Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 13 avril 2017

Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

2017-04-13-Céne.jpgCe soir-là,
quand le Christ brise le pain,
verse le vin et se met à genoux
pour laver les pieds des apôtres,
il accomplit des gestes prophétiques :
il ouvre sur une réalité nouvelle,
il livre le sens de sa vie
et il la mène jusqu'au bout de la fidélité.

Il accepte d'être déchiqueté
et d'être écrasé
afin d'éveiller la terre à un autre Esprit.
Il se met à genoux
afin d'inverser les fondements
et l'ordre du monde.
Il donne sa vie
pour que le Bonne Nouvelle annoncée
depuis le commencement,
continue de résonner dans le cœur des hommes.

Cette Bonne Nouvelle dit :
que Dieu ne contrôle pas les hommes,
mais leur ouvre les bras,
comme une Mère ou un Père,
que les choses importantes
se passent dans le secret,
à l'intérieur, que l'homme
est plus important que la Loi,
qu'aucune Loi ne mérite
qu'on lui sacrifie un homme,
que le pardon finit par vaincre toute violence,
que la miséricorde est la clé du bonheur,
que la douceur est une béatitudes,
qu'aucun péché ne souille définitivement,
qu'aucune exclusion n'est justifiée,
que la grandeur consiste à se courber
pour être à la hauteur des plus petits,
que le service est l'unique façon
d'être grand devant Dieu,
que Dieu ne demeure
dans aucune église ni cathédrale
mais qu'il marche sur la terre des hommes,
qu'il n'y a pas de pain ni de richesses
qui ne doivent être partagés !

Quand le Christ dit :
Prenez et mangez ce pain, mon corps,
prenez et buvez ce vin, mon sang,
il dit à ses amis :
Prenez ma façon de vivre !
Accueillez ma Bonne Nouvelle !
Laissez-la nourrir votre vie.
Vivez de mon Évangile.
Mangez ma Parole, qu'elle soit votre force.
À votre tour soyez des Christ !

Célébrer l'Eucharistie en vérité
entraîne en nous
une réelle transformation de l'être.


2017-01-00-Nous-prions.jpgPère, en Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te rendons grâce pour les gestes, les paroles de paix en notre monde, les personnes qui luttent pour une plus grande justice sociale, les moniales, les moines, les ermites, les priants, les croyants qui, dans toutes les religions, travaillent pour l'unité, la réconciliation.

Père, par Jésus le Christ, dans l'Esprit-Saint, nous te prions pour les pasteurs de toutes les Églises, B., J.-D., notre frère B. et sa santé, M., C., J., M. sur son chemin d'éternité, A., S. et son service au sein de notre Communion, Jules en sa fête, la paix en République centrafricaine, nos sœurs et frères chrétiens coptes, les victimes des attentats en Égypte, la fécondité spirituelle de ces fêtes pascales 2017.

Commentaires

  • Rendons gra^ces à Dieu pour la guérison de mon fils et demandons au Seigneur que je soit plus capables à accepter les douleurs, parce qu'ils sont source de joie!

Écrire un commentaire

Optionnel