Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pause méditation 31 mars 2014

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    mains géantes.jpg

    « Etes-vous prêts à accepter d'être mis à part? Dans le monde, et pourtant à part avec Moi»

    29 mars, Dieu appelle.

     

  • Carême 2014, 4ème dimanche de Carême

    Lorsque Saint Benoît parlait du Carême à ses moines, il ne leur parlait pas d’abord de privation ou de mortification. Sa préoccupation n'était pas de savoir ce qu'ils auraient ou n'auraient pas dans leurs assiettes, mais ce qu’ils auraient dans le cœur ! Saint Benoît ne leur souhaitait qu'une chose « retrouvez la joie du désir spirituel » ! À travers la solitude, le silence et la soif du désert, c’est à cette joie que nous convie le Carême.

    2014 03 30Carême -4ème dimanche.jpg

     

     

     

     




    Écoute le silence du désert
    Entre dans la nudité du face à face
    Avance entre l'ombre et la lumière
    Apprends à marcher à un autre rythme
    Apprends à regarder les autres pour regarder Dieu
    Pour écouter sa parole
    Et la laisser faire son œuvre.
    Que veux-tu vraiment mon frère?
    Véritablement quel est l'essentiel de ta vie?
    De quoi as-tu vraiment faim?


    Christine, sœur de la Communion Béthanie.


  • Pause prière - pause regard | 14 03 27

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 


    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________


    L'eau vive
     
    Seigneur, tu sais combien l'homme est tiraillé par la soif,
    soif d'eau, comme la femme de Samarie,
       qui, chaque jour, vient puiser avec sa cruche,
    mais soif bien plus tenace encore,
       d'un mot à entendre ou d'un regard à échanger,
       d'un simple sourire, d'un geste ou d'un dialogue,
    soif d'un peu d'attention ou de prévenance.
     
    Mais ces soifs humaines cachent, tu le sais, Seigneur,
    d'autres soifs plus profondes encore que le puits de Jacob,
       la soif d'un peu d'amour, de tendresse ou de pardon,
       la soif de communion ou de réconciliation,
       la soif de vérité, de fidélité et de sérénité.

    Seigneur, donne à nos cœurs  cette eau vive qui apaise à jamais notre soif.
    Alors notre être deviendra un puits de Jacob où chacun pourra venir
    puiser en abondance
       l'amour,
       la sécurité
       ou le réconfort dont il a tant besoin.

    Nos amis et nos voisins y trouveront une halte d'amitié,
    les pauvres et les malheureux une porte toujours ouverte !
    Et le monde verra combien est fort le souffle de l'Esprit
    qui donne à tant de cœurs assoiffés
    l'eau vive de la source qui ne tarit jamais.

    Amen.

    2014 03 27 Eau vive.jpg

    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour :
    M., sa santé, son mari et ses enfants, K. et sa santé, N., les personnes qui ont des responsabilités dans nos sociétés, nos ami(es) en Suisse, la préparation spirituelle du Carrefour des Chrétiens Inclusifs, A. et nos sœurs et frères catéchumènes, R. et les jeunes et adultes qui marchent vers le Sacrement de la Confirmation, père F. sur son chemin d'éternité, A., M.-J., S., A., M., A., S., S. sur leur chemin d'amour, notre amie sœur M. et sa santé, Sœur E. et ses sœurs au Togo, les personnes de notre peuple en Afrique, particulièrement en Ouganda.

     

     

     

  • Pause méditation lundi 24 mars 2014

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    herbes désert.jpg

    « Allez toujours à ce qui est simple. Aimez et honorez les humbles et les simples. »

    12 mars, Dieu appelle.

     

  • Carême 2014, 3ème dimanche de Carême

    « Ferme les yeux, recueille-toi un instant dans le sanctuaire de ton cœur, le ciel de ton âme » disait la bienheureuse Elisabeth de la Trinité.

    2014 03 23 Carême -3ème dimanche.jpg






    Invitation à attendre le temps qu’il faudra jusqu’à ce que parvienne à notre oreille intérieure, profonde, le son discret du silence. Fermons les yeux. Écoutons la Parole qui, dans son silence, nous parle du Père. À l'image du Christ traversant le désert, résistant au tentateur pendant 40 jours, nous aussi sommes appelés à faire pénitence et à recentrer nos vies sur le Seigneur. Il est évident que nous ne pouvons pas empêcher une pensée de nous traverser. Il est si tentant de se laisser avoir par le découragement, les insinuations, les propos allusifs ou pas clairs, par ce que nous nous imaginons ou croyons savoir d'avance. Jésus est là à nos côtés pour nous redire que rien n’est impossible à ses yeux et que le pardon de son Père nous attend. Poursuivons notre marche à travers  le désert pour aller à la rencontre de Dieu, tentons ce chemin de conversion. Notre péché n'est pas le résumé de notre vie. Que ce chemin de Carême nous permette de rester en capacité d'éveil.


    Christine, sœur de la Communion Béthanie.

     

     

  • Pause prière - pause regard | 14 03 20

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________


    Contempler est une manière de prendre soin. C'est casser tout ce qui en nous ressemble à une avidité, mais aussi à une attente ou un projet. Regarder et s'émouvoir de l'absence de différence entre ce qui est en face et nous.

    J'ai là sous les yeux, dans cette forêt, quelque chose qui est beaucoup plus riche que tout ce qu'un musée ne pourra jamais s'offrir. Dans l'ordre, un peu de mousse, un peu plus loin des ronces, une fougère que le soleil traverse comme un vitrail.

    Cette fougère est sainte par sa mortalité, par sa fragilité, par le fait qu'elle va connaître le dépérissement. Que faire de mieux que de saluer ceux qui sont dans le passage avec nous ?  Ce serait beau de bâtir toute une conversation autour de cette fougère...

    Le monde est rempli de visions qui attendent des yeux.  Les présences sont là, mais ce qui manque ce sont nos yeux. 
    Qui la voit cette petite fougère prise dans une branche épineuse ? Le vent la connaît, le vent lui parle.

    Christian Bobin

    2014 03 20 Fougères.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour : A., notre ami, en sa fête, D. dans sa recherche d'un poste à temps partiel, F., notre sœur C., M. et sa santé, nos sœurs Annonciades, N., M.-D., J., notre frère P., E., J. et sa famille, D. et sa famille, père M., B. et ses parents, que notre charité et notre solidarité soient en actes et en vérité.

     

  • Pause méditation lundi 17 mars 2014

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    royaume.jpg

    « C'est dans le silence que besogne mon Esprit, et c'est doucement et graduellement que les âmes sont conduites jusque dans mon Royaume. »

    6 mars, Dieu appelle.

     

  • Carême 2014, 2ème dimanche de Carême

    Si j'aime le jeûne et la veille, c'est que Jésus les a tant aimés, j'envie ses nuits de prières au sommet des montagnes, je voudrais lui tenir compagnie, la nuit est l'heure du tête-à-tête.

    Charles de Foucauld, lettre à Mgr Guérin

    Et si le jeûne prenait de multiples formes ? Quelles modifications de ma vie pourraient m'apporter le plus de liberté ? Pour les uns, ce sera une brèche dans l'emploi du temps pour écouter  avec plus d'attention, pour d'autres l'ouverture d'un livre, pour d’autres l’écoute d’un morceau de musique, pour d'autres encore ce sera se priver d'ordinateur ou de télé. Il s'agit de reprendre du temps pour de l'essentiel, du silence, le temps de la prière, de l'écoute ou de la rencontre de la Parole de Dieu. Le jeûne de nourriture est aussi un chemin, une invitation, alors oui, il est utile de jeûner. Pour retrouver de la liberté intérieure et la disponibilité à la rencontre: celle des autres et de Dieu.


    2014 03 16 Carême -2ème dimanche.jpg

    Mon Dieu, en cette période de jeûne, fais-moi prendre conscience de la chance que j'ai de pouvoir me nourrir quand d'autres, à notre porte et dans le monde ont faim. Mon Dieu, aide-moi à méditer sur ce qui me manque autant que le pain. Prépare-moi à accueillir celui avec qui je vais partager mon repas. Aide-moi à découvrir ta parole, nourriture du cœur et de l'esprit.  Mon Dieu, mon cœur a faim de TOI!

    Christine, sœur de la Communion Béthanie.

     

  • Pause prière - pause regard | 14 03 13

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________




    Le silence

    Pourquoi le vent dans les pins, la tempête sur le sable, la bourrasque 
    sur la mer seraient-ils silence et non pas le pilonnage des machines à l'atelier, le grondement des trains en gare, le brouhaha des moteurs au carrefour ?
     
    Ce sont ici comme là les grandes lois qui jouent, bruissement de la création qui nous enserre.
     
    Pourquoi le chant d'une alouette dans les blés, le crissement des insectes dans la nuit, le bourdonnement des abeilles dans le thym nourriraient-ils notre silence et non pas les pas des foules dans la rue, les voix des femmes au marché, les cris des hommes au travail, le rire des enfants au jardin, les chansons qui sortent des bars ? 

    Tout est bruit des créatures qui s'avancent vers leur destin, tout est écho 
    de la maison de Dieu en ordre ou en désordre, tout est signal de la vie à la rencontre de notre vie.
     
    Le silence n'est pas une évasion, mais rassemblement de nous-mêmes au creux de Dieu.
     
    Le silence n'est pas une couleuvre que le moindre bruit fait fuir, c'est un aigle aux fortes ailes qui surplombe le brouhaha de la terre, des hommes et du vent.
     
    Madeleine Delbrel



    2014 03 13 Silence du cloître.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour : D., J.-M. et sa famille, O., François, évêque de Rome, en retraite spirituelle, nos amis P. en leur fête, P. et J., 14 adultes catéchumènes savoyards confiés à notre prière, par leur évêque, nos frères de Taizé, en action de grâce pour la belle rencontre de notre frère prieur avec frère A., les communautés et les personnes qui vivent dans le rayonnement de saint Joseph, A., J., P., A. et son ministère sacerdotal, J., E., K.




  • Pause méditation lundi 10 mars 2014

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    labourage.jpg

    « L'amour et le rire de bon aloi sont comme le soc qui laboure le sol et le prépare à recevoir la semence. Sur un sol trop dur, le grain ne lèvera pas. Préparez donc le terrain. »

    6 mars, Dieu appelle.

     

  • Carême 2014, 1er dimanche de Carême

    2014 03 09 Carême -1er dimanche.jpgLe Carême ! À peine avons-nous prononcé ce mot que nous pensons : faire des efforts, des privations, tenir des résolutions. En fait, il faudrait essayer d'inverser les choses : le Carême, ce n'est pas de tenir, ni de retenir, c'est au contraire d'ouvrir, de laisser la Vie nous envahir, nous traverser et nous transformer, pour qu'elle se répande autour de nous. Alors la vie peut nous convertir, opérer en nous un retournement qui nous fait retrouver la source qui nous habite.


    Pendant ce temps de pénitence et d’amour qui s’ouvre, mettons en premier lieu la prière et la charité. Aimer Dieu et aimer mon prochain sont les deux phares pour avancer sur la route de l’Évangile. Mettons-nous à l'école et à l'écoute de l'Esprit de Dieu, esprit de vie et de justesse, pour qu'Il devienne notre Maître intérieur. Soyons attentifs aux autres. Alors, le Christ pourra nous simplifier et purifier notre regard, ouvrir nos mains, unifier nos capacités et richesses personnelles dans un élan de don de soi, de mise en commun. Le Carême se situe avant tout à ce niveau, puisqu'il nous indique le chemin de la dépossession de notre «moi». N'ayons pas peur de nous engager dans ce chemin de vérité : Dieu nous y attend.

    Christine, sœur de la Communion Béthanie

  • Pause prière - pause regard | 14 03 06

    La prière n’est pas autre chose qu’une rencontre avec le Christ. Nous nous y entretenons avec Lui comme avec un ami. Pour autant, ce tête-à-tête n’invite ni à l’isolement, ni à la négligence. Il refuse d’exclure autrui… Bien au contraire ! Le monde dans lequel nous vivons, les autres, sont présents dans ce dialogue qui se déroule dans l’intimité de notre prière, riche d’un élan fraternel et universel. 

    En effet, notre premier service, en qualité de sœurs et frères de la Communion Béthanie, est la prière quotidienne. À cette occasion, nous Lui présentons notre peuple homosensible et transgenre, comme nous Lui recommandons tous nos frères et sœurs en humanité : leurs attentes, leur espérance ainsi que leurs souffrances. Certes, nous ne sommes pas des spécialistes, mais nous essayons de répondre à nos mesures à cette invitation : « Priez les uns pour les autres » (Jc 5, 16). 

    Ainsi la prière nous relie-t-elle les uns aux autres, de façon discrète mais fructueuse, ouverte à tous comme respectueuse de l’identité – ou du pudique anonymat – de chacun.

    Les sœurs et frères de la Communion Béthanie
    ___________________________________________




    40 jours...
    40 jours pour faire le tri,
    pour se délester de ce qui est inutile
    comme lorsqu'il faut traverser un désert
    et qu'il ne faut pas traîner,

    40 jours
    pour ne plus se contenter
    de "juste ce qu'il faut",
    pour sortir du strict minimum,
     
    40 jours
    pour éduquer le cœur et aimer,
    apprendre à aimer d'une façon neuve,
    à la manière des premiers jours,
     
    pour éduquer l'esprit,
    l'arracher à ses obsessions,
    ses idées reçues,
    et l'ouvrir à la nouveauté,
     
    pour éduquer le regard à dépasser
    l'usure et à traverser l'écran
    des masques et des apparences,

    40 jours
    pour marcher à un autre rythme,
    pour changer de style,
    pour faire le ménage,
    pour se purifier, 

    40 jours
    pour regarder les autres
    pour regarder Dieu,
    pour écouter la Parole du Christ
    et la  laisser faire
    son œuvre de redressement
    au secret de nos désirs,
     
    40 jours pour être transfiguré,
    40 jours pour grandir avec l'Évangile,
    40 jours pour apprendre à vivre !
     
    Charles Singer
    Terres, éditions du Signe



    2014 03 06 face au désert.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour : T. et sa santé, T. gravement accidenté et ses parents, N., J.-F. et son ami décédé, la rencontre de notre frère prieur avec frère A., notre amie F. en sa fête, B., J.-D., père M., S. et S. et la préparation de leur mariage, M.-J. et sa santé, notre conversion à l'Évangile en ce Carême 2014, nos sœurs et frères catéchumènes, toutes les communautés d'Église en marche vers Pâques.




  • Carême 2014, mercredi des cendres

    Aujourd’hui, c’est toute l’Église, partout dans le monde, qui entre en Carême ; c’est toute l’Église qui se dresse, qui se lève pour mieux saisir l’appel du Christ : « Convertissez-vous et croyez à l’Évangile ». Nous allons cheminer vers Pâques pendant 40 jours. 40 jours pour nous transformer, pour devenir capables de comprendre l'immensité de son Amour. Prenons résolument la route que nous propose Dieu notre Père.

    2014 03 05 Cendres - Marche au désert.jpgJe reviens à toi Seigneur de tout mon cœur, de toute mon âme
    Appelle-moi à une existence plus vivante
    Non dans l'agitation, mais dans la force d'aimer.
    Même si cela fait mal
    Renouvelle et transforme ma vie de tous les jours!
    Dans mes fragilités, tu es présent.
    Ô toi l'Amour, je suis une terre assoiffée
    Conduis-moi au désert, terre de création,
    Terre habitée, peuplée de toi Seigneur et de ton esprit.
    En ce temps de carême, aide-moi à reprendre souffle
    Apprends-moi à m'enraciner en TOI.
    Ô mon Dieu! Dépouille-moi de mes certitudes,
    Forge-moi par le feu de ta tendresse
    Que je traverse encore et encore les nuits de mes petites morts
    Pour te rejoindre
    Dans la Vie qui n'a pas de fin.

    Christine,
    sœur de la Communion Béthanie.

     

     

  • Carême dans la Ville 2014, la retraite en ligne des Dominicains

    Que tout croyant et toute communauté ecclésiale puisse parcourir avec profit ce chemin de Carême !

    Pape François

    2014 02 28 Carême.jpg

     La Communion Béthanie vous recommande « Carême dans la ville 2014 », à partir du mercredi des Cendres, 5 mars 2014. Il est conduit par les frères de Lille de la Province Dominicaine de Francehttp://www.retraitedanslaville.org/ 
    Cette année, le thème sera une question que les disciples posent à Jésus : 
    « Qui est le plus grand ? » Évangile selon saint Matthieu, chapitre 18, verset 1 
    Pour vous inscrire, merci de vous rendre sur le site http://www.caremedanslaville.org/ 

    Chaque semaine du Carême, Christine, notre sœur, vous proposera un bref texte de méditation. C'est elle aussi qui vous offrira le message de Pâques 2014.

     

     

     

  • Pause méditation lundi 3 mars 2014

    Quelques paroles... comme un portail de clarté illuminant l'entrée dans la semaine et accompagnant nos pèlerinages intérieurs au lent rythme de la marche.

    Paroles de feu.

    Paroles qui nourrissent.

    Paroles qui saisissent et permettent de faire encore un pas vers la Source de toute Vie.

    Yallah !
    Belle route avec vos sœurs et frères de la Communion Béthanie+


    2014 avec Dieu appelle et Vivre par l'Esprit +

    En 1932, deux femmes remettent leur existence à Dieu et reçoivent dans leur prière, au jour le jour, des paroles de Vie.
    Deux livres vont naître de ce compagnonnage avec le Christ, que nous vous proposons de découvrir tout au long de cette année.

    prendre_soin_-_petit.jpg

    « Pensez à Moi. Contemplez-Moi souvent. Alors, inconsciemment, vous croîtrez à mon image. »

    3 mars, Dieu appelle.