Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pâques 2017, 16 avril

« Jésus, j’ai confiance en Toi ! »

2017-04-16-Croix.jpg« Après le sabbat, le premier jour de la semaine » …

« Soyez sans crainte … La paix soit avec vous … Pourquoi êtes-vous bouleversés ?… Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! … Comme votre cœur est lent à croire … Ne fallait-il pas que le Christ souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » …

C’est donc vrai ! … Il ne nous a pas trompés… Il savait ce qu’il faisait … Il nous l’avait dit …

Pierre, qui connaît maintenant sa faiblesse, peut lui redire à tout jamais : « Tu sais bien que je t’aime ! » …
Marie-Madeleine, l’amoureuse, peut murmurer : « Rabbouni » …
Thomas, le sceptique, se mettra bientôt à genoux : « Mon Seigneur et mon Dieu » …
Jean, le bien-aimé, le reconnaît : « C’est le Seigneur ! » …
Marie, sa Mère, comme à Noël, « garde toutes ces choses en son cœur » …

Sa tombe est un berceau !
Le chemin de Croix devient chemin d’Emmaüs !
Tout renaît dans le jardin de la nouvelle Genèse !

Jusqu’à la fin du monde, l’Évangile rayonne la force de la Résurrection. « Partout où Jésus passe, il guérit, relève, libère, redonne vie. Les sourds entendent, les muets parlent, les paralysés marchent, les morts ressuscitent. Des hommes et des femmes, abattus, désespérés, se lèvent sur son passage et retrouvent l’allégresse de la marche.

2017-04-16-Lac-de-Galilée.jpgJésus n’a rien renié de son humanité. Il est toujours cet homme humble et proche que les disciples ont connu et suivi sur les routes... Il revient vers les siens avec la même simplicité et la même douceur. Et eux le retrouvent plus vivant et plus vrai que jamais dans leur cadre familier… Loin d’en faire un être distant et mythique, un être désincarné, sa Seigneurie, son exaltation auprès du Père le rendent encore plus proche de ses frères. Et les plaies qu’il porte aux mains, aux pieds et au côté, sont les marques de notre destin de faiblesse et de souffrance, d’humiliations et de mort. Ce destin, le Seigneur ressuscité ne l’a pas rejeté. Il l’a pris au cœur du sien pour le remplir de sa lumière ».
Eloi Leclerc – Pâques en Galilée

Avec Jésus et grâce à Lui, notre vie est belle ! Quoi qu’il en soit…

« La mort et la vie s’affrontèrent en duel … Le Maître de la Vie mourut ; vivant, il règne ! »

Parce qu’« Il sait tout, Il peut tout et Il nous aime » …
Parce que « c’est la confiance, et rien que la confiance, qui doit nous conduire à l’Amour » …
Parce que « Tout est grâce » …
2017-04-16-Choisi-la-Vie.jpg« Choisis la vie ! » …

« Jésus, j’ai confiance en Toi ! » Alléluia !

Sylvain, ami de la Communion Béthanie

 

Écrire un commentaire

Optionnel