Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pause prière - pause regard du 17 novembre 2016

Terre de silence et de miséricorde, notre Communion Béthanie souhaite offrir à chaque personne un espace d'intériorité, de méditation, de prière. Notre appel, notre désir : vivre une vie de foi, car... « La foi n'est pas l'aboutissement de nos efforts, elle est un don de Dieu. C'est Dieu qui nous donne jour après jour d'avancer dans nos hésitations vers la confiance en lui. » Frère Roger de Taizé.

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

2016-11-17-Terre.jpgÊtre là, Seigneur, lorsque la nuit tombe,
être là, comme une espérance,
peut-être allons-nous toucher le bord de Ta lumière.....

Être là, seigneur, dans la nuit,
avec au fond de soi cette formidable espérance :
peut-être allons-nous aider un homme très loin de nous à vivre.

Être là, Seigneur, n'ayant presque plus de parole
comme au fond du cœur qui aime,
n'ayant plus de regard ailleurs
que sur ce point de feu d'où émerge
la vie qui nous change en flamme.

Être là, Seigneur, comme un point tranquille
tourné vers Toi.

Être là avec tous ceux qui nous tiennent à cœur,
et savoir que nous nous entraînons tous dans Ta lumière,
et pas un instant est perdu.

Être là, Seigneur, nous abreuver à la source
qui indéfiniment coule.

Dieu de paix dont la paix n'est pas de ce monde,
Dieu d'une vie qui abolira toute mort
Dieu compagnon qui Te tient tous les jours en nous,
Sois avec nous maintenant et pour l'éternité.
Ainsi soit-il.

Sœur Myriam (1925-2000)

0000 2016-09 logo CB.jpgEn ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous sommes en action de grâce pour tous les gestes de paix en notre monde, tous les chemins de réconciliation, même les plus modestes.

En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour les victimes de la violence partout en notre monde, S., J., les personnes transgenres seules, notre amie B. et sa mère malade, L. et C. ainsi que leurs familles, Cécile en sa fête, I. et sa famille, P., un enfant de huit ans gravement malade confié à notre prière, la fécondité en nos vies de cette Année Sainte de la Miséricorde, car nous avons encore tant de chemin à parcourir pour croiser ton regard de Miséricorde.

 

Écrire un commentaire

Optionnel