Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 11 octobre 2018

La prière est une magnifique respiration…
Celle d’un cœur qui aime.

Ô Seigneur-Elohim ! c'est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande force et ton bras puissant; rien n'est trop difficile pour toi.
Jérémie 32

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


ciel penché.jpgLe christianisme ne nous demande pas de quitter la terre pour regarder un ciel imaginaire, mais de devenir nous-mêmes ce Ciel, de transfigurer notre vie en laissant transparaître en nous toute la lumière et toute la joie de Dieu. Il ne s'agit pas de nous détourner de la vie, mais d'y entrer, car c'est avant la mort que nous risquons d'être morts si nous refusons de faire de notre vie une création continuelle de grâce et de beauté.

Il ne s'agit donc pas d'apprendre à mourir, mais d'apprendre à vaincre la mort et de devenir une source jaillissante de vie éternelle au cœur de chacune de nos journées.

Être chrétien, c'est faire fleurir toutes les fleurs dans la certitude que l'amour aura le dernier mot !

C'est par là que nous affirmerons le règne de la grâce en étant gracieux nous-même, en essayant d'écouter les autres autant qu'ils ont besoin de l'être pour qu'ils se sentent aimés et découvrent le prix de la vie, le trésor caché au fond de leur cœur qui est le Dieu vivant.

Dieu, s'il est vraiment la Vie de notre vie, il faut que ça se voie, que nous soyons pour tous l'accueil d'une amitié sans frontières. Alors, on porte Dieu et on communique sa joie en chantant puisque, comme le dit saint Augustin : « Celui qui aime chante ».

Maurice Zundel

 

0000 2017-01 Prière.jpgSeigneur, nous te louons pour cette prière envoyée par notre ami Gérard :
Mon cœur est en désir,
Désir de te croire présent,
Dans le quotidien de l'instant,
Désir de t'aimer, de te prier,
De te connaître en ami.
Ce désir brûle en moi
Comme une petite flamme,
Persistante et insistante,
Au-delà de la nuit.

Seigneur, devant toi : 
notre désir profond, notre soif intime, notre chemin de méditation, de prière silencieuse, notre vie intérieure, le charisme contemplatif de notre Communion Béthanie, les personnes qui se confient à notre prière, C., G., R., C., A., P., A., M.-L., I., nos sœurs et frères du Carmel, en cette fête de Thérèse de Jésus, nos sœurs du Carmel de la Paix à Mazille, notre Mère B., notre sœur M.-L.

Commentaires

  • Maurice Zundel, quel bel homme !
    Un jour viendra pour le face à face. Le monde n'est pas assez rassasié de beauté pour provoquer le grand soir !
    C'est nous qui nous y collons, avec le sourire et les larmes...
    Bien à tous.
    Mireille

Écrire un commentaire

Optionnel