'apprend avec patience l'humilité.

    Quand, fatiguée, en Lui je me repose, c'est BON.

     Elisabeth L.

  • Pause prière - pause regard du 4 mai 2017

    Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

    Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

    Pèlerins d’Emmaüs

    2017-05-04-Pèlerins-d’Emmaüs.jpgSeigneur Jésus, souviens-toi
    de cette petite maison là-bas à Emmaüs,
    et du bout du chemin qui y conduit quand on vient de la grand-route.
    Souviens-toi de ceux qu’un soir, tu abordas là-bas,
    souviens-toi de leurs cœurs abattus,
    souviens-toi de tes paroles qui les brûlèrent,
    souviens-toi du feu dans l’âtre auprès duquel vous vous êtes assis,
    et d’où ils se relevèrent transformés, et d’où ils partirent vers les prouesses d’amour...

    Regarde-nous.

    Vois, nous sommes tous pèlerins d’Emmaüs,
    nous sommes tous des hommes qui peinent dans l’obscurité du soir,
    las de doutes après les journées méchantes.
    Nous sommes tous des cœurs lâches, nous aussi.
    Viens sur notre chemin, brûle-nous le cœur à nous aussi.
    Entre avec nous t’asseoir à notre feu...
    Et qu’exultant de joie triomphale, à notre tour, nous nous relevions pour bondir, révéler.

    Abbé Pierre

    2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les artisans de paix et de réconciliation dans notre monde, les communautés monastiques en Orient, Jean Vanier et les communautés de l'Arche, les personnes fragiles qui sont un reflet de ton visage.

    Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour notre ami S. en sa fête, F., P., M., P., M., N., E. et sa famille, L., S., nos sœurs dominicaines de Béthanie, la paix sociale au Venezuela, les personnes engagées dans la vie politique en France et partout dans le monde.

  • Pause méditation du lundi 1er mai 2017

    2017-01-00-Pause-méditation.jpgHumilité – douceur du Christ
    Tel est le thème que nous propose notre sœur Loan pour les méditations du lundi.

     

     

    « Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups »
    Luc 10.3

    Les logiques d’affrontement sont partout.
    Autour de nous...
    En nous.

    Les règles sociales, politiques et économiques sont censées les canaliser, les réguler mais pas les supprimer.
    Les logiques d’affrontement s’expriment à l’égard de l’inconnu un peu, à l’égard de nos proches aussi.
    La douceur du Christ nous renvoie à l’intérieur de nous, fait silence à la place du vacarme du jugement, fait œuvre de patience dans nos cœurs.

    Quel courage ! Quoi ?
    Quelle impertinence que cette douceur dans ce monde où l’affrontement est partout, si naturel et si prompt à frapper !
    Quelle imprudence face aux crocs acérés des loups !

    Fermons les yeux et entrons en nous.
    Inspirons et expirons plus fort, plus longuement, plus tranquillement cet air qui nous soutient de manière invisible mais si concrète.
    Pensons à une personne que nous aimons et que nous n’avons pas vu depuis longtemps.
    Alors, nous serons fort(E)s comme des agneaux et plus vivant(E)s que les loups.

    Céline