Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • pause méditation lundi 31 mai 2010

    Au quotidien, nous ressentons le besoin de fuir la rumeur et le brouhaha pour goûter des paroles simples et neuves. C’est ce qui nous rend attentifs, au fil des rencontres et des lectures, aux mots qui surgissent, plus forts que les autres.

    Aussi, pour commencer chaque semaine, j’ai plaisir à vous offrir quelques unes de ces paroles qui m’ont nourries. Puissent ces mots attester de la grandeur de la parole qui nous est confiée et nous garder en communion fraternelle.

    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

     

    « La prière... J'écoute jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bruit. »
    Père Maurice Zundel

    prière.jpg

  • Pause prière - pause regard jeudi 27 mai 2010

    «Je ne sais rien de plus simple ni de plus profond que cette contemplation qui, du matin au soir, découvre une présence divine au cœur des choses. Je ne connais pas de musique plus merveilleuse que ce chant qui jaillit des âmes dès qu'on s'agenouille devant leur mystère. Je ne crois pas qu'il puisse y avoir une plus haute source de poésie qu'un univers à l'œuvre avec son Créateur, pour susciter en nous une vie divine.» Père Maurice Zundel

    La mission première des membres de notre Communion Béthanie est la prière, pour tous et en tout lieu. D’une façon toute particulière, nous présentons à Dieu les personnes homosensibles et transgenres du monde entier, de tous horizons, de toute culture et de toute religion, ainsi que leurs proches.

    Nous ne sommes pas des «spécialistes de la prière», mais des chercheurs, des femmes et des hommes en chemin. Nous restons persuadés cependant que l’on atteint chez les autres la profondeur où l’on se tient soi-même, et que c’est donc par la prière d’abord que nous pouvons nous relier les unes et les uns aux autres de façon juste.

    Le nom de Communion Béthanie exprime à la fois le lien spirituel qui unit les membres et les amis, mais aussi l’esprit dans lequel ils se situent. Béthanie est en effet ce petit village dans lequel Jésus aimait à venir, sans manières, chez Marthe, Marie et Lazare. Proche de Jérusalem, plus institutionnel, Béthanie est un lieu tout simple dans lequel la charité fraternelle, l’humour, la pudeur et la discrétion sont de mise, afin de permettre à chacun(e) d’avancer et de grandir à son rythme propre. Ainsi, nous souhaitons que chaque personne qui le désire puisse vivre une expérience spirituelle forte et neuve, sans que les difficultés personnelles et ecclésiales ne deviennent un obstacle insurmontable à son lien à Dieu.

    Chaque jeudi, nous vous proposons donc une pause prière - pause regard. Elle nous relie les unes et les uns aux autres par la méditation d’un texte commun et par le partage des intentions qui nous sont confiées.

    Si sur ce blog nous ne mettons que les initiales des personnes pour lesquelles nous prions, c'est en fidélité à un extrait de notre Charte: «Bien accordée à notre charisme, la discrétion en devient une marque estimée; n'est-elle pas la façon dont Dieu nous regarde?»


    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

    ------------------------------------------------


    Tout ce qui vit reçoit de l'Esprit Saint sa croissance,
    ton action est inexprimable, profondément cachée en chacun de nous, comme un levain, une semence de feu.
    Tu es notre volonté de vivre.
    Tu es l'amour qui nous attache à cette terre et nous lie à Dieu.
    Tu nous encourages à aller jusqu'au bout, à tout endurer, à tout supporter, à tout espérer, comme seul l'amour peut le faire.


    esprit saint.jpg
    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour C.-E. (11 ans) sur son chemin d'éternité, sa sœur, ses parents. nos sœurs religieuses trinitaires en ce 350e anniversaire de fondation, P., A., leur famille et la santé de leur fille B., J., sœur H., père P.-M., père M., notre ami J. et ses filles, L., F., sa grande épreuve de santé et son fils R., H., M.-D., E.




  • pause méditation lundi 24 mai 2010

    Au quotidien, nous ressentons le besoin de fuir la rumeur et le brouhaha pour goûter des paroles simples et neuves. C’est ce qui nous rend attentifs, au fil des rencontres et des lectures, aux mots qui surgissent, plus forts que les autres.

    Aussi, pour commencer chaque semaine, j’ai plaisir à vous offrir quelques unes de ces paroles qui m’ont nourries. Puissent ces mots attester de la grandeur de la parole qui nous est confiée et nous garder en communion fraternelle.

    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

     

    « L'Esprit me dit d'aller avec eux sans scrupule. »
    Apôtre Pierre dans le Livre des Actes des apôtres


    saint-esprit.jpg

  • Pause prière - pause regard jeudi 20 mai 2010

    «Je ne sais rien de plus simple ni de plus profond que cette contemplation qui, du matin au soir, découvre une présence divine au cœur des choses. Je ne connais pas de musique plus merveilleuse que ce chant qui jaillit des âmes dès qu'on s'agenouille devant leur mystère. Je ne crois pas qu'il puisse y avoir une plus haute source de poésie qu'un univers à l'œuvre avec son Créateur, pour susciter en nous une vie divine.» Père Maurice Zundel

    La mission première des membres de notre Communion Béthanie est la prière, pour tous et en tout lieu. D’une façon toute particulière, nous présentons à Dieu les personnes homosensibles et transgenres du monde entier, de tous horizons, de toute culture et de toute religion, ainsi que leurs proches.

    Nous ne sommes pas des «spécialistes de la prière», mais des chercheurs, des femmes et des hommes en chemin. Nous restons persuadés cependant que l’on atteint chez les autres la profondeur où l’on se tient soi-même, et que c’est donc par la prière d’abord que nous pouvons nous relier les unes et les uns aux autres de façon juste.

    Le nom de Communion Béthanie exprime à la fois le lien spirituel qui unit les membres et les amis, mais aussi l’esprit dans lequel ils se situent. Béthanie est en effet ce petit village dans lequel Jésus aimait à venir, sans manières, chez Marthe, Marie et Lazare. Proche de Jérusalem, plus institutionnel, Béthanie est un lieu tout simple dans lequel la charité fraternelle, l’humour, la pudeur et la discrétion sont de mise, afin de permettre à chacun(e) d’avancer et de grandir à son rythme propre. Ainsi, nous souhaitons que chaque personne qui le désire puisse vivre une expérience spirituelle forte et neuve, sans que les difficultés personnelles et ecclésiales ne deviennent un obstacle insurmontable à son lien à Dieu.

    Chaque jeudi, nous vous proposons donc une pause prière - pause regard. Elle nous relie les unes et les uns aux autres par la méditation d’un texte commun et par le partage des intentions qui nous sont confiées.

    Si sur ce blog nous ne mettons que les initiales des personnes pour lesquelles nous prions, c'est en fidélité à un extrait de notre Charte: «Bien accordée à notre charisme, la discrétion en devient une marque estimée; n'est-elle pas la façon dont Dieu nous regarde?»


    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

    ------------------------------------------------


    Esprit Saint, c'est Toi le souffle et l'ardeur
    avec lesquels la parole de Dieu nous est adressée,
    Le vent qui porte l'Évangile
    n'importe où, à n'importe qui.
    Tu es l'esprit qui vivifie et qui libère.
    Tu es la promesse et l'insécurité,
    la pauvreté et la grâce.
    Tu es le don de Dieu aux hommes.
    Alors, sois présent ici, parmi nous,
    Dieu en nous.


    Pentecôte.jpg

    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour notre frère C. qui sera confirmé ce samedi à Notre-Dame de Paris, C., A., G. et nos amiEs de la Conférence des baptiséEs de France, M., M., V., M., M.-T., notre amie A.-G. et sa famille, M., sa santé et sa famille, nos sœurs du B.. en ce grand rassemblement de Pentecôte, le ministère de notre frère prieur à Angers pour cette occasion, A., A., les jeunes migrants qui galèrent a trouver leur place, I., L., D., E., A., A., nos soeurs de la P., nos frères de Notre-Dame de T., notre ami L. et nos amiEs homosexuels-musulmans, notre ami le vénérable F. et nos amiEs boudhistes, la paix, l'unité, le souffle nouveau de notre Église en cette Pentecôte 2010 : brise et éclat de l'Esprit pour chaque jour !


  • Pause méditation pour le 17 mai 2010

    Au quotidien, nous ressentons le besoin de fuir la rumeur et le brouhaha pour goûter des paroles simples et neuves. C’est ce qui nous rend attentifs, au fil des rencontres et des lectures, aux mots qui surgissent, plus forts que les autres.

    Aussi, pour commencer chaque semaine, j’ai plaisir à vous offrir quelques unes de ces paroles qui m’ont nourries. Puissent ces mots attester de la grandeur de la parole qui nous est confiée et nous garder en communion fraternelle.

    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

     

    « Dans l'Eglise, nul n'est étranger, et l'Eglise n'est étrangère à aucun Homme ni à aucun lieu. »
    Pape Jean-Paul II

    idaho.jpg
  • 17 mai | Prière homo

    17 mai   |   Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie


    Dieu, Seigneur, Père,


    Tu es le seul Dieu et chacun est unique devant ton amour,
    Devant toi il n’y a ni majorité ni minorité,
    Il n’y a que ceux que tu appelles, que tu choisis, que tu sauves.

    Tu nous as donné tes commandements pour que nous témoignions que ton amour est universel,
    Et qu’aucun homme, aucune femme n’en est exclu, même si ses orientations sexuelles ne correspondent pas aux normes religieuses transmises et imposées de génération en génération.

    Tu as donné ton amour non pas pour qu’il divise mais pour qu’il rassemble.

    Á qui irions-nous Seigneur quand ceux que tu as choisis pour témoigner de ton amour pour tous les hommes nous tournent le dos ?
    Á qui irions-nous Seigneur quand ceux que tu as choisis pour guider et enseigner ton peuple prétendent connaître à ta place ce qui est bien ou ce qui est mal, alors que tu ne leur demandes que de respecter ta justice ?
    Devons-nous renoncer à ton amour sous prétexte qu’ils croient que tu es incapable de nous aimer ?
    Devons-nous renoncer à ton Esprit sous prétexte qu’ils n’acceptent pas que tu puisses nous le donner ?

    Aide-les à dépasser les superstitions et les traditions mortes pour aller vers la liberté et la fécondité.

    Donne à tes fidèles d’inventer un amour qui, tournant le dos au rejet et à la condamnation, n’efface pas les différences mais les rende justes et fertiles.

    Chéris chéris.jpgNous ne demandons pas ton pardon pour ce que nous sommes puisque tu connais notre innocence, c’est toi qui nous as fait.
    Mais nous te demandons pardon pour le désespoir qui parfois nous saisit.
    Il est désespérant d’être rejeté par ceux que nous aimons et qu’une prédication erronée éloigne de nous.
    Ceux que nous aimons et respectons et dont nous attendons soutien et accueil.

    Tu nous as placé au milieu de parents, de frères et sœurs, d’amis, qui parfois ne veulent plus l’être quand ils découvrent comment tu nous as fait.
    Nous savons que tu nous aimes et nous protèges, et nous ne quitterons pas les communautés que tu rassembles pour témoigner de ta lumière.
    Permets à nos frères en religion de le comprendre et d’accepter que ton amour dépasse leur imagination.

    Aide-nous à accepter notre propre mystère, tu nous as donné à nous-même, mais nous sommes tous passé par un moment de doute : « Pourquoi m’as-tu fais comme cela ? »

    Cette question devient notre chemin quand nous voyons croître en nous l’humanité.
    La part que tu nous en as réservée nous voulons la servir.
    Il n’est pas d’autre fidélité à toi que d’être fidèles à nous-mêmes.

    Notre aventure spirituelle passe par l’élucidation du mystère que nous sommes à nous-même avant de l’être pour les autres.
    Elle débouche sur une confiance renouvelée dont nous voulons témoigner, notre vie est  une histoire où Dieu s’annonce.

    Faudra-t-il pour vivre respectés et fiers que nous quittions la communauté de tes croyants, comme beaucoup de responsables ou de fidèles nous y engagent pour être tranquilles ?
    Faut-il que nous inventions d’autres voies que celles que tu ouvres à tes disciples pour être tes témoins ?

    Non, car témoins de ton amour nous le sommes, notre fidélité d’hommes et de femmes en ce monde est de te servir sans nous trahir,
    d’aller vers nos frères sans mensonge,
    et de te louer sans réserve,

    Dieu, Seigneur, Père, Toi qui es l’unique, nous te bénissons.

    Jacques Mérienne

     

     

    Visuel : Chéries-Chéris, Festival de Films Gays Lesbiens Trans & +++ de Paris, du 16 au 22 novembre 2009.

  • 17 mai | Colloque à l'Assemblée nationale

    17 mai   |   Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie

    Le 17 mai prochain, le prieur de la Communion Béthanie particiera au colloque « Religions, Homophobie, Transphobie », organisé à l'occasion de la Journée contre l'homophobie et la transphobie par l'DAHO à l'Assemblée nationale, sous le haut parrainage du ministère de l'intérieur et des cultes.

    Cette année, le thème de la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie concerne les religions. C'est aussi le thème du colloque à l'Assemblée nationale du lundi 17 mai, de 9h30 à 18h, avec trois tables rondes, tout au long de la journée. Le but de cette rencontre est d'engager un dialogue entre les instances religieuses et les associations qui luttent pour les droits humains. Plus particulièrement, il s'agit de  demander aux responsables religieux non pas d'approuver l'homosexualité ou la transidentité, mais de désapprouver l'homophobie et la transphobie, en particulier lorsqu'il s'agit de violences commises au nom d'un Dieu, quel qu'il soit.
    Logo_CB_nom_72dpi.jpg
    Parmi les invités, outre les représentants des associations LGBT confessionnelles, comme David et Jonathan, le Beit-Haverim, Homosexuels Musulmans de France, ou encore la Communion de Béthanie, figurent aussi les représentants des instances religieuses (Conférence des évêques de France, Fédération protestante, Grand Rabbinat, Conseil Français du Culte Musulman), Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des Droits de l'Homme, Richard Prasquier, président du CRIF, Mouloud Anounit, président du MRAP, Olivier Abel, philosophe, Tarek Oubrou, imam de Bordeaux. Par ailleurs, la présence du ministre de l'Intérieur est annoncée (sous réserve).

    L'accès au colloque est libre, mais il convient de s'inscrire en envoyant un courriel à colloque@idahomophobia.org.
    Par ailleurs, celles et ceux qui souhaitent participer à la rencontre doivent se munir de leurs papiers d'identité, conformément aux règles en vigueur à l'Assemblée nationale.
    Rendez-vous donc le 17 mai prochain, au 126 rue de l'Université, à partir de 9h30.


  • 17 Mai - Prière universelle

    17 mai   |   Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie

    A la veille de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, qui sera célébrée le 17 mai prochain, et dont le thème porte cette année sur les religions, la Commission Justice et Paix de la Conférence des Evêques de France et plusieurs associations LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans) proposent une opération inédite : une prière universelle, qui sera diffusée dans les paroisses, dans les communautés, sur Facebook et sur Twitter !

    Nous invitons donc le public à les utiliser de deux façons diverses:

    mains.jpg1/ Lors des célébrations religieuses

    Nous invitons les fidèles à solliciter les célébrants de toutes les religions, en leur demandant d'intégrer à la célébration du week-end juste avant le 17 mai un moment de prière universelle contre l'homophobie, sur le modèle proposé ci-dessous:

    • En cette veille de journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, donne-nous Seigneur de savoir dénoncer toute forme de violence.
    • En cette veille de journée contre l'homophobie et la transphobie, donne-nous Seigneur de défendre la dignité inconditionnelle de chaque être humain.

    Si vous avez une réponse favorable de votre célébrant, n'hésitez pas à nous en informer en écrivant dès que possible à lgtin@idahomophobia.org, afin que nous ayons la liste des communautés participant à l'opération.

    2/ Sur Twitter et Facebook

    Nous invitons les croyantes et les croyants à diffuser sur leurs pages et leurs groupes Facebook ainsi que sur leurs comptes Twitter les deux messages suivants :

    • #pridaho En cette veille de l'IDAHO, donne-nous Seigneur de savoir dénoncer toute forme de violence.
    • #pridaho En cette veille de l'IDAHO, donne-nous Seigneur de défendre la dignité inconditionnelle de chaque être humain.

     

  • Pause prière - pause regard

    «Je ne sais rien de plus simple ni de plus profond que cette contemplation qui, du matin au soir, découvre une présence divine au cœur des choses. Je ne connais pas de musique plus merveilleuse que ce chant qui jaillit des âmes dès qu'on s'agenouille devant leur mystère. Je ne crois pas qu'il puisse y avoir une plus haute source de poésie qu'un univers à l'œuvre avec son Créateur, pour susciter en nous une vie divine.» Père Maurice Zundel

    La mission première des membres de notre Communion Béthanie est la prière, pour tous et en tout lieu. D’une façon toute particulière, nous présentons à Dieu les personnes homosensibles et transgenres du monde entier, de tous horizons, de toute culture et de toute religion, ainsi que leurs proches.

    Nous ne sommes pas des «spécialistes de la prière», mais des chercheurs, des femmes et des hommes en chemin. Nous restons persuadés cependant que l’on atteint chez les autres la profondeur où l’on se tient soi-même, et que c’est donc par la prière d’abord que nous pouvons nous relier les unes et les uns aux autres de façon juste.

    Le nom de Communion Béthanie exprime à la fois le lien spirituel qui unit les membres et les amis, mais aussi l’esprit dans lequel ils se situent. Béthanie est en effet ce petit village dans lequel Jésus aimait à venir, sans manières, chez Marthe, Marie et Lazare. Proche de Jérusalem, plus institutionnel, Béthanie est un lieu tout simple dans lequel la charité fraternelle, l’humour, la pudeur et la discrétion sont de mise, afin de permettre à chacun(e) d’avancer et de grandir à son rythme propre. Ainsi, nous souhaitons que chaque personne qui le désire puisse vivre une expérience spirituelle forte et neuve, sans que les difficultés personnelles et ecclésiales ne deviennent un obstacle insurmontable à son lien à Dieu.

    Chaque jeudi, nous vous proposons donc une pause prière - pause regard. Elle nous relie les unes et les uns aux autres par la méditation d’un texte commun et par le partage des intentions qui nous sont confiées.

    Si sur ce blog nous ne mettons que les initiales des personnes pour lesquelles nous prions, c'est en fidélité à un extrait de notre Charte: «Bien accordée à notre charisme, la discrétion en devient une marque estimée; n'est-elle pas la façon dont Dieu nous regarde?»


    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

    ------------------------------------------------


    Ce que tu as été sur la terre pour les tiens, par l'Esprit Saint tu continues à l'être tout autant pour nous aujourd'hui.
    Dans ton Évangile Tu nous l'assures :
    « Je ne vous laisserai jamais seuls, Je vous enverrai l'Esprit Saint, il sera un soutien et un consolateur, il restera avec vous pour toujours. »

    Frère Roger

    ascension.jpg

    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour notre amie A.-G. et le chemin d'éternité de S. sa maman, partie vers notre Père, notre amie F. et son ministère auprès des jeunes, les missions de notre frère prieur à Paris et à Angers, N., J., E., M. et P. en leur mariage, K., J., nos amis de l'Arche de Jean Vanier, la fécondité spirituelle du 9e CCI, la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie du 17 mai, les jeunes et moins jeunes qui vivront le sacrement de Confirmation ces prochains jours, G., F. en cette épreuve de santé, R. son fils, notre amie D.


  • Pause méditation lundi 10 mai 2010

    Au quotidien, nous ressentons le besoin de fuir la rumeur et le brouhaha pour goûter des paroles simples et neuves. C’est ce qui nous rend attentifs, au fil des rencontres et des lectures, aux mots qui surgissent, plus forts que les autres.

    Aussi, pour commencer chaque semaine, j’ai plaisir à vous offrir quelques unes de ces paroles qui m’ont nourries. Puissent ces mots attester de la grandeur de la parole qui nous est confiée et nous garder en communion fraternelle.

    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

     

    « Comme il va vite entre les doigts passés le sable de jeunesse. »
    Aragon

    sable.jpg

     

  • Pause prière - pause regard jeui 6 mai 2010

    «Je ne sais rien de plus simple ni de plus profond que cette contemplation qui, du matin au soir, découvre une présence divine au cœur des choses. Je ne connais pas de musique plus merveilleuse que ce chant qui jaillit des âmes dès qu'on s'agenouille devant leur mystère. Je ne crois pas qu'il puisse y avoir une plus haute source de poésie qu'un univers à l'œuvre avec son Créateur, pour susciter en nous une vie divine.» Père Maurice Zundel

    La mission première des membres de notre Communion Béthanie est la prière, pour tous et en tout lieu. D’une façon toute particulière, nous présentons à Dieu les personnes homosensibles et transgenres du monde entier, de tous horizons, de toute culture et de toute religion, ainsi que leurs proches.

    Nous ne sommes pas des «spécialistes de la prière», mais des chercheurs, des femmes et des hommes en chemin. Nous restons persuadés cependant que l’on atteint chez les autres la profondeur où l’on se tient soi-même, et que c’est donc par la prière d’abord que nous pouvons nous relier les unes et les uns aux autres de façon juste.

    Le nom de Communion Béthanie exprime à la fois le lien spirituel qui unit les membres et les amis, mais aussi l’esprit dans lequel ils se situent. Béthanie est en effet ce petit village dans lequel Jésus aimait à venir, sans manières, chez Marthe, Marie et Lazare. Proche de Jérusalem, plus institutionnel, Béthanie est un lieu tout simple dans lequel la charité fraternelle, l’humour, la pudeur et la discrétion sont de mise, afin de permettre à chacun(e) d’avancer et de grandir à son rythme propre. Ainsi, nous souhaitons que chaque personne qui le désire puisse vivre une expérience spirituelle forte et neuve, sans que les difficultés personnelles et ecclésiales ne deviennent un obstacle insurmontable à son lien à Dieu.

    Chaque jeudi, nous vous proposons donc une pause prière - pause regard. Elle nous relie les unes et les uns aux autres par la méditation d’un texte commun et par le partage des intentions qui nous sont confiées.

    Si sur ce blog nous ne mettons que les initiales des personnes pour lesquelles nous prions, c'est en fidélité à un extrait de notre Charte: «Bien accordée à notre charisme, la discrétion en devient une marque estimée; n'est-elle pas la façon dont Dieu nous regarde?»


    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie
    ------------------------------------------------

     

    « Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez vous les uns les autres. »
    Jean 13, 34

    Verset de l'Evangile si souvent lu, si souvent entendu.
    Prendre le temps, Seigneur, de nous permettre de l'écouter comme si c'était la première fois pour en mesurer la force,
    Le laisser cheminer en nous et accepter qu'on ne puisse commencer à le vivre sans Ton aide.


    joie.jpg
    En ta tendresse infinie, Père, par Jésus le Christ, nous te prions pour J., D., C., des personnes malades et le personnel soignant, E., père A., père J.-Y., père M., père M., Y., C., E., son épouse et leurs enfants, nos sœurs du B. P., la préparation spirituelle du CCI et de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie du 17 mai, nos sœurs dominicaines de ND.

     

     

     

  • Pause méditation lundi 3 mai 2010

    Au quotidien, nous ressentons le besoin de fuir la rumeur et le brouhaha pour goûter des paroles simples et neuves. C’est ce qui nous rend attentifs, au fil des rencontres et des lectures, aux mots qui surgissent, plus forts que les autres.

    Aussi, pour commencer chaque semaine, j’ai plaisir à vous offrir quelques unes de ces paroles qui m’ont nourries. Puissent ces mots attester de la grandeur de la parole qui nous est confiée et nous garder en communion fraternelle.

    Frère Jean-Michel+,
    prieur de la Communion Béthanie

     

    « Le soleil ne saute pas un village parce qu'il est petit. »
    Proverbe africain

    soleil.jpg