Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 6 décembre 2018

La prière est une magnifique respiration…
Celle d’un cœur qui aime.

Poursuivant leur chemin, [Philippe et l’eunuque] tombèrent sur un point d’eau, et l’eunuque dit : « Voici de l’eau. Qu’est-ce qui empêche que je reçoive le baptême ? ». [Philippe lui dit : « Si tu crois de tout ton cœur, tu peux être baptisé. » Et l'homme répondit : « Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.] Il donna l’ordre d’arrêter son char ; tous les deux descendirent dans l’eau, Philippe et l’eunuque, et Philippe le baptisa. Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur emporta Philippe, et l’eunuque ne le vit plus, mais il poursuivit son chemin dans la joie.
Actes 8, 36-39.

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


2018-12-06-Tu-es-prêtre,-prophète-et-roi.jpgEt si, d'aventure,
toi aussi tu étais de la race de Jean.
Si, toi aussi, tu étais de la race des prophètes.
Si tu prenais des risques.
Si tu avais le courage de prendre le parti
des humbles,
des petits,
des sans-voix.
Ne dis pas que tu n'es pas prophète....
Ne dis pas que tu ne sais pas parler.....
Souviens-toi du jour de ton baptême :
« Tu es prêtre, prophète et roi ».
Si, d'aventure, toi aussi tu étais la voix,
la voix des sans-voix.
La voix de ceux qu'on enferme.e
La voix de ceux que l'on bâillonne.
La voix de ceux qui n'ont même plus de voix
pour protester,
pour supplier,
pour dénoncer.
Et peut-être même plus de voix
pour prier, pour se révolter....
Toi, mon frère, si tu étais prophète !


« Quand il en va de l'honneur de Dieu
et de l'honneur de l'homme,
le prophétisme est un devoir »


Robert Riber

 

0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour :
tout ce qui naît aujourd'hui,
la naissance de C. vendredi dernier,
la naissance des réconciliations, des pardons,
la naissance des audaces pour rayonner ton nom,
la naissance d'une parole limpide, claire, cohérente,
la naissance de la vie fraternelle toujours nouvelle,
ta naissance hier, aujourd'hui et à chaque instant.

Seigneur, devant toi : V., Q. et sa famille, notre frère, nos amis Nicolas en leur fête, A., P., M., T., père O., R., D., A., B., A., S., P., la paix, la justice sociales en France, ton Église qui est en Algérie, en ces jours de béatifications, notre Communion Béthanie, en cette retraite d'Avent, D. et S. qui vivront leur célébration d'accueil parmi nous, L., M. et R. qui entreront dans le temps de Nazareth, nos sœurs en alliance, notre mère B.

 

Écrire un commentaire

Optionnel